background preloader

Botanique

Facebook Twitter

Collections Voisines

A Classer. A Classer 1. A Classer 2. A Classer 3. A Classer 4. A Classer 5. A Classer 6. A Classer 7. Apprendre. Les Arbres. Champignons. Dépollution. Ethnobotanique.

Herbiers

Identification. Intelligence Végétale. Lexique - Glossaire. Listes. Plantes Aquatiques. Plantes Comestibles. Plantes Médicinales - Thème. Plantes Mellifères. Plantes Sauvages. Sites Botaniques. Vidéos. Portail:Histoire de la zoologie et de la botanique. L'étude de la vie dans les mers et les océans a contribué à l'avancée des connaissances dans de nombreux domaines : bien sûr en zoologie et en biologie, mais aussi en embryologie, dans le domaine de l'évolution, de l'écologie, etc.

Portail:Histoire de la zoologie et de la botanique

Ce dossier est destiné à rappeler les principales étapes de cette histoire et à orienter vers les articles majeurs. Les origines La vie des océans a intéressé dès l'Antiquité comme en témoignent les publications d'Aristote, de Pline l'Ancien ou d'Élien. Il faudrait citer en particulier le poème intitulé les Halieutiques d'Oppien de Corycos, un auteur gréco-latin qui vivait au IIe siècle. L'auteur y décrit les techniques de pêche de son époque mais aussi les espèces de poissons pêchées, d'une façon plus ou moins juste. Le XVIIe siècle est marqué par l'œuvre de John Ray (1627-1705) et Francis Willughby (1635-1672). Le XVIIIe siècle Le XIXe siècle Des recherches très populaires. Portail:Botanique. Position du Massif central au centre-sud de la France et au carrefour de plusieurs zones climatiques : océanique à l'ouest, continentale à l'est et méditerranéenne au sud En raison de sa grande superficie et de sa position de carrefour entre différentes zones climatiques, la flore du Massif central est très variée.

Portail:Botanique

Les plantes que l'on peut croiser dans la partie occidentale, très humide, ne sont pas les mêmes que celles que l'on trouve dans la partie orientale, plus sèche, et la différence sera encore plus grande avec les espèces que l'on peut trouver dans la partie sud (Causses, Cévennes), soumises à des influences méditerranéennes marquées.

Cette composante spatiale n'est évidemment pas la seule à intervenir car l'exposition, l'altitude ou la nature du substrat sont aussi des facteurs déterminants. Dans les Cévennes, l'étage de plaine peut être qualifié d'« étage méditerranéen ». Ces limites peuvent évidemment varier suivant l'exposition (plus basses en versant nord). Botanique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Botanique

Allégorie de la botanique La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτανιϰή[1]; féminin du mot βοτανιϰός qui signifie « qui concerne les herbes, les plantes »[2]). Elle présente plusieurs facettes qui la rattachent aux autres sciences du vivant. Portail:Botanique/Catégories. Classification APG. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Classification APG

La classification APG (1998), ou classification phylogénétique, est une classification botanique des angiospermes établie selon les travaux de l'Angiosperms Phylogeny Group. Elle est la première classification publiée par ce groupe : la deuxième est la classification phylogénétique APG II (2003), la troisième est la classification phylogénétique APG III (2009). Elle traduit, dans le domaine des angiospermes, les efforts faits en systématique pour que le système de classification des êtres vivants reflète au plus près la « réalité historique » des liens de parenté, ou phylogénie, entre les espèces, qu'elles soient actuelles ou éteintes. Dans sa délimitation des ordres et des familles, ne sont retenus que des groupes naturels, strictement monophylétiques.

Certains ordres sont dès lors très petits, parfois restreints à une seule famille, voire un seul genre, alors que d'autres en contiennent de nombreuses. Chronologie de la classification botanique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chronologie de la classification botanique

On peut faire commencer la classification botanique avec Théophraste, mais une classification formelle ne fut rendue possible qu'avec l'introduction de la nomenclature binomiale en 1753 par Carl von Linné (1707-1778). Classifications macroscopiques[modifier | modifier le code] La première classification botanique utilisant la nomenclature binomiale est la classification de Candolle dans son ouvrage le Prodromus publié entre 1824 et 1873. Une autre classification majeure du XIXe siècle est la classification de Bentham et Hooker parue en 3 volumes entre 1862 et 1883.

Catégorie:Plante utile. Catégorie:Index de plantes. Catégorie:Liste en rapport avec la flore. Portail:Mycologie. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail:Mycologie

Deux lichens (fruticuleux au sommet, et foliacé en dessous) colonisant le même piquet de bois. Les lichens sont le résultat d'une association étroite (symbiose) entre un champignon (ascomycète ou basidiomycète) et une algue verte ou une bactérie. Cette association durable et reproductible leur permet de bénéficier à la fois des nutriments provenant de leur support (eau, sels minéraux) et de ceux procédant de la synthèse chlorophyllienne. Il en existe environ 14 000 espèces aux formes variées : en croûte, foliacés ou dressés comme des arbustes. Portail:Phycologie. Portail:Poaceae. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail:Poaceae

Lumière sur... Actuellement, 580 millions de tonnes de ce blé sont produites chaque année dans le monde, c’est-à-dire près de 100 kg par habitant, pour l'ensemble de la population mondiale.