background preloader

Apprendre - A Classer

Facebook Twitter

Apprentissage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Apprentissage

L’apprentissage est un ensemble de mécanismes menant à l'acquisition de savoir-faire, de savoirs ou de connaissances. L'acteur de l'apprentissage est appelé apprenant. On peut opposer l'apprentissage à l'enseignement dont le but est de dispenser des connaissances et savoirs, l'acteur de l'enseignement étant l'enseignant.

L'imitation est l'un des modes d'apprentissage fréquemment observé dans le monde animal. Ici un dauphin imite des postures humaines, ce qui demande des capacités cognitives et mémorielles significatives[1] Pour la psychologie inspirée du béhaviorisme, l’apprentissage est vu comme la mise en relation entre un événement provoqué par l'extérieur (stimulus) et une réaction adéquate du sujet, qui cause un changement de comportement qui est persistant, mesurable, et spécifique ou permet à l’individu de formuler une nouvelle construction mentale ou réviser une construction mentale préalable. Il s'agit de la méthode essai-erreur. Cognitivisme et Néo-cognitivisme. Méthode d'apprentissage cognitif.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Méthode d'apprentissage cognitif

La méthode générale d'apprentissage cognitif s'est peu à peu dégagée des travaux de pédagogues[1] qui remettaient en cause les méthodes d'enseignement traditionnelles, prônaient la participation active et l'implication des participants, ainsi que des approches pédagogiques de psycho-sociologues comme Abraham Maslow, Carl Rogers ou Harold J. Leavitt. La perspective cognitiviste, qui renvoie au terme cognition, c'est-à-dire connaissance dans le sens de processus et de produit, privilégie une approche fonctionnelle d'utilisation des facultés mentales et des connaissance déjà acquises, liées aux stratégies d'assimilation de ces savoirs, au sens large du terme (du savoir pur au savoir-être). Les bases théoriques[modifier | modifier le code] La Pédagogie[modifier | modifier le code] La psychosociologie[modifier | modifier le code] Pédagogie active et apprentissage cognitif[modifier | modifier le code]

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique.

Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Mais l’attention peut être sélective. Quelles conséquences pour l’enseignement ? Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage. S'investir dans un processus d’acquisition de savoirs n'est pas toujours aisé.

Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage

Parfois, selon son histoire personnelle, il peut persister des blocages à l'apprentissage (échecs scolaires par exemple). Optimiser ses études nécessite une forte motivation à apprendre, de développer des capacités d’appropriation de connaissances, de méthode et d’organisation. De toute manière, s'engager dans un cursus d’enseignement nécessite de se « remettre dans le bain ». D’autant plus, que très souvent, on n’a jamais vraiment appris à apprendre.

3 effets qui affectent la mémorisation. Connaître ces 3 effets permet de les utiliser à notre avantage pour mieux mémoriser Les 3 effets principaux qui affectent notre capacité de mémorisation sont : l’effet de primauté On retient surtout les premiers éléments d’un tout.

3 effets qui affectent la mémorisation

Ces premiers éléments peuvent facilement être passés de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme. Nuggets. Souvenez-vous de ce que vous apprenez. Nuggets est un service en ligne assez original qui s’est donné comme ambition de vous aider à mémoriser ce que vous apprenez.

Nuggets. Souvenez-vous de ce que vous apprenez

L’outil a en tout cas le mérite de mettre en relief les difficultés de mémorisation croissantes à une époque où nous sommes bombardés d’informations de toute sorte. Les créateurs de Nuggets ont travaillé sur les mécanismes de mémorisation pour mettre au point leur formule magique qui consiste à vous proposer régulièrement et à intervalles réguliers les notions apprises. Le constat est cruel selon plusieurs études au bout d’une semaine nous avons oublié 80 % des choses que nous avons apprises. Avalanche d’e-mails, réunionite : ces mauvaises habitudes qui vous font perdre un temps fou.

Pour comprendre l’ampleur du gaspillage généré par les sollicitations abusives, les entreprises – et leurs salariés – de vingt-cinq pays différents se sont laissé tenter par le jeu proposé par VoloMetrix.

Avalanche d’e-mails, réunionite : ces mauvaises habitudes qui vous font perdre un temps fou

10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre. Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ? Comment éviter de bachoter ? Comment mémoriser durablement ? Quelles sont les méthodes efficaces pour réviser ? Les élèves disent parfois : « Les profs, ils nous disent de relire nos leçons le soir mais moi, ça me sert à rien. Comment trouver des moyens de dire au cerveau que l’information lue, écrite, consultée et apprise est importante, qu’elle a de la valeur, de l’intérêt pour le long-terme… et qu’elle mérite donc d’être retenue ?

1. Une manière de signaler une information importante au cerveau est d’en parler, de jouer soi-même au professeur. J’ai rédigé un article consacré à l’art de (se) poser des questions pour apprendre : Apprenons aux enfants à se poser des questions. 2. 3. Jupiter rit à gorge déployée. 4. Le sketchnote.