background preloader

Appolo (USA)

Facebook Twitter

La Lune : sprint final. 3h15 du matin : L'équipage d'Apollo 11, constitué de Neil A.

La Lune : sprint final

Armstrong, commandant, Michael Collins, pilote du module de commande et Edward. E. Aldrin, pilote du module lunaire Eagle, est réveillé. Les trois astronautes prennent ensuite un petit déjeuner constitué de jus d'orange, de steaks, d'oeufs brouillés, de toasts et de café. 4h35mn : Les trois astronautes revêtent leur scaphandre. 5h28mn : Départ pour le pas de tir. 5h45mn : Neil Armstrong pénètre dans le module de commande assisté de six techniciens. 7h32mn : La porte de la capsule Apollo est fermée. 8h27mn : Le bras de la tour qui donne accès au module de commande est rétracté. 8h28mn : Le feu vert pour le lancement est donné. 8h32mn : Apollo 11 décolle dans un fracas considérable. H + 2mn42s : fin de combustion du premier étage H + 9mn08s : fin de combustion du deuxième étage H + 11mn50s : injection en orbite terrestre à 192 km d'altitude, la vitesse est environ 26000 km/h. Project Apollo Archive’s albums.

En image : les sites d’atterrissage d’Apollo photographiés par LRO. Pour avoir vu le débarquement des premiers hommes sur la Lune (Neil Armstrong et Buzz Aldrin), la mission Apollo est la plus célèbre du programme Apollo (1961 – 1975) qui a permis aux États-Unis d'envoyer à six reprises des Hommes sur la Lune. © Nasa/LRO Science team En image : les sites d’atterrissage d’Apollo photographiés par LRO - 3 Photos À voir, la restauration des images des missions Apollo Lancée en juin 2009, en même temps que l’impacteur LCross, la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter marquait le grand retour des États-Unis à la conquête de la Lune.

En image : les sites d’atterrissage d’Apollo photographiés par LRO

En effet, à l’époque elle préfigurait une petite armada de satellites qui devaient préparer le deuxième débarquement d’Américains sur le sol lunaire, voulu par le président Bush. À sa prise de fonction, l'actuel chef d'État américain a annulé ce retour sur la Lune, préférant envoyer des astronautes sur un astéroïde. Le site d'atterrissage d'Apollo 15. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet. En image : les sites d’atterrissage d’Apollo photographiés par LRO. On a marché sur la Lune. La Russie propose son aide aux USA pour retrouver des vidéos d’exploration lunaire. Le représentant du Comité d’enquête russe a ironisé sur l’ingérence des Etats-Unis dans les affaires de la FIFA, en proposant son aide pour retrouver la vidéo perdue d’une expédition sur la Lune.

La Russie propose son aide aux USA pour retrouver des vidéos d’exploration lunaire

Les enquêteurs russes sont prêts à aider leurs collègues américains à résoudre le problème d’une vidéo perdue, a estimé mardi le représentant officiel du Comité d’enquête russe, Vladimir Markine, lors d’une interview pour le quotidien russe Izvestia. « On peut les aider en lançant une enquête internationale sur une pellicule disparue, celle qui avait été effectuée par des astronautes sur la Lune. Ou bien sur les 400 kilos prélevés sur la Lune, que personne n’a jamais vus. Non, nous n’affirmons pas que le vol n’a pas eu lieu et que tout a été tourné dans un studio. Simplement, tous ces matériaux scientifiques et même culturels constituent un héritage et leurs disparition constitue une perte pour nous tous », a lancé M.Markine. La Russie veut enquêter sur les alunissages américains. Rl21juillet1969.jpg (432×628)

Apollo 11 : l'approche de la Lune.