background preloader

Anatomie Végétale

Facebook Twitter

Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier. Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier Savez-vous reconnaître les arbres ?

Reconnaître les arbres : deux clés de détermination papier

Une silhouette, un fruit ou une écorce caractéristiques suffisent parfois, mais pour être certain de l'espèce, il faut savoir observer les feuilles et les aiguilles. Voici deux documents qui vous permettront de trouver à coup sûr le nom des principaux arbres de nos forêts, les feuillus et les résineux. A imprimer et glisser dans votre poche pour la prochaine balade ! Deux grands ensembles Prêts pour un jeu grandeur nature en forêt ?

Vous verrez, c'est simple. Les feuillus © ONF Illustration On les appelle feuillus, pourtant ce sont les arbres qui perdent leurs feuilles en automne ! Vous êtes face à un feuillu ? Les feuilles simples en une seule partie, comme celles de l'Erable ou du Chênedes feuilles composées formées de plusieurs petites feuilles, les folioles (comme celles du Frêne ou du Robinier). Le critère suivant est la disposition des feuilles sur un rameau. Vous suivez ? Liste des pays du monde par superficie forestière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des pays du monde par superficie forestière

Cet article présente la surface occupée par la forêt dans tous les pays du monde, et dans certaines unités géographiques comprises dans ces pays. Les États détenant le record de la plus grande couverture forestière sont, par continent : Les forêts, fortement sollicitées autrefois. L'exploitation s'intensifie au XVIe siècle pour répondre non seulement aux besoins en bois de chauffage, mais aussi à ceux des premières industries : mines, forges, verreries, salines, etc.

Les forêts, fortement sollicitées autrefois

La construction navale est également grosse consommatrice. De plus l'agriculture continue son expansion et le pâturage en forêt provoque de gros dégâts. Les réglementations existent mais ne sont que peu respectées, on assiste à de nombreux pillages rarement sanctionnés. Au final, d'expansions en diminutions, la surface forestière du XVIIe est proche de celle du XIIIe. Le changement viendra avec Louis XIV et la réforme de Colbert : le pouvoir royal reprend la main sur la forêt, il réforme et contrôle. Le séquoia géant (sequoiadendron giganteum) : description générale. Le séquoia géant (sequoiadendron giganteum) L'un des trois séquoias Le séquoia géant est un conifère.

Le séquoia géant (sequoiadendron giganteum) : description générale

Il est classé dans la famille des Taxodiacées1 (classification classique) et dans celles des Cupressacées (classification phylogénétique). C'est l'une des trois espèces comprises anciennement dans le genre "séquoia", les deux autres étant le séquoia à feuilles d'if, ou séquoia toujours vert (sequoia sempervirens) et le métaséquoia (metasequoia glyptostroboides). Par la suite, les trois espèces furent séparées en trois genres différents. Gigantisme Sequoiadendron giganteum est le plus grand arbre du monde en volume. Ces deux photos donnent une bonne idée de la taille des séquoias géants .Ci dessous, le fameux General Sherman.L'arbre le plus grand du monde en volume.

Le séquoia géant n'est pas le plus grand arbre du monde en hauteur, ni en largeur d'ailleurs3. Ce qui frappe au premier regard, c'est bien sûr la largeur du tronc du séquoia géant. Un habitat naturel limité Ecureuil de Douglas. L'épopée des séquoias. Séquoia Un nom qui éveille notre imagination, utilisé à toutes les sauces (de la maroquinerie au camping, en passant par l'informatique ou l'immobilier).

L'épopée des séquoias

Il évoque les grands espaces de l'Ouest américain, les Indiens et surtout... les arbres géants. Des arbres géants venus d’un autre âge, au delà des deux mille ans d’histoire. Certains séquoias toujours debout aujourd’hui étaient déjà centenaires quand Jules César entrait en Gaule. Une réalité qui nous donne le tournis. Et puis un beau jour au coin d’un parc, sur un grand boulevard ou au creux d’une forêt : c’est la rencontre… En voilà un, oui c’en est un : un séquoia géant, ici, près de chez vous!

Des semences de séquoias seront ramenées dans les bagages des voyageurs à partir de la seconde moitié des années 1850, accompagnées des récits extraordinaires sur le Nouveau Monde et ses démesures. HISTOIRE DE FORÊTS : L’EUROPE ET LE MONDE (2/2) HISTOIRE DE FORÊTS : LA FRANCE (1/2)