background preloader

A Trier

Facebook Twitter

Quand les femmes envoyaient les hommes au combat. Peur de mourir, fierté de servir la patrie, crainte de s'attirer la honte ou d'être taxé de lâche...

Quand les femmes envoyaient les hommes au combat

Pour le centenaire de la Première Guerre mondiale, Die Welt propose de parler sentiments. Courrier international 2 mai 2014 | Partager : Allemagne, été 2014 : des visages enthousiastes, des ribambelles d'hommes et de femmes chantant dans les rues, impatients d'aller au front pour combattre… "Cette image que nous connaissons tous, est-elle vraiment typique de la société en 1914 ? " s'interroge Die Welt. "Parlons sentiments", propose le quotidien berlinois dans son dossier spécial sur le centenaire de la Grande Guerre.

Rendant compte d'un débat d'historiens à Berlin, l'image que Die Welt en fait est nuancée : "La population n'était pas unifiée dans son enthousiasme pour la guerre. L'historienne souligne aussi le rôle des femmes – mères, copines et épouses – et la pression sociale qu'elles ont exercée sur les hommes pour que ceux-ci s'engagent. La guerre de 1914-1918 (Première Guerre mondiale) L'Histoire par l'image - Hors-série Première Guerre mondiale. Portail officiel du centenaire de la Première Guerre mondiale. Grande Guerre 14-18 : Vidéos en ligne. L'Histoire à la carte : Le déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Chronologie de la Grande Guerre sur le front ouest. by Kleszewski Gabriel on Prezi. HISTOIRE - BREVET - 03 La Première Guerre Mondiale. Cartes et Histoire de l’Europe : Traité de Versailles, Saint Germain et Trianon, Accords de Munich. Première Guerre mondiale. Première Guerre mondiale, 1914-1918 : chronologie de la guerre, la bataille de Verdun.

La guerre de 14-18. La première Guerre Mondiale. La première guerre mondiale (1914-1918) Jaurès. Apocalypse - 10 Lives. Wangari Maathai : conscription en Afrique en 1914. La guerre de 1914-1918 (Première Guerre mondiale) Renault, une histoire française. Pierre Miquel : les gaz pendant la guerre de 14-18. Pierre Miquel : les Poilus de la guerre de 14-18. Pierre Miquel : le 11 novembre 1918. Pierre Miquel : les femmes et la guerre de 14-18.

Pierre Miquel : la première bataille de la Marne. Dans l'enfer de Verdun. Wilson et la 1re guerre mondiale. La Première Guerre mondiale commence dans les Balkans. Canopé commémore la Grande Guerre. Canopé accompagne la commémoration du centenaire de la Grande Guerre et organise le mercredi 12 novembre 2014 une journée « portes ouvertes » à l’intention des équipes éducatives.

Canopé commémore la Grande Guerre

À cette occasion, l’ensemble du réseau se mobilise au sein des Ateliers Canopé et propose une approche originale par thématique pour enseigner la Grande Guerre : Se souvenir. “Si tu fais parler des troufions dans ton livre,est-ce que tu les feras parler comme ils parlent,ou bien est-ce que tu arrangeras ça, en lousdoc ?”

Se souvenir

Henri Barbusse, Le Feu. Se souvenir 90 ans après la signature de l’armistice, alors que les derniers soldats de la Grande Guerre tirent leur révérence les uns après les autres, français, allemands, britanniques… sans même en attendre la commémoration le 11 novembre 2008, que reste-t-il de cette période terrible ? Le souvenir de ces hommes “ morts pour la Patrie reconnaissante ”. Le souvenir “ d’une image d’horreur sanglante ” selon les mots de l’historien Jean-Baptiste Duroselle dans La Grande Guerre des Français : l’incompréhensible, 1914-1918 édité chez Perrin en 1994 avec pour conséquences 9 millions de morts et trois fois plus de victimes, de blessés, d’invalides, de gueules cassées, de mutilés… Des morts Cimetières Ossuaires Ou encore, leurs corps n’ayant pu être identifiés, leurs restes sont inhumés dans des ossuaires.

Carrés militaires Revenus. Les monuments aux morts de la premiere guerre mondiale dans le département du Rhône, section sud-ouest. Les monuments aux morts de la premiere guerre mondiale dans le département du Rhône, section sud-ouest Kim DANIERE Ancien étudiant en histoire, en poste au SGRED de l'Université Lyon 2 In Cahiers d'Histoire Rhône 89. pp. 93-102., 1997.

Les monuments aux morts de la premiere guerre mondiale dans le département du Rhône, section sud-ouest

Historial de la Grande Guerre - Péronne. Association Mondement 1914 les soldats de Marne. CRDP Champagne-Ardenne - Lieux de mémoire. Sur la ligne de front. Histoire des arts : la Première Guerre mondiale en musiqueLeWebPédagogique. Chemins de mémoire. Musée du Fort de la Pompelle. Les travaux d’agrandissement et de réaménagement du Fort et du musée de la Pompelle sont terminés, le musée a ouvert de nouveau ses portes au public depuis le 28 juin 2014 : - Télécharger l'affiche.

Musée du Fort de la Pompelle

L’enjeu est aussi important que le symbole est fort. Réalisé après la défaite de 1870, le Fort de la Pompelle fut la clé de voûte du système défensif rémois, bombardé quotidiennement mais jamais tombé. Il est aujourd’hui l’emblème de la résistance héroïque des soldats français sur le front de l’Est et inscrit Reims à jamais comme le témoin, parfois tristement privilégié, des guerres fratricides européennes. L'histoire du Fort. 1914-1918 : la Grande Guerre vue par le Sénat, procès-verbaux et rapports des commissions. Dans la perspective des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le Sénat a procédé à la numérisation de ses fonds d’archives correspondant à cette période, afin de mettre à la disposition du public et des chercheurs ces sources documentaires largement inédites et particulièrement riches, qui montrent l'intense activité du Sénat durant cette période et jusqu'à la signature des traités.

1914-1918 : la Grande Guerre vue par le Sénat, procès-verbaux et rapports des commissions

Si l'examen de chaque projet de texte par une commission ad hoc, établi par le Règlement du Sénat en 1876, reste le principe, force est de constater que, sous la pression des événements, la nécessité d'un suivi permanent s'impose rapidement, ce qui conduit à renforcer le rôle des commissions générales thématiques annuelles dont l'effectif est augmenté et dont les pouvoirs sont finalement peu ou prou prorogés pendant toute la durée du conflit. Les documents sont accessibles par commissions et par dates. Chemins de mémoire – Paix fragile. IRHIS - Base de données des monuments aux morts. La convention d’armistice du 11 novembre 1918. 1Après les armistices de Salonique du 29 septembre 1918 avec la Bulgarie, de Moudros le 30 octobre avec l’Empire ottoman, de Villa-Giusti le 3 novembre entre l’Autriche-Hongrie et l’Italie, le 11 novembre 1918, à 5 heures du matin, dans un wagon aménagé au carrefour de Rethondes en forêt de Compiègne est conclu un armistice « entre le Maréchal Foch, commandant en chef des armées alliées, stipulant au nom des puissances alliées et associées, assisté de l’amiral Wemyss, First Sea Lord, d’une part ; et Monsieur le secrétaire d’État Erzberger, président de la délégation allemande ; Monsieur l’envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire comte von Oberndorff ; Monsieur le général major von Winterfeldt ; Monsieur le capitaine de vaisseau Vanselow, munis de pouvoirs réguliers et agissant avec l’agrément du chancelier allemand, d’autre part » 2Ce document tapuscrit de 13 pages stipule les conditions d’armistice conclues entre Alliés et Allemands.

La convention d’armistice du 11 novembre 1918

Ambassade de France à Washington - La première Guerre mondiale. Elu à la Maison-Blanche le 5 novembre 1912, Thomas Woodrow Wilson souhaite à tout prix éviter que les Etats-Unis ne soient entraînés dans la tourmente qui se lève en Europe.

Ambassade de France à Washington - La première Guerre mondiale

Fils de pasteur, pacifiste convaincu, il a vecu, enfant, les horreurs de la guerre civile, et il craint le retour à la barbarie qu’entraînerait une nouvelle conflagration. De plus, le souci de maintenir [’unité nationale d’un pays dont un habitant sur quatre est né à l’étranger ou de parents venus d’un des deux blocs antagonistes lui dicte la plus grande prudence : comment prendre parti, en effet, quand les sympathies des Américains d’origine allemande du Middle West vont aux Empires centraux, tandis que les protestants anglo-saxons de la côte est sont plutôt favorables à l’Entente, que les Irlandais détestent l’Angleterre et que les Polonais sont hostiles à la Russie ?

Il n’attend plus désormais pour agir que ce qu’il appelle "un acte d’injustice voulu", c’est-à-dire l’attaque d’un navire de commerce américain. La Grande Guerre 14-18, chronologie. La Grande Guerre Les députés « protestataires » d'Alsace-Lorraine La loi des Trois ans (7 août 1913) Les députés tués à l'ennemi au cours de leur mandat.

La Grande Guerre 14-18, chronologie

Exposition virtuelle - Sur les chemins de la Grande Guerre. Pétain, Philippe. Dossier(s) : Personnages > Personnages Epoque Contemporaine > Pétain, Philippe Cauchy-à-la-Tour, 1856 - Port-Joinville, île d'Yeu, 1951Source Encyclopédie Wikipédia Biographie Jeunesse, formation et première carrière.

Pétain, Philippe

INA / Jalons : La mobilisation générale du 2 août 1914 en France et le départ des soldats pour le front. La crise balkanique déclenchée à la suite de l'assassinat le 28 juin à Sarajevo de l'archiduc héritier d'Autriche-Hongrie François Ferdinand et le jeu des alliances font que la France décrète le 1er août 1914 la mobilisation générale. Cette mobilisation se déroule dans les meilleures conditions : aucun plan de grève générale ne fut mis en application pour tenter de s'opposer à la guerre, aucune manifestation pacifiste, pourtant nombreuses au cours du mois de juillet, ne vint s'opposer à l'esprit "d'union sacrée" qui s'installe dans le pays.

Surtout, les conseils de guerre n'ont retenu à peu près aucun cas réel de désertion et le nombre d'insoumis fut infime. Techniquement, la mobilisation fut également une réussite : l'organisation des transports placée sous la responsabilité des militaires mais réglée en fait par les cheminots eux-mêmes fut impeccable. Fabrice Grenard Le reportage offre plusieurs intérêts et permet d'illustrer plusieurs thèmes. 1914, dernières nouvelles - ARTE.

Atlas historique - La victoire des Alliés sur le front Ouest en 1918. Les offensives de 1917. Les grandes offensives de 1915, de 1916. Chemins de mémoire – Les grandes étapes du conflit. Atlas historique - Le front Ouest entre 1915 et 1916. Télédoc - Le Siècle de Verdun. Francetvéducation - Dans l'enfer de Verdun. Portrait de Maurice Baud. CNDP - L'armistice du 11 novembre 1918. L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*).

La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis Partant des événements de l'année 1918 (voir le chapitre 9 du livre La Grande Guerre par M.C Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008) qui ont conduit à l'arrêt des combats, cet opus de la collection « Pour Mémoire » met en évidence les spécificités de la Première Guerre mondiale. C'est une guerre longue, qui est, dès 1915, appelée « Grande Guerre ». Génération 3 - 1918 : Lettres du front. 1919 Le monde se reconstruit. Commémorons l'armistice du 11 novembreLeWebPédagogique. Il y a 95 ans, le 11 novembre marquait la fin de la Première Guerre mondiale et la victoire des Alliés face à l’Allemagne.

Aujourd’hui, il s’agit d’un jour férié durant lequel la France rend hommage aux combattants disparus. Du côté de vos élèves, cette date est surtout synonyme de « pas cours ! ». Comment leur inculquer toute l’importance du devoir de mémoire ? Voici une sélection d’articles sur ce sujet rédigés par des profs : 1) Si vous êtes instits, allez jeter un oeil au dossier mis en ligne par Monsieur Mathieu : fiches élèves, documentation et diaporama vous aideront à parler du 11 novembre aux plus jeunes. 2) « Après la classe d’Histoire géographie » propose des fiches repères ainsi que de nombreux exercices en libre téléchargement pour aider les élèves à bien réviser les grands moments de l’Histoire.