background preloader

A Classer

Facebook Twitter

Les Nations autochtones du Québec. Le Kiosque Histoire. Les grandes dates de l'histoire du Québec 16e, 17e et 18e siècles mais avant... -350 millions d'années Un météorite devant mesurer environ deux kilomètres de diamètre et d'un poids estimé à 14 milliards de tonnes tombe sur la région de Charlevoix.

Le Kiosque Histoire

Histoire du Québec. Histoire du Québec L'histoire du Québec est beaucoup plus courte que celle des pays d'Asie, d'Afrique ou d’Europe.

Histoire du Québec

Et pourtant, c’est une histoire émouvante, pleine de passions et de tragédies. Bref, c’est une histoire comme toutes les autres… Pour bien connaître cette immense province canadienne, nous devons avant tout nous renseigner sur ses racines et sur les étapes qui ont formé le Québec, afin de mieux comprendre sa population et son territoire. La Grande Paix de Montréal.

Légendes Amérindiennes. Origine des sucres Bien avant l'arrivée des colons européens en Amérique du Nord, les tribus amérindiennes de l'est du Canada et du nord-est des États-Unis auraient découvert comment recueillir la sève des érables et la transformer en sirop.

Légendes Amérindiennes

Certains racontent que les chiens des Amérindiens, par leur comportement, auraient mis la puce à l'oreille de leurs maîtres: une branche s'était cassée et les chiens se bousculaient tout autour pour lécher la sève qui coulait, et c'est ainsi que les Amérindiens eurent l'idée d'y goûter. Conception du monde des Amérindiens et liens avec l'organisation de la société. En raison de l'absence de traces écrites, nos connaissances actuelles sur les croyances des Amérindiens de l'époque précoloniale sont basées principalement sur des suppositions et sur des reconstructions culturelles faites très souvent au 19e siècle et pendant les siècles suivants.Ce qui suit constitue donc des exemples possibles de certaines croyances amérindiennes, mais ne s'applique sans doute pas à toutes les nations amérindiennes.

Conception du monde des Amérindiens et liens avec l'organisation de la société

Cercle de vie Chez certains Amérindiens, tout est vu et décrit comme un cercle. La Loi sur les Indiens pour les nuls. Commis le 1 février 2013 par La Fille Après le passage de Roméo Saganash et de Michèle Audette à Tout le monde en parle dimanche passé (à 1:11:00 dans la vidéo, si vous ne voulez pas vous taper l'épisode au complet), j'ai eu vraiment envie d'écrire un article vulgarisant les grands points de la Loi sur le Indiens.

La Loi sur les Indiens pour les nuls

J'étais abasourdie de remarquer les exclamations étonnées de l'assistance tout comme des invités sur le plateau. Naïvement, très naïvement, je croyais que les grandes lignes de cette loi étaient connues du commun des mortels. J'ai constaté que non seulement elles ne le sont pas, mais qu'en plus, leur méconnaissance entretient chez ce même commun des mortels des préjugés immenses quant aux réalités des Premières Nations. Peu importe, je reprends le flambeau. Les Premières nations au Canada. Introduction Les Premières Nations au Canada consiste en une ressource éducationnelle conçue à l'intention des jeunes Canadiens, des éducateurs et des élèves du secondaire, des collectivités autochtones ainsi que de tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des Premières Nations.

Les Premières nations au Canada

Grâce à ce document, les lecteurs auront une meilleure compréhension des grands événements qui ont touché les collectivités autochtones depuis la période précédant l'arrivée des Européens jusqu'à nos jours. Portail:Nord-Amérindiens. Sagesse. Amérindiens aux États-Unis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amérindiens aux États-Unis

L'esprit du bison : les Cheyennes. Les indiens d'Amérique du Nord. Peuples autoctones : tribus amérindiennes du Canada et des Etats-Unis. La diversité ethnique et culturelle des premiers peuples était relativement forte à l'aube de la colonisation européenne, selon qu'ils se trouvaient en Alaska, dans l'Est, au sud des Grands Lacs, dans le Sud-Ouest ou près du Pacifique.

Peuples autoctones : tribus amérindiennes du Canada et des Etats-Unis

Lorsque les Européens commencèrent à explorer l'Amérique du Nord au XVIe siècle, plusieurs centaines de tribus d'Amérindiens, plus ou moins hostiles, occupaient le territoire. Même si elles ont été décimées par les maladies introduites par les Européens en Amérique, la plupart ont survécu et réclament aujourd'hui la reconnaissance de leur culture. Ces peuples d'Amérique furent affublés par ignorance du nom d'Indiens. Se croyant rendus aux Indes, ce sont les Espagnols qui ont donné aux autochtones le nom d'Indiens (en espagnol: Indio au singulier et Indios au pluriel). Les Grands Chefs Indiens. Les indiens d'Amérique. La Nation Sioux. États-Unis colonisation européenne. Les premiers navigateurs européens qui abordèrent les côtes du continent nord-américain furent les Italiens Jean Cabot et Sébastien Cabot (1497).

États-Unis colonisation européenne

Voyageant au service de Henry VII d’Angleterre, ils découvrirent Terre-Neuve et explorèrent les côtes du Labrador et de la Nouvelle-Angleterre. L’Espagnol Juan Ponce de León découvrit la Floride en 1513. L’Italien Jean de Verrazane (1524), voyageant pour le compte de François Ier, explora les côtes atlantiques de la Caroline du Sud jusqu'au Maine; puis le Français Jacques Cartier (1534) découvrit l’estuaire du Saint-Laurent. Tous ces navigateurs étaient à la recherche d’une route maritime par le nord vers les Indes et la Chine. La colonisation de l’Amérique du Nord par les Européens commença dès la fin du XVIe siècle. Premières Nations - Peuples amérindiens. Selon les hommes de science, l'arrivée par vagues successives de petits groupes de chasseurs nomades provenant des steppes de l'Asie, serait à l'origine du peuplement du continent il y a environ 50 000 ans.

Premières Nations - Peuples amérindiens

S'appuyant sur les résultats de fouilles archéologiques, on croit qu'une longue période de glaciation aurait permis la traversée du détroit de Béring. Ce dernier étant peu profond et la distance entre les 2 continents étant alors de 80 km, cette hypothèse est plausible. De plus, le lit du Détroit s'étant asséché, il offrait un large passage que les ancêtres des Amérindiens auraient même emprunté à pied sec. Ces arrivants courageux, déterminés et persévérants se sont laissés guider par les animaux qui leur ont en quelque sorte montré la voie et dont ils se nourrissaient.

Au cours des millénaires, ils se sont aventurés toujours plus loin, peuplant ainsi le territoire des Amériques. L'apparition des premières Nations en Amérique du Nord remonterait à plus de 20 000 ans. Chamanisme Amérindien. L’animal totem est un guide choisi pour nous aider, dont les qualités correspondent à nos besoins en matière d’initiation chamanique. Nous pouvons avoir comme totem un animal mythique, une licorne ou un griffon... Il ne faut pas oublier que tout est possible. Cette chose curieuse appelée Canada.

Par Kevin D.Annett le 21 Octobre 2013 Alors, qui dit que les Canadiens ne sont pas drôles ? Cette semaine, la société de télédiffusion Canadienne (CBC) a solennellement réfléchi pour la première fois : « Est-ce que le Canada devrait être conduit en justice pour Génocide devant les Nations Unies » de ses crimes dans les écoles et pensionnats Indiens. C’est comique à dire, si l’on considère que le Canada a déjà été jugé et condamné pour tout ce Génocide : lors d’un procès retentissant au Tribunal de Droit Coutumier tenu à Bruxelles, et dont le verdict a été rendu le 25 février dernier, (voir le lien ci-dessous). Comique aussi que la CBC ait manqué cela hein ? Carte localisation des tribus nord-américaines. La tribu Kwakwaka'wakw alias Kwakiutl.

Le terme "Kwakiutl" a été emprunté du mot original "Kwagiulth", que les anthropologues utilisaient, il y a plusieurs années, dans le but d'identifier les autochtones du nord-ouest de l'île de Vancouver et des régions côtières environnantes. Les autochtones eux-même utilisent "Kwakwaka'wakw" (prononcé couac-couac-ca-ouac). Le terme "Kwakiutl" est employé sur ce site comme moyen de référence à d'autres matériels publiés sur la nation Kwakwaka'wakw.

Les Nations autochtones du Québec. Les HURONS. Première description des Amérindiens Au printemps de l'an de grâce 1632, le Père Jésuite Paul Le Jeune, arrivant à Tadoussac, voit des Amérindiens pour la première fois. Il les décrit ainsi: Site Amerindien - Hurons. Hurons. Hurons tribu indienne Est-Canadien. Les Hurons étaient considérés comme une force guerrière puissante, ils disposaient d'un territoire étendu qui couvrait le Canada et les Etat-Unis. Il allait du fleuve Niagara à l'est au fleuve Sainte Claire à l'ouest puis jusqu'au lac Erié au sud. En 1535, la population comptait entre 30,000 et 45,000 individus.

Après les guerres de 1640 et les épidémies qui s'en suivirent, la nation huronne comptait moins de 10,000 personnes. Un repentant Kevin Annett & Canada's Genocide. 1/4. 2/4. 3/4. 4/4. 1636-1637 Guerre des Pequots. Guerre des Pequots 1637 La guerre des Pequots est une guerre qui a opposé les Amérindiens Pequots aux colons blancs dans l'arrière-pays du Massachusetts à partir de mai 1637. Cette guerre fait suite à une tentative de colonisation des terres indiennes, elle-même entraînée par de nombreux décès dus aux épidémies chez les Pequots. Guerre de Sept Ans 1756-1763. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La guerre de Sept Ans (1756-1763) est un conflit majeur du XVIIIe siècle, souvent comparé à la Première Guerre mondiale[2] parce qu’elle s'est déroulée sur de nombreux théâtres d’opérations : Europe, Amérique du Nord et Inde. Elle oppose principalement d’une part au niveau mondial le Royaume de France au Royaume de Grande-Bretagne, d’autre part au niveau européen le Royaume de Prusse aux états des Habsbourg (archiduché d'Autriche, royaumes de Bohême et de Hongrie).

Cependant, par le jeu des alliances et des opportunismes, de nombreux pays européens et leurs colonies participent à cette guerre, notamment l’Empire de Russie aux côtés de l’Autriche ainsi que le Royaume d’Espagne et son empire d’Amérique du Sud aux côtés de la France. Jeffery Amherst, officier britanique 1717-1797. AMHERST, JEFFERY, 1er baron AMHERST, officier, né le 29 janvier 1717 (probablement nouveau style) à Riverhead, Sevenoaks, Angleterre, décédé le 3 août 1797 à sa résidence appelée Montreal, près de Sevenoaks.

Jeffery Amherst était le fils de Jeffery Amherst, barrister prospère dont la famille avait vécu dans le Kent pendant des siècles, et d’Elizabeth Kerrill. À l’âge de 12 ans, le fils Jeffery devint page de la maison de Lionel Cranfield Sackville, 1er duc de Dorset, à Knole, sa grande résidence près de Sevenoaks. 1763 inocule aux tribus indiennes la variole. Jeffrey Amherst & l’arme biologique. La guerre de l'Indépendance américaine 1775-1783. Le Canada et la guerre de l'Indépendance américaine La guerre de l'Indépendance américaine Le Canada et la guerre de l'Indépendance américaine. 04/07/1776 Déclaration d'indépendance US Th.Jefferson. Déclaration d'indépendance des États-Unis Lire en ligne texte sur Wikisource.

Le génocide se poursuit au XIXè siècle. XXè Massacre de masse par Carlos Abrego. CRIME CONTRE L'HUMANITE. Enrôlement dans l'armée impérialiste US. The National Museum of the American Indian honors American Indian Code Talkers. This is a companion website to the traveling Smithsonian Institution exhibition, Native Words, Native Warriors. Private First Class Preston Toledo (left) and Private First Class Frank Toledo, Navajo Code Talkers. 1 During World War I and World War II, hundreds of American Indians joined the United States armed forces and used words from their traditional tribal languages as weapons.

The United States military asked them to develop secret battle communications based on their languages—and America’s enemies never deciphered the coded messages they sent. “Code Talkers,” as they came to be known after World War II, are twentieth-century American Indian warriors and heroes who significantly aided the victories of the United States and its allies. "Attack of the Seminoles on the Block House. " American Indian nations have always fought to defend themselves. It became serious when we started to develop that code. Alaska traitement des indigènes. 1990 Les Spolations continuent. 2011 RAS le BOL du MENSONGE.

Vrais 1ers GRANDS CHEFS de l’Amérique ! Un Indien chippewas parmi les Blancs. 1Relation du voyage des Indiens chippewas parmi les Blancs aux États-Unis, en Angleterre, Irlande, Écosse, France et Belgique ; avec de très intéressants épisodes sur les caractéristiques générales des Anglais, Irlandais, Écossais, Français et Américains concernant leur hospitalité, particularités, etc., écrit par Maungwudaus, Indien autodidacte de la nation chippewa, pour son plus jeune fils, Noodinokay, dont la mère est morte en Angleterre. 2Je ne demanderai pas son indulgence au lecteur. La courte notice qui me présente à la fin de ce compte rendu l’incitera à excuser mon usage maladroit de la langue anglaise. 3Nous avons quitté les rives du lac Huron en 1843, visité les villes de Détroit, Cleveland, Buffalo, Utica, Albany, New York et d’autres encore. Avons quitté New York pour l’Angleterre le premier jour de mars avec le bateau appelé Victoria, accosté en Angleterre, à Portsmouth, le 26 du même mois.

Coup de loupe sociologique à travers 1 revue. 1 - Au temps du Mayflower. 2 - La vision de Tecumseh. 3 - La piste des larmes. 4 - Geronimo. 5 - Wounded Knee. 6.