background preloader

Pratiques agricoles durables

Facebook Twitter

Que fait vraiment l'Europe contre le changement climatique ? Où en est la lutte contre le changement climatique en Europe ?

Que fait vraiment l'Europe contre le changement climatique ?

Nos émissions baissent-elles ? Et grâce à quoi ? Retour sur le panorama publié par l’Agence Européenne de l’Environnement. Quelques mois après la COP21, nombreux sont les observateurs qui se questionnent sur les suites qui vont être données à l’accord historique de Paris. Un drive à la ferme ! En créant du lien entre le producteur et le consommateur final, LeCourtCircuit.fr prouve qu’une autre façon de consommer est possible.

Un drive à la ferme !

C’est décidé, je déménage dans le Nord-Pas-de-Calais. Pourquoi ? Parce que j’en ai assez d’ingurgiter viande aux hormones, fruits et légumes bourrés de pesticides et, que trois potes y ont créé, en 2014, une entreprise unique en France : LeCourtCircuit.fr, un drive à la ferme couplé à une plateforme de vente en ligne, qui rassemble aujourd’hui plus de 150 producteurs locaux (150 autres sont en attente), de Zutkerque à Roubaix. « C’est un projet de Nordistes pour les Nordistes. On l’a développé pour notre territoire, mais on reçoit pas mal de demandes d’autres régions », explique Jimmy, 31 ans, l’un des trois fondateurs. Comment la ville d'Albi veut conquérir son autosuffisance alimentaire. FIGARO DEMAIN - L'objectif, à l'horizon 2020, est de permettre à tous les habitants de se nourrir de denrées produites dans un rayon de 60 kilomètres autour de la préfecture tarnaise.

Comment la ville d'Albi veut conquérir son autosuffisance alimentaire

Au menu : agriculture urbaine, jardins partagés et circuits courts. Une première en France. Un petit parfum de révolution verte flotte dans l'air. Ressourcerie alimentaire. Le projet baptisé - Morlaix - LeTelegramme.fr. Non, les productions animales ne sont pas un non-sens écologique. Incroyables Comestibles, laissez pousser ! Mettre à disposition gratuitement, et pour tous, des fruits et des légumes sur un trottoir, dans un parc ou au pied d’un immeuble… Le mouvement Incroyables Comestibles mobilise de plus en plus de volontaires en France et dans le monde.

Incroyables Comestibles, laissez pousser !

Pourquoi pas vous ? Sur un trottoir devant un restaurant, deux bacs de jardinage. En s’approchant, on découvre des plants de tomates cerises, de potiron, d’aromates, et surtout deux petites pancartes plastifiées sur lesquelles on peut lire : « Nourriture à partager. Oui ! Le blog de La Ruche qui dit Oui. - Ne mâchons pas les yeux fermés. Producteurs yonne (89) Huit alternatives pour changer le monde... et bien commencer l’année. En fin d’année, on s’est fait plaisir, et on est allé aux quatre coins de la France pour rencontrer des gens comme vous et moi... qui changent le monde.

Huit alternatives pour changer le monde... et bien commencer l’année

Ils sont solidaires, innovateurs, courageux, imaginatifs, modestes. Un point commun : l’optimisme. 2016 : année internationale des légumineuses, des graines pour nourrir l’avenir. Après le thème de la préservation des sols en 2015, la FAO, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture s’est vue confier pour 2016 la mise en œuvre de l’année internationale des légumineuses (AIL).

2016 : année internationale des légumineuses, des graines pour nourrir l’avenir

Ses objectifs ? Sensibiliser l’opinion publique aux avantages nutritionnels des légumineuses dans le cadre d’une production vivrière durable, à l’appui de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Les légumineuses, sous-groupe de la famille des légumes, désignent les plantes récoltées pour l’obtention de grains secs (pois chiches, lentilles, haricots secs, pois cassés…). François Houllier, Inra :"En produisant autrement, l'agroécologie redonne des marges de manœuvre à l’agriculture" XEnvoyer cet article par e-mail François Houllier, Inra : "En produisant autrement, l'agroécologie redonne des marges de manœuvre à l’agriculture" XEnvoyer cet article par e-mailFrançois Houllier, Inra : "En produisant autrement, l'agroécologie redonne des marges de manœuvre à l’agriculture"

François Houllier, Inra :"En produisant autrement, l'agroécologie redonne des marges de manœuvre à l’agriculture"

Ingénieur reconverti en paysan, il fait le pari de l’agroécologie. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Séverin Graveleau Maxime de Rostolan préfère prévenir : il est hors de question de le prendre en photo dans un champ une bêche à la main.

Ingénieur reconverti en paysan, il fait le pari de l’agroécologie

S’il s’est quelquefois prêté à ce jeu devant les objectifs, au début de l’aventure Fermes d’avenir, c’est aujourd’hui terminé. « Je ne ferai pas croire que je suis agriculteur », explique-t-il simplement. Tant pis pour la belle histoire qu’on aurait été tenté de raconter. Celle d’un jeune ingénieur de 35 ans originaire des beaux quartiers de la banlieue parisienne, reconverti en paysan militant sur un petit bout de terre de la région tourangelle… Agroécologie, permaculture et rentabilité.

« Les moissons du futur » : un nouveau documentaire à la gloire de l’agroécologie de Marie-Monique Robin (réalisatrice du Monde selon Monsanto) Acteurs de l'agriculture et de l'alimentation durables. Confédération paysanne La Confédération paysanne est un syndicat agricole.

Acteurs de l'agriculture et de l'alimentation durables

Elle remet en cause le modèle agricole productiviste des 4O dernières années qui a engendré : surproductions, crises sanitaires, dégradation des ressources naturelles disparités entre régions françaises, européennes et mondiales et diminution continue du nombre de paysans. La Confédération paysanne édite le mensuel Campagnes solidaires. Elle est membre du mouvement paysan international Via Campesina, créé en 1993 et dont les membres viennent de 56 pays d’Asie, d’Afrique, d’Europe et des Amériques. Production paysanne et familiale basée sur une production durable, avec des ressources locales et en harmonie avec la culture et les traditions des communautés. Anglet : "Je n’ai rien à voir avec un agriculteur classique"

Dans un quotidien trop huilé, elle aurait forcément associé une pincée de piment.

Anglet : "Je n’ai rien à voir avec un agriculteur classique"

Y aurait ajouté un bouquet d'herbes, sans doute un peu folles. Caroline Helary , 30 ans, est la seule agricultrice à cultiver des légumes certifiés bio à Anglet et à en assurer la vente directe depuis début mars. Le parcours a été semé d'embûches. Cultivez votre potager virtuel et récoltez de (vrais) fruits et légumes locaux. Sur Monpotager.com, les internautes plantent virtuellement leurs fruits et légumes et reçoivent ensuite ceux-ci par relais coli. (Crédit : Monpotager.com) Combiner les saveurs d'une alimentation locale et la dimension ludique d'un jeu vidéo, c'est le pari de Monpotager.com. Sur ce site, les internautes peuvent planter virtuellement un potager en sélectionnant leurs fruits et légumes parmi plus de 40 variétés, dont de nombreuses anciennes ou rares.

L'interview découverte par Caroline ROUX - Replay - Europe 1. Segolene royal, Jean-Paul Huchon, Patrick Devedjian, nicole goueta, Yann Jounot: OUI pour R-Urban à Colombes ! NON pour un parking temporaire à sa place. Soutenons R-URBAN, une initiative professionnelle et citoyenne devenue référence internationale en matière de résilience urbaine, et convainquons la Mairie de Colombes et les autres autorités publiques de l’intérêt général de préserver ce projet dont le site principal sur la ville de Colombes risque d'être affecté bientôt à un parking temporaire. R-URBAN a été initié par l’association Atelier d'Architecture Autogérée (AAA) avec l’objectif de créer des opportunités pour les citoyens de changer leur mode de vie et de développer des activités résilientes : préservation de ressources, recyclage, dépollution sur place des eaux usées, économie sociale et solidaire, éco-construction, agriculture urbaine, habitats partagés écologiques, transports doux, réduction d’émission de C02, etc.

En 2013 nous avons finalisé les premières Unités R-URBAN à Colombes: Agrocité (Unité d’agriculture urbaine et de pédagogie environnementale) et Recyclab (Unité de recyclage, ESS et éco-construction). R-urban.net. 60 ans que l'agriculture a tout faux. PARADIGME. "C’est un nouveau paradigme" s’enthousiasme Cyrille Violle, chercheur au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE-CNRS/université de Montpellier). Dans le cadre du projet PRAISE sur l’amélioration génétique des prairies semées (financé par l’Agence nationale de la recherche), le CEFE et l’Inra de Lusignan dans la Vienne ont mené une expérimentation originale par sa démarche et totalement nouvelle pour la science. "Pendant un an, nous avons cultivé sur 120 mini-parcelles de 1,2 m sur 1,3 cinq espèces fourragères (luzerne, trèfle blanc, ray-grass, dactyle, fétuque), explique Cyrille Violle.

Des parcelles ont accueilli une seule plante en monoculture, d’autres les 5 en polyculture, et nous avons également fait varier la diversité génétique, certaines parcelles n’abritant qu’un seul type, d’autres cinq ou dix génotypes". La 3ème révolution alimentaire : vers un âge agro-communautaire. Le secteur énergétique traverse une mutation profonde, qui l’emmène d’un modèle de production/distribution centralisé vers un modèle de production distribué couplé à des réseaux de distribution intelligents. L’agriculture suit le même chemin : après une tendance à la concentration et à l’intensification, une nouvelle révolution pointe le bout de son nez. Encore silencieuse, elle germe lentement, dans les jardins et dans les « hubs » que les communautés locales mettent en place. Les individus s’organisent, ensemble, pour construire leurs propres réseaux locaux de distribution, et les nouvelles technologies permettent maintenant à ces initiatives locales de changer d’échelle : elles peuvent se connecter les unes aux autres et échanger des biens et des services de façon décentralisée mais efficace, ouvrant la voie à l’émergence d’un nouveau système alimentaire, plus durable que l’ancien.

Symptômes et causes premières d’un système alimentaire malade. How Beer Made from Leftover Bread Could Help End Global Food Waste. La bio peut-elle vraiment nourrir le monde ? Il est temps de développer ici un thème qui est au cœur de mes deux derniers ouvrages : l'agriculture biologique est-elle vraiment une solution à grande échelle, capable de répondre autant aux enjeux alimentaires qu'environnementaux ? Les bénéfices environnementaux de l'agriculture biologique ne font pas de doute. Mais ils sont souvent opposés à ses supposés moindres rendements. C'est là un total contresens, puisque la bio est également l'agriculture la plus performante sur le plan agronomique et sur le plan social – or, la dimension sociale est centrale dans la question alimentaire mondiale.

Diverses cultures (et générations) au Bangladesh - Photo J. Périco Légasse : «Ce n'est pas l'agriculture qu'on assassine, c'est la France... Manifeste pour la sauvegarde des terres agricoles. - L'Express. Maisons paysannes : périls en la demeure - Permis de construire, le blog archi de Luc Le Chatelier. Incroyables Comestibles Rennes. Biodiversité : deux jeunes Franciliens font voter leurs amendements au Sénat ! Ceux qui Sèment. Afterres2050" : quelle utilisation des terres en 2050 en France ? Les batailles du bio [Édito de la semaine] - Produits Biologiques.

Retour à la terre, un défi du XXIème siècle, avec Silvia Pérez-Vitoria (1/5) ... Notre modèle d’agriculture est-il à bout de souffle ? Crise agricole. Les blocages se poursuivent en Ille-et-Vilaine. Allan Savory: Comment transformer nos déserts en prairies et inverser le changement climatique. Des milliers de manifestants à Berlin pour une agriculture plus humaine. « Savoir faire ses propres semences, c’est le cœur du métier de paysan. » Hundertwasser – un pionnier des toits végétalisés urbains. La permaculture ou cultiver, habiter, travailler autrement, Esprit Cabane, id... La belle histoire de l’installation de onze jeunes paysans sur une ferme du L... La ferme de demain, écolo et prospère, existe déjà, nous l’avons visitée. Lydia et Claude Bourguignon : il faut sauver notre sol ! Agriculture.

[FOCUS] Bio et local : l’apport de l’ESS. Biovallée, laboratoire du développement durable. Projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. L’agroécologie pour se réconcilier avec soi-même, son entourage et la nature. Help spread the permaculture word... Ségolène Royal et biodiversité : les internautes modifient le projet de loi jusqu’au 18 janvier. Ferme du futur final v 0.

Agriculture urbaine

Aujourd'hui à Viviers... - Coopérative d'activité et d'emploi - Terracoopa (Montpellier) Systèmes alimentaires territorialisés. Les moissons du futur reportage Marie Monique Robin. Agriculture BIO. Pour une PAC solidaire et écologique. Les animaux malades de l'espèce humaine. Rentree 2015 dossier ea. Bac+ 6 : Innovations et politiques pour une alimentation durable - IPAD et ISAM. Let market gardeners have the right to use reproducible seeds and produce their own!

RDV pour la Consultation Citoyenne sur le projet de loi Biodiversité. Gaspillage alimentaire : ces initiatives... 802 cfsi nourrir villes pl bd. Quand Pierre Rabhi explique comment sauver le monde. GreenLab #4. Concept DD cle08ca38 1. IUFN RAPPORT FRANCE 2015 pages. 1 dix fiches pour accompagner transition agro ecologique reference ademe 8131. Contexte et enjeux , Agriculture, sylviculture, espaces verts et biodiversité , Domaines , Comment s'y prendre. Plus de justice dans les filières agricoles ! Biblio Agriculture transition ecologique.