background preloader

Communs et Tiers-Lieux

Facebook Twitter

Vers une république des biens communs ? (2016) RÉSUMÉS : Gregorio ARENA: New legal rules to take care of common goods and re-build local communities Something new has been happening in Italy in these last years, something that nobody thought would have been possible in a country where common goods have traditionally been considered as nobody’s goods, therefore prey to pillage or exploitation.

Vers une république des biens communs ? (2016)

It’s a cultural change thanks to which thousands of people in towns as well as in villages, in the north as in the south, are getting out of their homes to take care together with their neighbors of urban common goods: streets, squares, parks and in general public spaces, cultural goods, schools as well as abandoned public buildings which are restored and become alive again thanks to the combined efforts of active citizens. All this goes much beyond plain maintenance of urban goods. Yuri Biondi est professeur à l’ESCP Europe, chargé de recherches du Cnrs, et directeur de recherche au Labex ReFi à Paris. La chambre et les enjeux des communs – Chambre des Communs. Il y a évidemment bien des façons d’organiser les communs, mais pour démarrer le travail de la Chambre, le choix a été fait de « classer » les communs selon 4 grandes catégories : les communs de la connaissanceles communs des ressources naturellesles communs de l’espace publicles communs de la santé et du bien vivre Quelque soit le commun, il y a toujours la volonté de croiser les regards et d’organiser collectivement la concertation autour la gestion collective d’une ressource.

La chambre et les enjeux des communs – Chambre des Communs

Mais derrière chaque ressource gérée comme un commun, les enjeux peuvent être bien différents. Les communs de la connaissance. Aux origines de la Chambre – Chambre des Communs. S’il faut donner un crédit à l’origine de la Chambre des communs, il faut a minima citer ces deux figures.

Aux origines de la Chambre – Chambre des Communs

Elles ont donné les fondements théoriques et pratiques des communs tels qu’on les conçoit aujourd’hui. Elinor Ostrom est une économiste et politologue américaine qui a consacré l’essentiel de ses travaux à l’action collective et la gestion des biens communs et publics. S’intéressant d’abord principalement à la gestion collective de ressources naturelles liées à l’eau (zones de pêche, nappes phréatiques) et aux pâturages, elle étend par la suite sa réflexion aux biens immatériels du savoir. Pour ses travaux, elle reçoit avec Oliver Williamson en 2009, le prix Nobel d’Economie. C’est la première femme à recevoir cette distinction. Lire la fiche Wikipedia d’Elinor Ostrom. Le Tour de France dans les Communs en infographie. Bien commun. Bien commun et intérêt général Le bien commun est l’ensemble de ce qui soutient la coexistence et par conséquent l’être même des personnes.

Bien commun

La notion de bien commun est souvent considérée comme équivalente à celle d’intérêt général. Pourtant, les deux expressions se rattachent à des représentations de l’homme et de la société fort différentes. Si l’expression « intérêt général » est la plus usitée, c’est qu’elle s’accorde avec la vision aujourd’hui dominante selon laquelle l’économie marchande est l’alpha et l’oméga des sociétés humaines. Faire ensemble 2020. Saillans de mocratie final v 0. Si les acteurs publics ne partagent pas, qui va le... 11 experts at Davos on the future of work. Nowhere will the impact of the Fourth Industrial Revolution be felt more than in the world of work.

11 experts at Davos on the future of work

It was a hot topic for discussion at this year’s World Economic Forum in Davos. Here’s our line-up of what the experts are saying about it. 1. “The current system feels broken,” said Jonas Prising, CEO of ManpowerGroup, discussing the state of the labour market. “We see high unemployment with unfilled jobs, rising productivity with stagnant wages, and economic recovery with declining upward mobility.”

“Sixty percent of people now live in countries with stagnant or shrinking workforces,” he said. 2. On average, by 2020, more than a third of the desired core skill sets of most occupations will be comprised of skills that are not yet considered crucial to the job today, according to The Future of Jobs report by the World Economic Forum. Benjamin Coriat : «L’idéologie propriétaire a atteint ses limites» Des logiciels libres aux licences Creative Commons en passant par l’autopartage et les garderies autogérées, les communs apparaissent comme autant de solutions, trouvées ou en gestation.

Benjamin Coriat : «L’idéologie propriétaire a atteint ses limites»

A qui faut-il confier nos biens communs ? On les définit encore sous forme de listes : l’eau potable, les forêts, le patrimoine historique, Internet, ou encore la connaissance universitaire.

A qui faut-il confier nos biens communs ?

Des ressources communes qui sont parfois gérées par quelques uns. Faut-il miser sur l’Etat ou sur le marché pour garantir leur meilleure répartition ? A moins qu’il ne faille inventer d’autres modèles ? Si l'on parle de plus en plus souvent de Communs dans le débat public, c'est un concept encore difficile à définir. On les retrouve dans les discussions sur la protection de l'environnement, sur le fonctionnement d'Internet et du numérique.

"Les collectivités peuvent être protecteurs des communs" - Valérie Peugeot. Publié le • Mis à jour le • Par Romain Mazon • dans : France Quelle est votre définition des biens communs ?

"Les collectivités peuvent être protecteurs des communs" - Valérie Peugeot

Celle sur laquelle nous sommes nombreux à nous arrêter aujourd’hui, repose sur 3 choses : d’abord la formation d’une communauté, qui se mobilise autour d’une ressource… Cette ressource est gérée selon des logiques de partage qui ne sont ni celles de la propriété publique, ni celles de la propriété privée. Des bouquets de droits d’usage viennent se substituer à la propriété. Les communs, la vraie idée révolutionnaire. Biens communs, ou communs, voilà un concept nouveau, à l'intersection des sciences politiques et de l'économie.

Les communs, la vraie idée révolutionnaire

Un concept à la mode, qui génère moult publications, autant de colloques et de livres. Mais de quoi s'agit-il ? Ce concept vient de loin, des communaux, d'une époque où l'Etat n'existait pas encore. Il remonterait à la révolution néolithique, à cette première révolution agricole. A l'époque, les hommes se sont approprié des champs qu'ils vont labourer, ensemencer, moissonner, en d'autres mots travailler, et qui de ce fait deviendront leur propriété. Pourquoi mettre en place des tiers-lieux sur un territoire ? Avis et arguments phares. Pourquoi mettre en place et développer des tiers-lieux sur un territoire ?

Pourquoi mettre en place des tiers-lieux sur un territoire ? Avis et arguments phares

Le document Développer la mise en place de « Tiers-Lieux » (pdf, 4 pages) met en forme des arguments forts pour mettre en place des tiers-lieux au sein des territoires. En juin 2015, le Conseil Économique, Social et Environnemental Régional Poitou-Charentes a donc rendu cet avis dans le cadre des rapports communs aux régions Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes pour harmoniser des politiques prioritaires. Tiers-lieux et développement économique L’avis de 4 pages définit précisément la notion de tiers-lieux comme « nouveaux lieux et formes de travail » en insistant sur la dimension économique, entrepreneuriale plurielle et d’aménagement du territoire de ces lieux partagés.