background preloader

Textes

Facebook Twitter

Enseignants : surveiller et punir avec le numérique ? Un modèle scolaire à réinventer. Venant perturber l’enseignant dans son espace (la classe), contester le monopole de l’école dans la transmission des savoirs, interroger les pédagogies traditionnelles, le numérique est souvent vécu comme une agression dans le monde scolaire.

Un modèle scolaire à réinventer

À ne pas s’adapter à cette transformation de la société, l’école laisserait le champ libre à la marchandisation de l’éducation. Le rêve de Babel s’est démocratisé. Le rêve des créateurs du web était de permettre aux machines, aussi diverses soient-elles, de communiquer entre elles et, bien évidemment, de faire communiquer leurs usagers. Le développement des smartphones puis des tablettes s’inscrit dans ce processus envahissant.

Cela suffit-il pour transformer la société ? Quelle place pour le numérique à l'école primaire ? Après le plan ENR (Ecole numérique rurale) et la multitude d'initiatives en direction du numérique à l'école primaire, il est nécessaire de poser quelques questions et de tenter d'esquisser quelques pistes.

Quelle place pour le numérique à l'école primaire ?

En effet depuis de nombreuses années des ressources sont mises à disposition des enseignants, des initiatives sont promues. Pourtant il semble qu'il y ait encore quelques difficultés à une intégration ordinaire des TIC dans les classes. Pourtant des sites comme Primtice ou encore Cartables n'ont eu de cesse de proposer des pistes d'action. Pour ce qui est infrastructures et équipements, il y a depuis longtemps un problème d'inégalité territoriale. Le numérique à l’école - Compte rendu du conseil des ministres du 19 mars 2015. La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a présenté une communication relative au numérique à l’école.

Le numérique à l’école - Compte rendu du conseil des ministres du 19 mars 2015

La révolution numérique, qui transforme en profondeur la société, engage la responsabilité éducative de la République vis-à-vis de sa jeunesse. Une jeunesse hyper connectée et hyper équipée. Les jeunes de 13 à 19 ans passent, en moyenne, 13 heures et 30 minutes par semaine sur internet.

Une jeunesse hyper connectée et hyper équipée

Et leurs petit-frères ne sont pas en reste : les enfants de 1 à 6 ans passent 3 heures et 40 minutes devant leurs écrans connectés ! Ces temps de connexion sont en hausse continue puisqu'ils étaient respectivement de 12 heures et 20 minutes en 2012 (pour les jeunes de 13 à 19 ans) et de 2 heures et dix minutes (pour les enfants de 1 à 6 ans). Selon une étude réalisée par Ipsos, ces pratiques numériques juvéniles sont favorisées par l'envolée des équipements : 29 % des enfants de 1 à 6 ans disposent de leur propre tablette ! Etonnament, ce taux d'équipement n'est que de 14 % pour la tranche d'âge 7-12 ans. En revanche, les 13-19 ans apparaissent bien comme une génération hyper connectée avec des taux d'équipement personnel particulièrement élevés : 73 % possèdent leur propre ordinateur et leur propre console de jeux ; 68 % possèdent un smartphone. Facebook, un "réseau pour jeunes" en déclin.

[Ecole numérique] Table ronde "Faire entrer le numérique à l'École" L'école numérique en questions. Qu’est ce que l’école numérique, en quoi le numérique change les pratiques, les outils et les organisations ?

L'école numérique en questions

EDUTER propose une série de six rencontres pour recueillir l’avis de chercheurs, d’éditeurs et d’acteurs de l’éducation. La première avait lieu le 2 février et a permis une visite toute en interrogations du numérique version éducatif. Six séances pour un état des lieux Jean Chevaldonné présente Eduter, l’Institut qu’il dirige comme une synthèse du Sceren, du CNED et de l’ex INRP. A la fois éditeur de ressources et appui des établissements, l’Institut doit envisager l’évolution de ses différentes activités au regard des changements impulsés par le numérique .Les questions posées méritent d’être partagées pour développer une culture commune et envisager les changements à produire pour mieux accompagner les établissements dans leurs évolutions.

Des outils mais quels usages ? Des quatre présentations des éléments communs se dégagent. Diffuser, accompagner Monique Royer. Quelles compétences dans un contexte numérique ? Des associations, des groupes faisant du lobbying sur le numérique ont répondu aux questions sur les compétences posées par la concertation sur le numérique.

Quelles compétences dans un contexte numérique ?

Autant de points de vue qui sont intéressants mais qui méritent débat. Le socle commun, en diluant les compétences numériques dans l'ensemble des domaines, de manière essentiellement implicite, ne permet pas vraiment de guider les enseignants et les acteurs de l'éducation sur des champs d'action précis et suffisamment définis. Les nombreuses critiques portées sur le B2i ont oublié le fait qu'il avait le mérite de mettre en évidence un ensemble qui cherchait à être cohérent en regard de ce que les jeunes démontrent comme utilisation des moyens numériques, mais aussi comme besoins de maîtrise. Mais à force de fustiger les B2i et autres C2i, C2I niveau 2, on a laissé le champ à un affrontement de groupes qui ont chacun tenté de remédier à ce qu'ils jugeaient insuffisant.

Bruno Devauchelle. Un milliard d'euros sur trois ans pour le numérique à l'école. [FADBEN] En filigrane dans la publication de ces réflexions, les propositions et recommandations relatives à la construction d’un curriculum en information-documentation, apparaissent comme une perspective double, complémentaire.

[FADBEN]

D’une part, il s’agit de présenter aux professeurs documentalistes des outils de réflexion et de mise en œuvre pour leur pratique pédagogique, afin de trouver des moyens théoriques et pratiques de développer la culture de l’information chez les élèves. S’il s’agit bien d’une voie « vers un curriculum en information-documentation », et non d’un curriculum, les éléments présentés, en termes de contenus pédagogiques, n’en sont pas moins applicables dans le cadre actuel des missions professionnelles des professeurs documentalistes, sans remettre en question le respect de leur mission globale. Bien sûr, le contexte politique et institutionnel est amené à évoluer. [FADBEN] Travail d’éditorialisation numérique de l’établissement, à travers son site web, d’autres plateformes en ligne et son ENT.

[FADBEN]

Cette activité éditoriale, liée à un riche travail de rédaction qui, bien souvent, peut associer les élèves dans le cadre de projets pédagogiques, est un aspect essentiel du développement numérique pour l’école. Il s’agit ensuite de ressources documentaires pour les enseignants, souvent du ressort de chaque discipline, voire de chaque enseignant dans les établissements. S’il ne faut pas contraindre les enseignants à passer systématiquement par un référent pour établir une commande, il peut être intéressant, pour ne pas dire indispensable, de favoriser l’enregistrement des ressources dans le catalogue du Centre de Documentation et d’Information afin que tous les personnels de l’établissement, et en particulier les nouveaux venus, retrouvent aisément les ressources acquises.

Analyses et réflexions. A.

Analyses et réflexions

Tricot : Apprendre avec le numérique ? Les élèves utilisent mieux que nous le numérique car ce sont des "digital natives". On apprend mieux avec le numérique car il motive. Et puis il s'adapte mieux aux besoins des élèves .On a tous entendu ces affirmations. Numérique : Retour sur l'apprendre : entre information et connaissance. Enseigner au quotidien avec le numérique.