background preloader

Livre et numérique

Facebook Twitter

Livre électronique, livre numérique, e-book. "Protégez les auteurs, préservez le droit d'auteur" : la lettre ouverte d'écrivains aux instances européennes. Inquiet des conditions de création d'un "marché unique numérique", le Conseil permanent des écrivains a mis en ligne une pétition, lundi 26 octobre, demandant à l'Europe d'arrêter d'étendre les exceptions au droit d'auteur.

"Protégez les auteurs, préservez le droit d'auteur" : la lettre ouverte d'écrivains aux instances européennes

Contre l'"affaiblissement" du droit d'auteur, le Conseil permanent des écrivains se mobilise. Livre numérique : la fracture européenne. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alain Beuve-Méry Alors que la 65e foire internationale de Francfort s'est ouverte mercredi 9 octobre, un constat s'impose dans le monde de l'édition : la montée du livre numérique en Europe et le déclin du livre imprimé avancent de pair, mais plutôt lentement.

Livre numérique : la fracture européenne

Car, à la différence de ce qu'il se passe aux Etats-Unis, où les "ebooks" sont en passe de devenir un objet de consommation courante, avec 20 % du marché du livre, les pays européens sont bien loin de migrer aussi rapidement vers le numérique, et le livre imprimé offre une belle résistance. Séminaire "L’offre de livres numériques à destination des bibliothèques de lecture publique : un regard international" Le livre numérique: la nouvelle vie du livre épuisé au Louvre-Lens « L’Observatoire des TIC. Le Louvre-Lens vallée vous accueille ce jeudi 26 mars à 14h dans l’auditorium du Musée du Louvre-Lens.

le livre numérique: la nouvelle vie du livre épuisé au Louvre-Lens « L’Observatoire des TIC

Tout sur le marché du livre numérique. L'aventure du livre - Arrêt sur. Métamorphoses et pérennité Le XXe siècle a été marqué par les progrès fulgurants de la micro-informatique qui occupe une place toujours plus grande dans nos activités professionnelles et personnelles.

L'aventure du livre - Arrêt sur

En parallèle, les avancées des technologies de la télécommunication nous ont pleinement ancré dans ce qu’il est convenu d’appeler "la société de l’information", société où les échanges informationnels sont facilités par les évolutions rapides des supports et terminaux de communication, fixes ou mobiles, et des infrastructures techniques de réseau.

Ebooks : une liseuse en braille révolutionnaire bientôt disponible pour les malvoyants. Et en matière de lecture de livres numériques, l'offre de liseuses pour personnes malvoyantes, en braille, est encore bien pauvre (et extrêmement onéreuse), permettant essentiellement de ne lire qu'une seule ligne de texte par page grâce à une technologie modifiant les petits points formant les lettres au fur et à mesure de l'avancement du texte.

Ebooks : une liseuse en braille révolutionnaire bientôt disponible pour les malvoyants

Le livre numérique séduit peu les Français... sauf s'il est gratuit. Un Français sur dix affirme lire des livres numériques, surtout s'ils sont gratuits.

Le livre numérique séduit peu les Français... sauf s'il est gratuit

Le prix des ebooks, vu comme trop élevé, reste un frein au développement de ce mode de lecture et encourage le piratage, selon une étude Ifop pour Hadopi. Le livre numérique entre doucement dans les habitudes des Français. Selon une étude Ifop menée pour l'Hadopi, 11 % de la population, et plus particulièrement les jeunes urbains issus des catégories socio-professionnelles supérieures, lit désormais des romans, BD ou mangas sur écrans. Hormis les gros lecteurs, qui, à 47 %, ont délibérément choisi de lire des ebooks, une majeure partie des utilisateurs ont découvert les plaisirs de la lecture numérique un peu par hasard: un ouvrage à acheter de toute urgence et introuvable en magasin, une valise à alléger avant un départ en vacances… Le fort taux d'équipement en smartphones et tablettes, qui permettent de lire ces fichiers, facilite le passage à l'acte, tout comme l'existence d'une large offre gratuite.

Le livre numérique : un secteur encore marginal. Malgré une progression extraordinaire des ventes de titres téléchargés (plus de 45 % en 2014), ce marché reste très faible et ne représente que 1,6 % du total.

Le livre numérique : un secteur encore marginal

Une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle? Les ventes de livres numériques ont connu en 2014 une progression qui fait rêver: plus de 45% en valeur et plus de 60% en volume. Des croissances à deux chiffres d'un tel niveau n'existent que dans les pays émergents et encore. La mauvaise nouvelle? Au total, les ventes de livres numériques ont atteint près de 64 millions d'euros, ce qui reste effectivement marginal lorsqu'on les compare au marché global estimé à près de 4 milliards d'euros. Deux autres mauvaises nouvelles: cette hausse du marché numérique est inférieure aux prévisions; et, surtout, elle ne vient pas compenser la légère baisse des ventes de livres imprimés.

Jusqu'où ira le livre numérique ?- 31 mars 2014. Mercredi 19 mars, à New York, l'ex-secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a prononcé le discours de clôture du congrès annuel de l'Association américaine des Editeurs, réunis sur le thème de la protection de la propriété intellectuelle.

Jusqu'où ira le livre numérique ?- 31 mars 2014

Tandis qu'à Paris vient de s'ouvrir le Salon du Livre, grand rendez-vous de l'édition. Deux continents, deux cultures. Mais une seule préoccupation: jusqu'où ira le livre numérique qui bouleverse la galaxie Gutenberg? Aux Etats-Unis, pour la première fois, selon le cabinet de conseil AT Kearney, les ventes d'e-books à dévorer sur tablettes ou liseuses, dépasseront cette année celles de livres imprimés.

Papier fait de la résistance: pourquoi le livre numérique ne s'impose pas (encore) Les Français auraient-ils une dent contre le livre numérique, ou un amour inébranlable pour le papier?

Papier fait de la résistance: pourquoi le livre numérique ne s'impose pas (encore)

Quoi qu'il en soit, le marché peine à décoller dans l'Hexagone, alors qu'il est déjà bien développé dans les pays anglo-saxons. Les chiffres sont révélateurs. Dans son dernier rapport, le Syndical national de l'édition (SNE) (pages 87 à 97) explique que la vente des livres numériques en France a progressé de 1% de 2011 à 2012, portant ainsi ce "nouveau" marché à 3,1% du chiffre d'affaire total de l'édition française. En clair, le marché du livre numérique représente 2,53 millions d'euros sur un marché global estimé à 81,76 millions d'euros. Pas de quoi se réjouir, surtout quand on compare ces chiffres à ceux du marché américain (20% de part du marché), britannique (12%) ou canadien (15%). Prix, cadre juridique et piratage Pourquoi un tel "retard", alors? Internet, bouc émissaire du marché du livre.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Frédéric Sautet (professeur d'économie à l'Université catholique de Washington DC, Etats-Unis) L'adoption par l'Assemblée nationale de la loi « anti-Amazon » interdisant aux distributeurs en ligne la gratuité des frais de port a été repoussée : en cause, une erreur de notification à la Commission européenne.

Internet, bouc émissaire du marché du livre

Les sénateurs devront donc revoter. Objectif du texte ? Renforcer la loi Lang sur le prix du livre de 1981 en limitant la « concurrence déloyale » dont feraient l'objet les libraires de l'Hexagone. Une adoption définitive enverrait un signal très préoccupant pour la France : elle signerait une fois encore, face au corporatisme triomphant, sa réticence à être une société ouverte. La loi Lang avait pour but de garantir la diversité et le pluralisme des librairies en maintenant un réseau dense de détaillants indépendants sur l'ensemble du territoire. Assises du livre numérique: Le web est-il l'avenir du livre ?

La lecture numérique se développe doucement en France dans le grand public, mais les architectes du web réfléchissent déjà à la fusion du livre dans l'Internet. En pré-ouverture du salon du livre, le Syndicat national de l'édition organisait le 19 mars ses 14e assises du livre numérique, avec la présentation du baromètre des usages du livre numérique, réalisé pour la SOFIA, le SNE et la SGDL. Il confirme que le marché se développe doucement, sans plus, avec 18% des personnes interrogées indiquant avoir lu un livre numérique dans l'année, contre 15% en 2013 (à voir dans Livres Hebdo de ce vendredi 20 mars). Près de 70% des lecteurs numériques de l'enquête disent avoir lu de la littérature, les essais étant bien moins prisés (31%) de même que les livres pratiques (28% des répondants), rayon étudié cette année lors de la table ronde thématique des assises. Quelques contraintes.

Le livre numérique : état des lieux et enjeux pour les bibliothèques. La lecture du côté de chez soi. L’étalement de l’offre éditoriale sur un nombre croissant de titres caractérise le marché du livre depuis une trentaine d'années. Par exemple, si la base Electre recensait 38657 nouveautés en 1999, elle en a dénombré 68187 en 2014. Cette évolution a souvent été relevée pour en regretter les conséquences néfastes : surencombrement des tables des libraires, réduction du temps de présence des livres, dispersion de l’attention médiatique, etc. Mais si le moteur de cette évolution est en partie économique (financer les éditeurs par les offices), il a aussi été rendu possible car cette multitude de titres trouvait une diversité de lecteurs (même peu nombreux sur chaque titre). Google Books : la justice authorise Google à poursuivre ses numérisations de livres. Les éditeurs et les auteurs dénonçant la violation du droit d'auteur par Google ont encore été déboutés par la justice américaine le 16 octobre dernier.