background preloader

Librairie

Facebook Twitter

Libraires et connectés. "Libraire, un métier d'avenir !

Libraires et connectés

", la thématique des troisièmes Rencontres nationales de la librairie a pris tout son sens lors du deuxième atelier, intitulé "Outils Internet, numérique et innovation en librairie". C'est devant une salle comble que la rencontre, animée par le président de la commission numérique du Syndicat des libraires français (SLF), François Maillot, a réuni sept intervenants impliqués dans les innovations numériques pour les libraires. En ligne et ensemble "Dire “n'allez pas chez Amazon !” N'a aucun sens si les libraires n'ont aucun projet de vente en ligne simple et efficace à proposer à leurs clients", a commencé Sylvain Fourel, membre du portail de vente rhône-alpin Chez mon libraire et libraire à La Voie au chapitre à Lyon. Même combat dans le Nord, où l'Association des libraires indépendants en Nord-Pas-de-Calais, représentée par Lilya Aït Menguellet, a présenté son portail régional de vente en commun baptisé Libr'Aire.

Succès du "click and collect" Chaîne de librairies. Les enjeux du numérique pour les librairies. The future of books par Johan Larsson Joël Ronez, directeur des nouveaux médias de Radio France, affirme qu’«il est temps que le libraire sorte à grands pas de sa fonction logistique car bientôt sa réserve sera vide.

Les enjeux du numérique pour les librairies

Sa capacité de lire, de faire lire, de faire vivre une production, d’être partie intégrante d’une filière économique et culturelle doit s’inventer selon les codes sociaux et technologiques en train de s’écrire, et non à préserver»1. Aujourd’hui, avec l’ancrage dans le quotidien des outils de lecture numérique tels que l’IPad et l’EBook, sans oublier le streaming, qui sont autant d’accès aux œuvres bouleversant les modes de diffusion et de distribution traditionnelles du livre, le libraire ne peut plus se contenter d’une offre sur Internet via des sites Web. Mais face à ces flux exponentiels de livres et de supports de lecture, le libraire doit assurer et amplifier son rôle de conseiller professionnel et procéder à un travail de sélection qualitatif.

Pour aller plus loin. Livre numérique: peut-on encore sauver les librairies ? "Si l'avenir du livre est numérique, le numérique ne fait pas l'avenir des libraires !" Le PDG des établissements Leclerc, Michel-Edouard, le répétait dernièrement à ActuaLitté : « Notre pari, c'est que le livre papier a encore une longue vie devant lui [...].

"Si l'avenir du livre est numérique, le numérique ne fait pas l'avenir des libraires !"

Ce n'est pas incompatible avec la digitalisation, voire la mise en ligne des livres sur Internet, mais notre priorité reste de mettre le livre-objet dans les mains du public. » Avec l'avis de la Cour de justice de l'Union européenne, c'est du pain bénit pour MEL, qui signe une chronique au vitriol. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Plusieurs lecteurs nous l'avaient fait remarquer : comment, quand on est libraire, défendre le livre numérique ? Les libraires français face à la révolution numérique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alain Beuve-Méry Les 2 et 3 juin, les 700 libraires français, réunis à Bordeaux pour les Rencontres nationales de la librairie, aborderont sans doute d'un sujet de plus en plus récurrent : leur présence sur le Web.

Les libraires français face à la révolution numérique

"Si les clients veulent acheter des livres en tapotant sur leur ordinateur, c'est leur droit et nous devons nous adapter", estime Charles Kermarec, ex-responsable de la librairie Dialogues, à Brest, une des 400 "grandes" librairies (120 000 titres, 1 800 m2) mais qui reste minuscule, face à Amazon. Depuis treize ans que le géant américain du commerce en ligne s'est implanté en France, il est devenu un acteur majeur du marché du livre. En 2012, le circuit de la vente en ligne représente 12 % du marché du livre en France, soit 420 environ millions d'euros. Sur ce pactole, la société Amazon capte 70 % du total. Les libraires ont pourtant des cartes dans leur jeu. Le débat sur l'interopérabilité du livre numérique est relancé. La décision de la Cour de justice européenne aujourd'hui de retoquer la TVA réduite, adoptée par la France et le Luxembourg, relance les questions autour de l'interopérabilité du livre numérique.

Le débat sur l'interopérabilité du livre numérique est relancé

Des débats qui avaient été portés à l'Assemblée Nationale depuis plusieurs années, la dernière fois à la fin de l'année dernière sous la forme d'un amendement. SNE : le livre numérique, à quel prix? Virginie Clayssen (Présidente de la Commission numérique du Syndicat National de l'Edition) était l'invitée d'Europe 1 pour parler des positions des éditeurs à propos de la TVA sur le livre numérique et de la décision de la Cour de Justice européenne hier.

SNE : le livre numérique, à quel prix?

Elle revient notamment sur la politique de prix en France: "Le livre numérique en France est entre 30 et 50% moins cher que le livre papier". N'importe quel relevé sur des nouveautés qui sortent dans les grands groupes mettra à mal cette analyse. Ne parlons même pas de la situation souvent ubuesque par rapport aux versions poche. Christian Thorel : le numérique incompatible avec la librairie indépendante. «L’économie du numérique est incompatible avec l’économie de la librairie indépendante».

Christian Thorel : le numérique incompatible avec la librairie indépendante

C'est en ces termes que s'exprime Christian Thorel, directeur de la librairie Ombres Blanches à Toulouse. "ll faut cesser de calquer le livre numérique sur le modèle du papier. J’aimerais un autre mot, par exemple «texte numérique», mais pas «livre». Je ne souhaite pas me désolidariser de l’interprofession, mais je pense qu’il faudra que les éditeurs cessent de nous dire qu’il s’agit d’un simple changement de format, car ce n’est pas que cela. Livre numérique : les français le boudent-ils vraiment? La faillite de Chapitre conduit à la fermeture de 23 librairies.

Oh! Les papilles, une librairie originale. Espresso Book Machine : l'impression de livres à la demande qui révolutionne la librairie. Imprimer un livre à la demande et en quelques minutes comme on passerait commande à la machine à café est désormais possible.

Espresso Book Machine : l'impression de livres à la demande qui révolutionne la librairie

Et si le nom de l'Espresso Book Machine fleure bon la boisson "minute", celle-ci ne propose pas d'insipides pastiches de grand crus de l'édition : depuis l'écran de l'imprimante, il suffit de choisir un ebook parmi un catalogue de milliers de titres hébergés dans le cloud ou en interne, pour disposer ensuite de son exemplaire imprimé en noir et blanc ou en couleur sur du papier de haute qualité. Économiser sur le transport et le stockage Destinée aux librairies et présentée sous deux modèles différents à l'occasion du Salon du Livre qui s'est tenu à Paris du 20 au 23 mars dernier, l'Espresso Book Machine a attiré les curieux sur les stands des PUF (Presses universitaires de France) et de la Martinière, qui détiennent chacune une ces imprimantes transparentes ultra rapides (la première développée par l'américain Xerox et la seconde par le japonais Ricoh).

Le prêt d’ebooks en bibliothèque concurrence les librairies. Le prêt à distance de livres numériques en bibliothèque aurait un impact direct sur l’activité des librairies, selon une enquête britannique.

Le prêt d’ebooks en bibliothèque concurrence les librairies

Selon une enquête réalisée en Grande-Bretagne par MTM London pour le compte de la Publishers Association, l’association des éditeurs britanniques, et de la Society of Chief Librarians, la société des directeurs de bibliothèque, dont rend compte vendredi 5 juin notre confrère The Bookseller, le prêt à distance de livres numériques dans les bibliothèques publiques pourrait avoir une influence négative sur l’activité des librairies.