background preloader

Citoyenneté

Facebook Twitter

Échanges à distance : eTwinning - eTwinning et la citoyenneté numérique. Comment définir la citoyenneté numérique ?

Échanges à distance : eTwinning - eTwinning et la citoyenneté numérique

Un citoyen numérique est un utilisateur responsable du Web et internet, qui agit de manière autonome, dans le respect des autres citoyens numériques, et qui est capable d'exercer son esprit critique afin de participer activement, individuellement ou collectivement, à la société numérique. Ainsi, le citoyen numérique, conscient de ses droits et de ses devoirs, pourrait réinventer la société du numérique autour des valeurs communes que sont la démocratie, l'égalité des droits, le respect de l'autre et retrouver ainsi une forme de pouvoir qu'il exercerait de manière éclairée tant dans la cité que sur le plan personnel et professionnel. En ce sens, la communauté eTwinning, par son organisation et son fonctionnement (aussi bien horizontal que vertical) mais aussi par sa nature (pratiques pédagogiques innovantes à travers la création de projets entre partenaires européens) participe de fait à l'éducation à la démocratie et à la citoyenneté active.

Citoyenneté - Les valeurs de la République. L'École transmet les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité ; laïcité ; refus de toutes les discriminations.

Citoyenneté - Les valeurs de la République

Les élèves étudient les grands textes qui les fondent. Il appartient à l'ensemble des adultes qui interviennent auprès des élèves dans l'exercice de leurs fonctions de faire partager ces valeurs. « Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l'école de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Le droit à l'éducation est garanti à chacun afin de lui permettre [...] d'exercer sa citoyenneté. » (loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'École du 23 avril 2005 - art.2).

Qu’est-ce que la citoyenneté ? - Le citoyen dans la cité - Découverte des institutions - Repères. Éducation à la citoyenneté - Les finalités, les enjeux. Angleterre L'éducation à la citoyenneté est définie dans le cadre du programme d'enseignement scolaire national et au travers du Programme National pour les enseignants des premier et second degrés.

Éducation à la citoyenneté - Les finalités, les enjeux

Le programme national ainsi que ses objectifs et valeurs autour desquels il s'articule a été récemment évalué par l'autorité en charge des programmes scolaires, la Qualifications and Curriculum Authority (QCA) : les recommandations stipulent que le programme doit aider les jeunes à devenir des élèves qui réussissent, des individus sûrs d'eux-mêmes et des citoyens responsables. www.qca.org.uk/curriculum. L'apprentissage de la citoyenneté apporte aux élèves une sensibilisation, des connaissances et le savoir-faire nécessaires pour jouer un rôle dans la société aux niveaux local, national et international. Il en fait des citoyens informés et responsables, conscients de leurs droits et de leurs devoirs. Éduquer aux droits de l'Homme - Éducation aux droits de l'Homme et du citoyen.

À côté des enseignements, des actions éducatives appuyées sur des temps forts (journées ou des semaines de sensibilisation) ou prenant la forme de prix ou de concours constituent des moyens privilégiés pour mener ce travail pédagogique.

Éduquer aux droits de l'Homme - Éducation aux droits de l'Homme et du citoyen

Elles ont pour caractéristique d'impliquer différents acteurs institutionnels et associatifs. Repères Journées mondiales de sensibilisation Un certain nombre de journées de sensibilisation sont organisées au niveau mondial. Ces manifestations sont une occasion privilégiée pour élargir l'horizon des élèves, en lien avec les acteurs associatifs et institutionnels investis dans la défense des droits. Apprentissage de la citoyenneté dans l’école française « CNESCO. Histoire-géographie-éducation civique-ECJS. Citoyenneté, laïcité, autorité, ouverture et mixité : le plan de Najat Vallaud-Belkacem. CP_Education-civique120115.pdf.

Réserve citoyenne : une armée de bénévoles au secours de l'école. La «réserve citoyenne», nouvelle invention du ministère après les attentats de janvier, va centraliser les milliers d'initiatives existantes.

Réserve citoyenne : une armée de bénévoles au secours de l'école

Najat Vallaud-Belkacem se déplace à Ajaccio ce mardi pour en parler. En une semaine, 1300 bénévoles se sont dits prêts à rejoindre la «réserve citoyenne» que Najat Vallaud-Belkacem vient de créer dans les écoles afin d'inviter des intervenants à participer à la transmission des valeurs de la République. Ils se sont inscrits sur un site de pré-inscriptions dédié (www.lareservecitoyenne.fr) et ont envoyé une lettre de motivation et un CV. Pour le ministère de l'éducation nationale, il s'agit d'un «beau succès».

Les « failles » de l’éducation à la citoyenneté. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas Comment l’école peut-elle contribuer à transformer l’émotion suscitée par la récente vague d’attentats en action ?

Les « failles » de l’éducation à la citoyenneté

Que peut-elle faire de plus en matière de formation du citoyen ? La « grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République », organisée cette semaine, doit servir à apporter des réponses. Mardi 13 janvier, la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a rappelé, lors d’une réunion de recteurs, les chantiers en cours : nouveau programme d’enseignement moral et civique, prévu pour la rentrée 2015, nouvelles ressources et séquences de formation continue pour les enseignants… La réponse du Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), elle, est sans équivoque : ce ne sont ni les programmes ni les prescriptions qui changeront les choses en profondeur, mais plutôt leur mise en œuvre sur le terrain. « Une simple obligation » Meirieu0898.pdf. Faire du latin, un pas vers la citoyenneté.