background preloader

Gangavalli

Facebook Twitter

Mariage hindou : us et coutumes du mariage hindou. Écrit par les experts Ooreka | Le mariage hindou est considéré comme sacré, c'est un mariage religieux comme, le mariage à l'église, le mariage protestant, le mariage orthodoxe, le mariage musulman et le mariage juif.

Mariage hindou : us et coutumes du mariage hindou

Cependant, lié à des coutumes ancestrales, il diffère de beaucoup des autres cérémonies religieuses. Qu'est-ce qu'un mariage hindou ? Les us et coutumes du mariage hindou se transmettent de génération en génération. La cérémonie du mariage fait partie des traditions ancestrales de la culture indienne. L'hindouisme considère le mariage comme sacré, c'est l'union d'un homme et d'une femme pour fonder une famille et l'alliance entre deux familles. Contrairement à l'occident, le mariage hindou reste un mariage arrangé entre deux familles. La cérémonie religieuse dure une journée voire plusieurs jours (de 1 à 12 jours). Comment se déroule un mariage hindou ? Les parents font souvent appel à leur réseau d'amis, leur famille ou à des entremetteuses pour trouver le conjoint idéal.

Le mariage hindou. Femmes en Inde. Il en va de même pour la mobilité.

Femmes en Inde

Si les hommes peuvent déambuler seuls dans la rue ou se rendre seuls dans un endroit public, cette liberté n’existe pas réellement pour les femmes. Une étude menée dans un quartier résidentiel de Bombay exprime finement cette situation. Les auteurs ont montré que les hommes et les femmes pratiquaient différemment le même quartier composé essentiellement de résidences, de quelques commerces, d’un parc et d’écoles. La dot met en danger les femmes indiennes. La dot, pire ennemie des Indiennes. Interdit en Inde depuis cinquante ans, le système de la dot est pourtant pratiqué dans toutes les castes et tous les milieux.

La dot, pire ennemie des Indiennes

Avec des conséquences dramatiques : harcèlement moral, humiliations et violences physiques. Près de 100 femmes sont assassinées par leur belle-famille chaque semaine. Résultats de recherche. Article de revue ...le succès spectaculaire – et massif – de la dot en Inde dépasse probablement la volonté de ...

Résultats de recherche

Ouvrage Ce qui frappe l'observateur de la société indienne contemporaine, c'est que le système des castes montre une faculté d'adaptation qui en fait l'un des lieux où se joue la modernité. Colonnes - Qwant. Saint-Valentin : en Inde, le mariage, sinon rien. Un groupe hindouiste de droite indien, qui avait annoncé qu'il forcerait au mariage les couples exprimant leur affection en public à l'occasion de la Saint-Valentin ce samedi, a vu affluer des centaines de protestataires étudiants exigeant de convoler en justes noces.

Saint-Valentin : en Inde, le mariage, sinon rien

Les étudiants, qui arboraient des pancartes en forme de coeur où l'on pouvait lire "tombez amoureux mais ne restez pas dans la ligne", ont été interpellés alors qu'ils tentaient de franchir les barrières de sécurité de la formation hindouiste ultraconservatrice Akhil Bharat Hindu Mahasabha, à New Delhi. Manifestations parfois violentes Cette formation avait annoncé qu'elle enverrait des équipes dans les parcs et les centres commerciaux de la capitale indienne pour traquer les couples flirtant en public. Cette initiative avait déclenché une vague de moqueries sur les réseaux sociaux et les étudiants avaient décidé de ridiculiser l'entreprise en allant nombreux exiger le mariage sur-le-champ. Mariages forcés en baisse : les femmes enfin maîtresses de leur destin. Une jeune mariée à New Dehli (Inde) le 20 février 2015 © Saurabh Das/AP/SIPA Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook Selon un rapport du Département des affaires économiques et sociales de l'ONU, le nombre de mariages forcés aurait tendance à décroître dans le monde depuis quarante ans.

Mariages forcés en baisse : les femmes enfin maîtresses de leur destin

Une bonne nouvelle pour les droits des femmes puisque les unions scellées dans l'amour permettent aux jeunes filles d'être scolarisées plus longtemps et donc de décider par elles-mêmes de leur avenir professionnel. Pendant longtemps, et dans de nombreux pays à travers le monde, le mariage était considéré comme la pierre angulaire de la féminité : pour se construire et devenir femme puis mère, une jeune fille devait nécessairement être unie à un homme, qu'elle soit majeure ou non. Selon un rapport réalisé par le Département des affaires économiques et sociales de l'ONU en effet, les jeunes filles se marient aujourd'hui de plus en plus tardivement.

Une diminution des mariages forcés. Hinduism, marriage and mental illness. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Le mariage indien moderne. Notes L’auteur remercie l’Institut français de Pondichéry d’avoir mis ses fonds documentaires à sa disposition.

Le mariage indien moderne

L’expression désigne ce que les Anglo-Saxons appellent « brideprice » ou « bridewealth » et que l’on hésitera à appeler « prix de la mariée » ou « dot à rebours », comme le font certains, pour préférer parler de « compensation » matrimoniale. Sur l’Antiquité, voir MOSES I. FINLEY, « Marriage, sale and gift in the Homeric world », Revue internationale des droits de l’Antiquité, II, 1955, pp. 166-194, ici p. 167 sqq.; BERYL RAWSON (dir.), The family in ancient Rome : New perspectives, New York, Cornell University Press, 1986; JEAN ANDREAU et HINNERK BRUHNS, Parenté et stratégies familiales dans l’Antiquité romaine, Rome, École française de Rome, 1990; JEAN-PIERRE CORIAT, « La dot en droit romain : une vue d’ensemble », Annales de Clermont-Ferrand, 32,1996, pp. 121-131.

GLORIA GOOODWYN RAHEJA, « Crying when she’s born and crying when she goes away », in H. G. L'enfer des femmes en Inde. Inde – Une fillette saigne à mort après sa nuit de noce… à 8 ans. Le père de famille a cédé sa fille, âgée de 8 ans, à un mollah déjà marié et âgé d’une cinquantaine d’années.

Inde – Une fillette saigne à mort après sa nuit de noce… à 8 ans

La nuit de noce a été fatale à l’enfant. Le mariage forcé des enfants en Inde. Le débat sur les violences sexuelles agite la société indienne. LE MONDE | • Mis à jour le | Frédéric Bobin (New Delhi, correspondance) Qu'en reste-t-il sept mois après ?

Le débat sur les violences sexuelles agite la société indienne

En Inde, une femme meurt toutes les heures à cause de la dot. Selon le Bureau national des registres criminels, 8 233 femmes sont mortes en 2012 à la suite de disputes liées à cette coutume centenaire.

En Inde, une femme meurt toutes les heures à cause de la dot

Chaque heure, une Indienne est assassinée pour des problèmes de dot. Selon le Bureau national des registres criminels, 8 233 femmes sont mortes l'année dernière à la suite de disputes liées à cette coutume centenaire. Pourtant interdit par la loi indienne, l'usage de la dot persiste.