background preloader

Ukraine

Facebook Twitter

« Stratfor » trahit la stratégie américaine en Ukraine. Sans titre. Des activistes issus de mouvements nationalistes radicaux ont défilé à la lumière des flambeaux dans les plus grandes villes ukrainiennes, alors que les manifestations ont dégénéré dans plusieurs d’entre elles.

sans titre

Les manifestants étaient en grande partie des membres de «Secteur droit», une organisation ultranationaliste ukrainienne connue pour ces exactions violentes, rapporte l’agence RIA Novosti. Des centaines de personnes se sont rassemblées en tenant des flambeaux pour célébrer l’anniversaire de la bataille de Krouty, qui a eu lieu en 1918 entre les soldats de l’Armée rouge et des formations armées ukrainiennes, marquant l’anniversaire de l’indépendance de l’URSS.

Même si cette bataille n’a pas eu de conséquences majeures sur le déroulement des événements ultérieurs, elle est souvent présentée comme le symbole de la lutte pour l’indépendance du pays. Les marches ne sont pas restées pacifiques très longtemps. » Paul Moreira répond aux critiques sur son film sur la révolution ukrainienne. Lundi 1er février à 22h35 sur Canal+ dans Spécial Investigation – Un film de Paul Moreira Sans eux, la révolution ukrainienne n’aurait jamais triomphé.

» Paul Moreira répond aux critiques sur son film sur la révolution ukrainienne

En février 2014, des groupes paramilitaires ont affronté la police au coeur de Kiev et ont fait fuir le président Yanoukovitch. Ils ont installé un nouveau gouvernement. Dans le récit médiatique communément admis, ils ont été présentés comme les héros de la révolution. Ils étaient du bon côté de la barricade. Ils s’appellent Secteur Droit, Azov ou Svoboda. Comment a-t-il pu nous échapper ? Sans doute parce que les milices nationalistes ukrainiennes jouaient les soldats supplétifs dans une guerre beaucoup plus large.

Dans la nouvelle guerre froide Russie-USA, l’Ukraine est un pion décisif dans une stratégie de contention de Poutine. « Les masques de la révolution », de Paul Moreira, explore cette zone restée aveugle. Lundi 1er février à 22h35 sur Canal+ dans Spécial Investigation Pourquoi ? Soutien à la rébellion du Donbass: Les aboiements des "esclaves de maison" La vérité qui fâche !

Soutien à la rébellion du Donbass: Les aboiements des "esclaves de maison"

: "Ukraine : les masques de la révolution" N'ayant pas encore vu ce documentaire, je me garderai bien ici de le condamner ou de l'encenser, mais au vu de la polémique qui l'entoure sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, il semble bien que ce reportage sur les émeutiers qui ont déclenché la crise ukrainienne, ait mit sur la légende dorée du Maïdan, le doigt où ça fait mal ! Il y a 2 ans la place centrale de Kiev était la proie des flammes, prise en otage par des groupuscules extrémistes au service d'une opposition minoritaire qui n'avait obtenue que 7% des voix aux dernières élections présidentielles.

Ce coup de force de ces fanatiques néo-nazis, qui allait renverser le régime du Président Ianoukovitch n'a été rendu possible que grâce au soutien actif des néo-conservateurs étasuniens et de leurs laquais de l'Union Européenne rallumant les braises d'une guerre froide contre la Russie et avides de voir l'Ukraine tomber dans leur domaine militaro-industriel. Obama reconnaît que le Maïdan est l'œuvre de Washington. Analyse URL courte Barack Obama a dévoilé son jeu.

Obama reconnaît que le Maïdan est l'œuvre de Washington

Visiblement, il n'a plus rien à perdre. Dans une interview accordée à CNN, il a reconnu que les USA avaient réussi à "faire transférer le pouvoir" en Ukraine. En d'autres termes, le dirigeant américain a constaté que le coup d'État survenu dans ce pays en février 2014, qui a entraîné des conséquences gravissimes et de nombreuses victimes, s'est déroulé avec une implication directe des USA sur le plan logistique et technique. Il y a seulement un an, la sous-secrétaire du département d'État américain Victoria Nuland déclarait que les USA avaient investi 5 milliards de dollars dans le développement de la démocratie en Ukraine, impliquant naturellement le respect des droits de l'homme et le changement de pouvoir par le biais d'élections légitimes. Massacre d'Odessa. Le nouveau premier ministre ukrainien faisant le salut nazi. Autres articles mage : Il est clair que les néonazis ont une place conséquente dans le nouveau gouvernement.

Le nouveau premier ministre ukrainien faisant le salut nazi

Qui aurait pu croire le contraire, puisque ce sont ces groupes extrémistes qui ont permis le renversement du président Viktor Ianoukovytch. Désormais, ce sont les milices néonazis qui tiennent le pavé, voire pour certains les armes dans la partie ouest de l’Ukraine. Le ménage est en train de se faire, les symboles de l’ère soviétique tombent les uns après les autres. Arseni Iatseniouk, nouveau premier ministre d’Ukraine Portrait rapide du personnage tiré du quotidien Les Echos : « Originaire de Tchernivtsi (sud-ouest), juriste et économiste de formation, Arseni Iatseniouk est devenu en 2001 ministre de l’Économie de Crimée, république autonome russophone au bord de la mer Noire.

Rencontre entre Arseni Iatseniouk et Condoleezza Rice, le 23 septembre 2007. Le secrétaire d’État des États-Unis rencontre les chefs de l’opposition ukrainiens, 30 janvier 2014. À comparer avec ça : La vérité sur Maidan Kiev, les faits passés sous silence des médias!!! Romain Bessonnet : Ukraine 2014 : l'Europe c'est la guerre. Ukraine, Syrie, Iran, Libye - Gambits des Néo-conservateurs. Truthseeker, les gangsters au pouvoir à Kiev S/T.