background preloader

Partie SES

Facebook Twitter

Chapitre 3: Cannabis. Offre et disponibilité Production et trafic.

Chapitre 3: Cannabis

Cannabis : pourquoi la répression n'est sans doute plus la solution. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Faut-il continuer à pénaliser l'usage de cannabis en France ?

Cannabis : pourquoi la répression n'est sans doute plus la solution

La question se repose à la lumière de l'étude de Terra Nova que publie Le Monde. Dans nombre de pays, la tendance est plutôt à tolérer un phénomène que la répression ne semble pas endiguer. Mais en France, paradoxalement l'un des pays européens où l'on consomme le plus de cannabis, la législation, à l'image des états d'esprit, peine à évoluer sur la question. Les études tendent à montrer qu'il n'y a qu'un faible lien entre répression de l'usage d'une drogue et niveau de consommation. Tfe-laurent-berlioux.pdf. Stats.jpg (JPEG Image, 488 × 411 pixels) Howard Becker. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Howard Becker

Pour les articles homonymes, voir Becker. Howard Saul Becker est un sociologue américain né le 18 avril 1928 à Chicago dans l'Illinois. Après avoir été professeur à l'université Northwestern (Chicago) et à l'Université de Washington à Seattle, il est aujourd'hui à la retraite. Howard S. Becker a été étudiant à l'université de Chicago dans les années 1950. Dans Outsiders, Becker mène son étude en se fondant sur le monde des musiciens de jazz et sur les fumeurs de marijuana dans les années 1950.

Premièrement, l'acte doit être défini comme déviant par la société. Le déviant reconnu comme tel n'est donc que l'un des types possibles : il est, en particulier, possible de demeurer secrètement déviant. Becker pense, enfin, que la délinquance se construit à travers une carrière. Écrire les sciences sociales[modifier | modifier le code] Dans Écrire les sciences sociales, Howard Becker explique les problèmes d'écriture en sciences sociales. Outsiders. La légalisation du Cannabis. Effets & dangers du cannabis. Les effets immédiats Lorsqu’ils consomment du cannabis, les consommateurs recherchent un état de bien être, d’extase, de suffisance ainsi qu’une modification des sens (souvent par exemple, les consommateurs disent mieux « ressentir le son » pour dire « mieux entendre la musique »).

Effets & dangers du cannabis

Bien sûr les sensations recherchées ne sont pas toujours au rendez-vous. Selon les individus et la concentration de THC, les effets sont assez variables, certains se sentent plus dans l’euphorie tandis que d’autres auront plus un sentiment d’apaisement, de tranquillité…certains l’utilisent même comme somnifère. Le cannabis chez les jeunes augmente les risques d'échec scolaire.

Plus d'échecs scolaires et de suicides chez les fumeurs de cannabis.

Le cannabis chez les jeunes augmente les risques d'échec scolaire

Cannabis : Qu’est-ce que c’est ? Parmi les diverses espèces de cannabis qui existent, il faut distinguer en premier lieu les espèces destinées à l’industrie (contenant peu de THC) dont la production est encadrée par l’Etat.

Cannabis : Qu’est-ce que c’est ?

La fibre de chanvre est, en effet, utilisée depuis plusieurs millénaires dans l’industrie du textile, du papier et des cordages, en raison de sa résistance. Les graines de chanvre ont été utilisées pour l’alimentation des animaux d’élevage. Deuxièmement, les espèces consommées pour leurs effets psychotropes sont issues de la famille des Cannabis sativa (dont le Cannabis indica, originaire du sous-continent indien). Certaines parties de la plante, où se concentre le Tetra-Hydro-Cannabinol (THC), peuvent être consommées, soit ingérées, soit inhalées, pour leurs propriétés psychotropes. Cannabis et adolescence - Stop-Cannabis.ch - Une aide pour l'arrêt de la consomation du cannabis. « L’adolescence est le temps où il faut choisir entre vivre et mourir » écrit Hafid Aggoune dans son livre « Quelle nuit sommes-nous ?

Cannabis et adolescence - Stop-Cannabis.ch - Une aide pour l'arrêt de la consomation du cannabis

» (1). En effet, comme le souligne aussi un rapport de l’OMS, cette période est souvent caractérisée par des extrêmes opposés : d’un côté, la richesse et l’euphorie des nouvelles opportunités et de l’autre côté, la multitude de risques, parfois cachés dans des expériences en apparence anodines (2). C’est une phase où des nouveaux choix conscients, personnels et autonomes sont à l’ordre du jour.

De la même façon que le jeune peut apprendre et construire quelque chose de juste pour sa vie, il peut aussi rencontrer des situations dangereuses qui influenceront son futur. Une étude menée dans cinquante trois pays souligne l’existence de trois situations qui peuvent s’avérer particulièrement à risque pour les jeunes: l’initiation aux rapports sexuels, la consumation de drogues et alcool, et la dépression (2).

Les deux cas de figures sont possibles. Références. Le cannabis chez les jeunes. Test de dépistage de cannabis et marijuana Le cannabis est le produit illicite le plus consommé chez les jeunes Si 15 ans est l’âge moyen de la découverte du cannabis, à 17 ans : 50% des adolescents ont fumé du cannabis au moins une fois dans leur vie, 20% des adolescents consomment du cannabis au moins 10 fois dans l’année, 10% des adolescents consomment du cannabis plusieurs fois par semaine.

Le cannabis chez les jeunes

Un produit peu cher et facile à se procurer En France, 3 grammes de cannabis reviennent à environ 15 euros. Pourquoi un jeune fume-t-il du cannabis ? Drogues : l'échec des politiques répressives chez les jeunes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Clavreul Chez les spécialistes des drogues, l'information circulait depuis plusieurs jours: les chiffres révélant le niveau d'addiction des jeunes Français sont mauvais.

Drogues : l'échec des politiques répressives chez les jeunes

De fait, selon l'enquête European school survey project on alcohol and other drugs (Espad) qui a été publiée jeudi 31 mai en fin de matinée, la consommation de tabac, d'alcool mais aussi de cannabis des jeunes Français scolarisés de 16 ans s'affiche nettement à la hausse entre 2007 et 2011 (lire l'étude en anglais en PDF). Le classement de la France se détériore par rapport aux autres pays européens, qui contrairement à elle, sont souvent en progrès. Une bombe, alors que le plan 2008-2011 de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) fixait pour objectif de faire reculer les consommations de drogues illicites et celles excessives d'alcool.