background preloader

Magritte

Facebook Twitter

René Magritte 1898-1967. Corps réel. Musée Magritte Museum. La Trahison des images. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Trahison des images

La Trahison des images (1928, huile sur toile, 59 × 65 cm) (Los Angeles County Museum of Art) est un des tableaux les plus célèbres de René Magritte. Il représente une pipe, accompagnée de la légende suivante : « Ceci n’est pas une pipe. » L'intention la plus évidente de Magritte est de montrer que, même peinte de la manière la plus réaliste qui soit, une pipe représentée dans un tableau n’est pas une pipe.

Elle ne reste qu’une image de pipe qu'on ne peut ni bourrer, ni fumer, comme on le ferait avec une vraie pipe. Magritte a d’ailleurs développé ce discours du rapport entre l’objet, son identification et sa représentation dans plusieurs tableaux de 1928 à 1966, la série commençant avec La Clef des songes et s'achevant sur une mise en abyme de La Trahison des images : Les Deux mystères. La Trahison des images. Peintre — René Magritte. L’influence des tableaux de Magritte sur la publicité en 35 exemples « VivelaPub, le blog d'analyse des tendances publicitaires ViveLaPub.fr analyse des publicités qu'on aime... ou pas.

Partagez-moi !

L’influence des tableaux de Magritte sur la publicité en 35 exemples « VivelaPub, le blog d'analyse des tendances publicitaires ViveLaPub.fr analyse des publicités qu'on aime... ou pas

René Magritte (1898 – 1967) est l’un des artistes du XXème siècle qui se prête le mieux au détournement publicitaire. Tout comme Picasso, Warhol, Dali et Mirò, le peintre surréaliste belge bénéficie d’une forte notoriété en Europe et possède un style particulier qui le rend facilement identifiable. Plus important encore, ses tableaux détiennent une esthétique basée sur la transgression, dans le but d’interpeller, de contredire la logique visuelle. A ce titre, l’œuvre de Magritte convient parfaitement à la teneur anticonformiste du discours publicitaire. Au fil de cet article, vous découvrirez l’ensemble des publicités influencées par 12 des tableaux de l’artiste belge. 1.

. « La trahison est images » est sans doute le tableau le plus célèbre de Magritte. Siemens (2001) Beaucoup de publicités font des références à « la trahison des images » sans en avoir réellement compris le sens, juste pour utiliser le très bon contraste entre le texte et l’image. Allianz (2006) Fondation Magritte. Magritte œuvres. Magritte Chapeau Melon. René Magritte. Genre : Arts plastiques date de naissance :21 Novembre 1898 date de décès :15 Août 1967 Rien n'est confus, sauf l'esprit Biographie René Magritte Jeune Belge marqué par le suicide de sa mère, René Magritte est étudiant aux Beaux-Arts de Bruxelles.

René Magritte

L'oeuvre de De Chirico le bouleverse et, dès lors, il n'a de cesse de métisser les univers poétique et pictural. Ses compositions sont énigmatiques et oniriques : on y voit un train sortant d'une cheminée, des passants figés et coiffés de feutres sombres s'envoler... Magritte. René MAGRITTE. René Magritte. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

René Magritte

René François Ghislain Magritte, né le à Lessines[1] dans le Hainaut (Belgique) et mort à Schaerbeek le , est un peintre surréaliste belge. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Les débuts[modifier | modifier le code] Rencontre avec le mouvement dada[modifier | modifier le code] Groupe surréaliste de Bruxelles[modifier | modifier le code] Le rapprochement du groupe de Correspondance, qui réunit dès 1924 Nougé, Goemans et Lecomte, avec Mesens et Magritte, leur confection d'un tract commun en septembre 1926 contre Jean Cocteau, auquel s'associe le musicien André Souris, leur participation commune en 1927 au dernier numéro de la revue Marie créée par Mesens en juin 1926, marquent l'ébauche de la constitution du groupe surréaliste de Bruxelles, que rejoint en juillet Louis Scutenaire et Irène Hamoir. Magritte. Oeuvres surréalistes - "La chambre d’écoute" de Magritte.

(1898 - 1967), peintre belge ayant rejoint les surréalistes en 1927.

Oeuvres surréalistes - "La chambre d’écoute" de Magritte

La Chambre d’écoute - 1958 - Huile sur toile - 38x45cm Description de l’œuvre Trois éléments apparaissent d’emblée au spectateur : une pomme, une pièce qui pourrait être une chambre (rapport avec le titre) et une fenêtre. La pièce vide, non meublée est envahie par une pomme verte gigantesque. Surdimensionnée, elle emplit l’espace entier du sol au plafond. A l’arrière plan et sur la droite se dresse un mur de pierres grises comme dans les châteaux du Moyen-âge par exemple. Sur la gauche, on entrevoit une ouverture, une demi-fenêtre voutée taillé dans pierre ouvrant directement sur la mer et le ciel de couleur bleue dans une perspective limitée, qui semble être la seule ouverture de la pièce, car en examinant les ombres de la pomme sur son environnement, la lumière vient uniquement de cette ouverture.

Sens de l’œuvre Œuvre choisie et mouvement surréaliste Note.