Salon du livre 2012 : 5 liseuses électroniques à découvrir La Reader de Sony est vendue 150 euros. Les liseuses électroniques s'invitent cette année au Salon du livre. Elles accompagnent l'offre grandissante d'e-books en France. Derrière le Kindle d'Amazon, d'autres appareils tentent de se faire une place sur le marché, souvent soutenus et distribués par de grandes enseignes (Fnac, Virgin ou France Loisirs). Le Kindle d'Amazon est disponible en France depuis le mois d'octobre 2011. Salon du livre 2012 : 5 liseuses électroniques à découvrir
Les liseuses numériques en question | Culturebox Les liseuses numériques en question | Culturebox Publié le 18/03/2012 à 14H40, mis à jour le 10/12/2012 à 15H16 Les ventes de livres numériques s'organise avec, en parallèle, les batailles de formats propriétaires propres au monde numérique. Que l'accès à un livre dépende du matériel pour le lire, c'est là tout le problème. Comme en informatique, des lecteurs universels se proposent de tout lire, mais nous sommes encore au début d'une mutation bouleversante pour l'industrie du livre.
Ces derniers jours, il suffisait pratiquement de sortir de chez soi pour avoir un aperçu de l'importance du Salon du Livre pour les fabricants d' e-readers et de tablettes : avec une campagne de publicité massive, Amazon fait de son arrivée sur le Salon un évènement. Mais ce sont en fait quatre fabricants (Bookeen, Kobo et Sony, en plus de celui précédemment cité) qui sont présents sur le Salon : petit tour des stands et décompte des points. Pas de surprise : tous les regards ou presque, inquiets ou amusés, sont tournés vers le stand C13, et son gigantesque anneau tournant, comme une couronne qu'un roi despote aurait d'ores et déjà posée sur sa tête. Amazon, Bookeen, Kobo, Sony : le Salon du livre, arène du numérique Amazon, Bookeen, Kobo, Sony : le Salon du livre, arène du numérique
Kobo by Fnac : test complet La Fnac revient dans la course avec Kobo. Un an après l'échec du FnacBook qui ne tenait pas la route techniquement, la Fnac se refait une santé avec un allié de taille en la personne de Kobo, un grand rival du Kindle outre-Atlantique. Mon test vient un peu en retard, vous me direz, puisque ce livre électronique est sorti en fin d'année, mais finalement j'ai bien fait d'attendre car plusieurs mises à jours logiciels sont intervenues; preuves qu'il n'était pas encore bien stabilisé, ce qui semble être le cas plus ou moins maintenant, nous allons y revenir. Kobo, acteur bien connu dans le monde anglo-saxon, arrive donc en Europe avec l'appui de Rakuten, géant mondial de l'e-commerce qui a repris 100% de Kobo. Kobo by Fnac : test complet