background preloader

Diversité des pratiques selon les pays

Facebook Twitter

Négocier avec les Britanniques -Regards Interculturels. Pour nous Français, le mot « bonjour » est indispensable. Toute rencontre commence par un bonjour. C’est une forme de reconnaissance implicite du statut social de la personne. Le « bonjour » en face à face chez les Français s’accompagne d’une poignée de main, plus rare chez les Britanniques ou les Irlandais. Il peut être aussi plus émotionnel et remplace souvent le small talk que les Britanniques affectionnent lors de rencontres et qui sont moins systématiques chez les Français. Les Français s’étonnent aussi parfois de la longueur des discussions à bâtons rompus préalables aux réunions qu’ils associent à une perte de temps. Pour les Irlandais, ne pas appliquer ce « protocole informel » paraîtrait cavalier et déplacé, et ne permettrait pas la mise en place d’une relation cordiale.

Différentes façons de socialiser Mêmes si certains Britanniques et Irlandais nous envient le plaisir de prendre un déjeuner équilibré à midi, ils n’associent pas toujours le déjeuner à un moment de socialisation. Négocier avec les Américains by juli ferreira on Prezi. 10 règles élémentaires pour faire des affaires avec les Américains. On ne le dira jamais assez : Américains et Français ne sont pas nés du même moule ! Et lorsqu'on veut conduire des affaires avec les Américains, nous Français devons retenir et appliquer quelques règles élémentaires. Morceaux choisis... 1. Les Américains apprécient la concision des échanges et la clarté des propos.

Rappelez-vous toujours qu'aux Etats-Unis, le temps c'est de l'argent. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Espagne Guide: L'Espagnol, Tout ce qu'il faut savoir pour traiter avec les locaux: Qui sont les Espagnols ? Pratiques affaires allemagne. 6 conseils pour faire des affaires avec le Maroc - Les Echos.