background preloader

G 3 : Goniro dans le système planétaire

Facebook Twitter

Extinction massive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Extinction massive

Origine du concept[modifier | modifier le code] Les phases d'extinctions et celles de renouvellement des faunes et des flores au cours des temps géologiques ont été suggérées à partir du XVIIIe siècle par deux grands noms du domaine : Georges-Louis Leclerc de Buffon et Georges Cuvier. Cuvier défendait la théorie du catastrophisme, tandis que d'autres, comme Charles Lyell étaient uniformitaristes, c'est-à-dire qu'ils pensaient que les choses se faisaient lentement, sans à-coups.

Épisodes d'extinction massive[modifier | modifier le code] Depuis que la vie est apparue sur Terre, ces extinctions normales ont été ponctuées par six épisodes majeurs d'extinction et un septième pourrait être en cours : Théories et débats[modifier | modifier le code] Cycles[modifier | modifier le code] Sciences : Un système planétaire autour d'un couple d'étoiles. Pour la première fois, deux étoiles proches ont été découvertes avec au moins deux planètes gravitant autour d'elles.

Sciences : Un système planétaire autour d'un couple d'étoiles

Depuis son lancement en 2009, le télescope spatial Kepler de la Nasa traque les exoplanètes et autres objets célestes au sein de la Voie lactée. Il a permis de découvrir plus de 2300 candidats planètes et 2100 systèmes d'étoiles binaires, c'est-à-dire en orbite autour d'un centre de gravité commun. Des astronomes américains de l'université du Texas ont utilisé les données de Kepler pour mettre au jour un étonnant système solaire, situé à 4900 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne. Selon leurs travaux publiés, dans la revue américaine Science, il serait composé de deux planètes gravitant autour d'un couple d'étoiles. L'une d'elle a une taille comparable à celle du Soleil tandis que la seconde est trois fois plus petite. De leur côté, les planètes sont respectivement 3 et 4,6 fois plus volumineuses que la Terre. Une super-Terre. Une galerie d’animaux rares et étonnants. Faune abyssale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Faune abyssale

Répartition de la faune abyssale[modifier | modifier le code] Zone mésale[modifier | modifier le code] Appelée aussi zone crépusculaire ou zone de pénombre, elle commence à 200 m et termine à 1 000 m. Elle est caractérisée par une faible luminosité, empêchant le développement de la photosynthèse chez les plantes. Algues, alismatales aquatiques et diatomées sont donc absents.

Les sources de nourriture se font rares dans les profondeurs; outre la neige marine, les seules sources de nourriture disponibles sont les animaux abyssaux eux-mêmes; expliquant la grande population de prédateurs en ces lieux. Titan (lune) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Titan (lune)

Pour les articles homonymes, voir Titan. Ne pas confondre avec Titania, le plus grand satellite d'Uranus. Vénus (planète) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vénus (planète)

Pour les articles homonymes, voir Vénus. Vénus est la deuxième des huit planètes du Système solaire en partant du Soleil, et la sixième par masse ou par taille décroissantes. Vénus est souvent décrite comme une « sœur jumelle » de la Terre en raison de ses caractéristiques globales très proches de celles de notre planète : son diamètre vaut 95 % de celui de la Terre, et sa masse un peu plus de 80 %. Néanmoins, si sa géologie est sans doute proche de celle de la Terre, les conditions qui règnent à sa surface diffèrent radicalement des conditions terrestres, et les phénomènes géologiques affectant la croûte vénusienne semblent également spécifiques à cette planète. Il n'y a que très peu d'ozone présent dans l'atmosphère vénusienne et donc aucune stratosphère[5]. La basse atmosphère (lower haze region) se situe entre 0 et 48 km d’altitude et est relativement transparente.

Il y a plusieurs couches de nuages situées entre 45 km et 70 km [6],[8]. Pissenlit. <VENUS2004.ORG> Vénus pourrait abriter la vie. Les nuages acides et chauds présents à la surface de Vénus, loin de proscrire la possibilité de vie sur cette planète, pourraient la cacher.

<VENUS2004.ORG> Vénus pourrait abriter la vie

C'est ce qu'avance Dirk Schulze-Makuch, de l'Université du Texas (El Paso, Etats-Unis). Selon lui, à une altitude d'environ 50 kilomètres, les conditions seraient relativement hospitalières. The Space Monitor. Europe (lune) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Europe (lune)

Europe, officiellement Jupiter II Europe (en abrégé J II Europe, internationalement J II Europa) est un satellite naturel de Jupiter, le sixième par la distance et le deuxième parmi les satellites galiléens. Avec un diamètre de 3 121 kilomètres, Europe est le quatrième plus gros satellite de Jupiter et le sixième du système solaire. Sa surface est composée de glace et se trouve être la plus lisse de tout le système solaire. Bien que sa température soit au maximum de -150 °C, on suppose qu'en dessous se trouve un océan liquide d'environ 90 kilomètres de profondeur. De plus, des geysers d'eau ont été détectés à sa surface. Comportement résonant des orbites d'Io, Europe et Ganymède.

Europe fait le tour de Jupiter dans le sens direct à une distance moyenne de 670 900 km en 3 j 13 h 14,6 min.