background preloader

NEUROMARKETING

Facebook Twitter

Droit à la vie privée sur Internet: l'ONU adopte une résolution. La 3e commission de l'Assemblée générale de l'ONU a adopté mardi une résolution sur le droit à la vie privée à l'ère numérique appelée à lutter contre la surveillance illégale des communications électroniques.

Droit à la vie privée sur Internet: l'ONU adopte une résolution

"L'Assemblée générale affirme que les droits dont les personnes jouissent hors ligne doivent également être protégés en ligne, y compris le droit à la vie privée", lit-on dans un communiqué mis en ligne sur le site de l'ONU. Les formes de la communication publicitaire. La publicité suggestive se fonde sur une approche psychologique de l'individu.

Les formes de la communication publicitaire

En terme sémiologique on parlera d'une publicité de la connotation (qui suggère, qui ne fait pas appel à la raison mais aux sens). Ce type de publicité donne un grand pouvoir à l'image (puissance projective qui permet d'influencer l'inconscient) On peut se référerà la deuxième topique psychanalytique de Freud (1923). Les pulsions de Freud : poussé énergétique et motrice qui fait tendre l'organisme vers un but.

LE PRINCIPE DE PLAISIR-DEPLAISIR : Ce principe utilise la théorie de Freud. Ce neuromarketing qui nous transfome en machine à consommer - eco. Le mariage des sciences cognitives et du marketing a donné une discipline, le neuromarketing, qui n'est pas sans poser de nombreuses questions.

Ce neuromarketing qui nous transfome en machine à consommer - eco

Avec la publicité, on nous prenait pour des idiots. Désormais, nous n'en aurons plus conscience... Neuromarketing : émoi, et moi ? Aujourd’hui, la publicité est partout : l’espace public en est envahi, les médias - papier, radio, télé, web - nous en abreuvent jusqu’à l’écœurement, nos boîtes aux lettres physiques et virtuelles débordent. Tous les supports sont utilisés et chacun devient porte-marque. Selon Jean-Baptiste Godinot, président de l'association belge RESPIRE, nous subissons entre 2500 et 15 000 impacts publicitaires par jour. Plus un produit est luxueux, raffiné, transformé, industriel, plus la part publicitaire dans son prix est importante. À titre de comparaison, le budget de l’Union européenne pour les sept prochaines années est de 908 milliards d’euros.

Comprendre notre cerveau pour comprendre nos décisions et nos actions. Lors des nombreuses recherches en neuromarketing, il a été démontré que nous avions 3 cerveaux, et que l’un d’eux est le vrai décideur, celui qui va déterminer l’action.

Comprendre notre cerveau pour comprendre nos décisions et nos actions

C’est ce cerveau qu’il faut activer, pour stimuler une action et donc influencer, comprenons d’abord quels sont ces 3 cerveaux, et comment ils sont utilisés : LE NEOCORTEX: C’est la partie qui pense et qui réfléchit de façon rationnelle. Il représente la conscience, la capacité symbolique (capacité de remplacer certaines choses par d’autres), le langage, base de la pensée abstraite. Seul le cortex a cette capacité : c’est pour lui un moyen de gérer les autres cerveaux plus anciens.

LE CERVEAU LIMBIQUE: C’est la partie qui ressent et qui est liée eux émotions. Neuromarketing. Auteur : Yvan Valsecchi A - Les origines du NeuroMarketing.

Neuromarketing

Des études de marchés, aux stratégies en passant par le mix-marketing, tout a toujours tourné, pour les responsables du marketing, autour de deux obsessions : pénétrer dans votre esprit pour connaître vos pensées et activer le bouton qui vous fera acheter. Que dois-je faire pour que mon produit plaise, pour que ma marque reste gravée dans la mémoire des consommateurs et comment agir sur leur comportement d'achat ? Au fil du temps, les traditionnelles recherches de marché, questionnaires, sondages, groupes de discussion ont montré leur limite.

C'est bien connu que 80% à 90% des produits lancés sur le marché, échouent au cours de la première année. Elizabeth Loftus (Professeur de psychologie, Irvine, CA) a pu démontrer que les souvenirs pouvaient être largement déformés par des événements plus tardifs et notamment par des questions ultérieures. B - Peut-on lire dans les pensées ? Neuromarketing: Le nerf de la vente - Patrick Renvoise, Christophe Morin. 30: Neuromarketing : Application Pratique. June 21, 2012 Lettres Philippe Gouillou one response Tagged with: Cortex • Management • Neuromarketing Pouvoir utiliser les neurosciences pour valider sa communication est un luxe que tout le monde ne peut pas s’offrir. 1.

30: Neuromarketing : Application Pratique

Comme indiqué dans la Lettre 29 (“4. Trouvée via le blog de Roger Dooley, une étude de Falk et al. (2012) en apporte une nouvelle preuve universitaire : l’étude a montré que le scan du cerveau de quelques testés a bien prédit le succès d’une campagne alors que l’étude standard par questionnaire de ces mêmes personnes avait donné une fausse prédiction. L’étude La campagne testée avait pour objectif d’inciter les fumeurs à appeler un numéro d’aide.

Discipline du neuromarketing. 21: Rumeurs, publicités mensongères et autres tromperies. April 19, 2012 Lettres Philippe Gouillou 3 responses Tagged with: Confiance • Cortex Nous avons vu comment émettre un message honnête et être certain que l’interlocuteur le croira, mais comment faire pour émettre un mensonge et être certain qu’il aura le plus d’impact ?

21: Rumeurs, publicités mensongères et autres tromperies

1. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! D'un point de vue clinique et physiologique, plusieurs observations nous incitent à penser que la mémoire à long terme engloberait différents types de mémoire.

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX!

Par exemple, certaines amnésies affectent certains types de souvenirs et pas d'autres. De même, on a découvert que différentes structures cérébrales étaient spécialisées dans le traitement de différents types de souvenirs. L'une de ces distinctions qui apparaissent comme des plus fondamentales est celle que l'on fait entre les mémoires explicites (ou déclaratives) et celles qui sont implicites (ou non-déclaratives), selon que l'on peut ou non en exprimer verbalement le contenu. Traditionnellement, les études se sont concentrées sur la mémoire explicite où nous pouvons nous rappeler consciemment les faits et les choses. On demande par exemple à quelqu'un de mémoriser un matériel donné (liste de mots, images, etc.) qu'il doit ensuite se remémorer verbalement. La mémoire explicite est quant à elle souvent subdivisée en.

La cognition: Une introduction à la psychologie cognitive - Margaret W. Matlin.