background preloader

Éducation sur le genre?

Facebook Twitter

LISTEN UP: Gender. Gender Fucks and Confusions (ABC's of LGBT+) 8 choses que les personnes trans ne vous doivent pas (Traduction) Pour moi, rien ne ruine d’avantage un jour merveilleux que quelqu’un qui croit que tout lui est dû. Je parle des attentes, placées sur moi en tant que personne transgenre, qui ne sont jamais placées sur les personnes cisgenres.

Prenez, par exemple, le nombre de fois où des gens cis m’ont demandé, “Est-ce que tu vas enlever…” Puis, avec un geste vague envers mon torse, iels ajoutent “ça ?” Sans sourciller. Je ne sais pas sur quelle planète c’est une question qu’il est acceptable de poser à qui que ce soit, mais ça me dérange — sans cesse — que tant de gens pensent qu’on leur doit cette information, au point qu’iels ne prennent pas en compte mon inconfort ou mon intimité quand iels demandent. Et cet entitlement peut faire surface de plein de manières différentes. Il peut s’agir d’une question apparemment “innocente” à propos de nos corps, comme si on vous devait des informations privées ou intimes au sujet de nos transitions. 1. Wow, wow, wow. 2. 3. 4. Mais pensez-y. 5. 6. 7. 8. Les bases de la transidentite fascicule.

, Imagine gender as a planet. All people grow up... Le genre est une construction sociale: qu’est-ce que cela veut dire? « Le genre est une construction sociale »: c’est là un élément de base de la définition du genre, sans lequel on ne peut comprendre le concept. Je l’ai mentionné plusieurs fois, et expliqué, sans y consacrer de billet entier; l’idée de ce billet m’est venue suite à un commentaire lu sur la page Facebook de ce blog. Je me suis rendu compte que la notion de construction sociale était loin d’être comprise par tout le monde – et pour cause: ce n’est pas une notion évidente, surtout quand on l’applique à des sujets aussi sensibles que la différence des sexes et les rapports entre les sexes. Je vais donc évoquer quelques-unes des erreurs commises au sujet de cette notion de construction sociale, avant de revenir sur sa définition.

Pour le contexte, d’abord, je reviens sur le commentaire outré reçu sur Facebook. Il s’agit de quelqu’un qui ne connaît pas mon blog et est tombé sur ma page via un partage. Quelques erreurs souvent commises à ce sujet: – que ce phénomène n’existe pas. Petit lexique du genre (2): féminité, masculinité, masculinité hégémonique. Il me semble intéressant de commencer cette entrée par le constat d'une absence. La féminité est un objet évidemment très important pour les féministes et les études de genre, qu'on dissèque depuis des dizaines d'années. Pourtant, si l'on ouvre un manuel aussi important que l'Introduction aux études sur le genre (de boeck 2012), et que l’on consulte l’index, on ne trouve pas d’entrée « féminité », seulement une entrée « féminin-privé ». On trouve en revanche une entrée « masculinité/masculinité hégémonique » (traitée à part dans ce lexique) ainsi que « masculin-public ».

La féminité, omniprésente dans l’argumentaire féministe autant que dans les magazines féminins, irait-elle finalement de soi? Quelques articles de ce blog ayant traité de la féminité: En France, c’est Simone de Beauvoir qui dénonce la première et de la manière la plus percutante les mythes associés à la féminité et la façon dont celle-ci est définie exclusivement par les hommes. Caractéristiques « féminines » J'aime : Got Gender Queer-ies? (Part 2) | The ABC's of LGBT.

EVERYTHING GENDER (Part 1) | ABC's of LGBT. Gender Identity vs Expression. Gender fluidity: Gabrielle Burton at TEDxColumbus. Why is Gender Identity so Important? | Rikki Arundel | TEDxWarwickSalon.