background preloader

Ex jeu vidéos en médiathèque

Facebook Twitter

La Nintendo Switch en bibliothèque. Mars 2017. Nintendo revient sur le devant de la scène avec une console soit-disant révolutionnaire : la Switch. Moitié tablette, moitié console de salon, la Switch est une console hybride qui s’utilise autant en mobilité que l’inverse, sans pour autant oublier le concept de la motion gaming, qui semble davantage fonctionner chez Nintendo que chez ses concurrents. Mais en bibliothèque, comment cette petite console peut-elle s’adapter ? La console se compose d’un écran tactile HD 1920*1080 presque aussi large qu’une phablette. Elle est dotée d’un port cartouche pour les jeux et d’un port de carte microSD afin de stocker des données de jeu.

La console est accompagnée de 2 manettes : les Joy-Con, qui peuvent se clipser de chaque côté de l’écran ou s’utiliser en mouvement (équivalent des Wiimotes) ou en manettes classiques. Attention, la console ne peut se connecter qu’en Wi-Fi et insistera pour se mettre à jour selon les jeux insérés. Nintendo a choisi d’épurer son interface au maximum. Un jeu vidéo Les piliers de la terre, d'après le livre de Ken Follett. Il en résulte un jeu d’aventure 2D en point and click unique en son genre, avec des décors dessinés à la main et de sublimes animations qui lui offrent un aspect visuel remarquable et singulier.

Avec ses trois personnages jouables, Les Piliers de la Terre retrace l’ensemble des événements du roman, tout en permettant au joueur de bouleverser le sort de ses personnages. Il étend ainsi la trame des 1200 pages du livre éponyme dans cette fiction interactive non linéaire qui suit le parcours de trois personnages différents, tous jouables. L'accent est mis sur le lien émotionnel entre ces personnages atypiques et réalistes et le joueur, qui navigue à vue dans cette trame foisonnante pour influer sur son évolution, et donc sur le destin de ses protagonistes. “Prêter serment, c'est mettre son âme en péril” Dans l’Angleterre du XIIe siècle, la pauvreté et la guerre rythment le quotidien des plus modestes. Ken Follett : "Comprendre l'Histoire, c'est appréhender sa propre époque" Expositions - Médiathèques Clermont-Ferrand | Flickr.

L'heure du conte numérique / Fiches Projet / Multimédia. Durée : 1hTemps de préparation : 2h environPersonnel mobilisé sur temps d’animation : 1 à 2 personnesÂge du Public : 4ans + minimum, en fonction du jeu Matériel nécessaire : une tablette tactile (iPad / GalaxyTab) ou un ordinateur, un adaptateur VGA (selon la tablette choisie), un vidéoprojecteur, un écran.Intervenant extérieur : nonCoût : En fonction de l'application + coût de l'adaptateur : environ 30 euros Installation : La tablette est reliée au vidéoprojecteur via l'adaptateur VGA propre à la marque de la tablette. La projection se fait sur un écran ou un mur blanc depuis une petite table où est installée la tablette.

Les enfants peuvent s'installer derrière la tablette face à l'écran. La personne en charge de l'animation est le seul à manipuler la tablette.Lorsque les applications s'y prêtent, l'animateur peut désigner les enfants à tour de rôle pour qu'ils manipulent la tablette à leur tour. Carte de France du jeu vidéo - Jeuxvidéothèque. La médiathèque de Nancy dit un grand oui aux jeux vidéo. Le plus grand espace en France de ce type en médiathèque se trouve à Nancy : après six mois de travaux, la médiathèque de Nancy vient de dévoiler sa restructuration.

De nouveaux espaces font désormais la part belle au numérique et aux jeux vidéo. Dans un nouvel écrin qui a nécessité 6 mois de travaux intensifs, la Médiathèque de Nancy offre désormais un salon numérique et des zones dédiées au coworking. Une salle toute nouvelle est ouverte à celles et ceux qui souhaitent mener des travaux collaboratifs, ou organiser des réunions.

Cerise sur le gâteau, un salon numérique a fait son apparition dans le but de vous faire découvrir des applications et des outils numériques et vous inviter à l'expérimentation. « Il s'agit également de permettre à tout le monde un accès aux mêmes outils informatiques, dans un but d'éducation et de partage. Les responsables de la médiathèque en sont fiers car il s'agirait "d'un des plus grands espaces vidéoludiques dans une médiathèque de France".