background preloader

Coopération / collaboration

Facebook Twitter

Souffrance au travail

REL. Politique. Licences. Imprimante 3D. Exemples. Biens communs. Au coeur de la cliodynamique (2/2) : le rôle de la coopération. Par Rémi Sussan le 23/04/13 | 1 commentaire | 1,346 lectures | Impression Les thèses de Peter Turchin, loin de se contenter d’analyser les cycles historiques, reposent sur l’importance de la coopération entre individus. Pour désigner celle-ci, Turchin emploie un mot du philosophe arabe médiéval Ibn Kaldhun, l’asabiya qu’on peut traduire par la coopération ou la “cohésion sociale”. Les empires en expansion possèdent une forte asabiya, qui devient faible chez ceux qui connaissent une phase de déclin. Mais une fois de plus, méfions-nous de l’angélisme lié au mot de coopération. Dans un précédent article, on a vu que le collectif des sauterelles se constituait par le cannibalisme existant entre ses membres. Mais pourquoi constate-t-on accroissement des inégalités ? Les fondements comportementaux de l’asabiya Cette notion de “conscience collective” va contre l’idée classique des humains considérée comme des agents rationnels poursuivant leur intérêt propre.

Les limites de la cliodynamique. Enfants et écrans : psychologie et cognition. L’Académie des sciences vient de publier un rapport (.pdf) sur la relation des enfants aux écrans (disponible également sous la forme de livre aux éditions Le Pommier), un rapport qui tord le cou à nombre d’idées reçues sur le sujet et fait le point sur les connaissances scientifiques, éducatives et neurobiologiques. Comme le précisait Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences lors de la présentation publique du rapport, l’Académie a souhaité éclaircir les bases scientifiques de nos usages excessifs des écrans (voir les vidéos des présentations).

Un rapport qui a voulu insister pas seulement sur les effets délétères des écrans – des effets qui existent, qui influent par exemple sur le temps de sommeil, l’attention, mais de manière plus rare qu’on a tendance à le penser – mais surtout sur les effets positifs de notre exposition aux écrans et notamment de l’exposition des plus jeunes aux écrans. A l’inverse, chaque culture apporte également son lot d’avantages. Internet du futur : vers un “cahier des charges” “Il est essentiel que le réseau ‘universel’ qu’est l’internet conserve une architecture qui favorise l’accessibilité et l’innovation” rappelle la réponse à la consultation du secrétariat d’Etat chargé de la Prospective et du développement de l’économie numérique sur l’internet du futur que publient la Fing, Silicon Sentier, l’internet Society France et plusieurs personnalités de l’internet français.

Une réponse qui pointe du doigt le danger qu’il y aurait de vouloir transformer l’internet sans comprendre comment lui-même nous a transformé. Introduction En réponse à la consultation publique sur l’internet du futur organisée par le secrétariat d’Etat chargé de la Prospective et du développement de l’économie numérique, la Fing, Silicon Sentier et l’Isoc France, ainsi qu’un certain nombre d’individualités marquantes de l’internet français, ont choisi de produire ensemble une contribution publique. Sommaire 1. A quels problèmes s’agit-il de répondre ? 2. 1. Et pourtant, il marche ! 2. 3. 4. L'art de la Collaboration | Collabor8Now. I was recently asked to present at the Knowledge and Innovation Network (KIN) summer workshop on the topic of “Collaborative Behaviours”.

The slides I used have been posted to Slideshare and embedded at the end of this blog post. This post is a summary of the key points I made during my session. Preamble “Knowledge can only be volunteered, it can’t be conscripted”. A quote from the redoubtable Dave Snowden. What is “collaboration”? According to dictionary definitions, collaboration means: The act of working with another or others on a joint projectSomething created by working jointly with another or othersThe act of cooperating as a traitor, especially with an enemy occupying one’s own country. I think we can discount point 3 from this discussion, but it is worth testing all three of these definitions with the behaviours described later in this blog post to determine whether there are consistent characteristics that can be applied to all three.

Types of Collaboration Peer to Peer Production. La régulation de l’économie collaborative en question. En septembre, rapporte Ron Lieber pour le New York Times, Nigel Warren a loué la chambre qu’il occupe dans son appartement à New York sur Airbnb pour 100 $ la nuit. Mais à son retour quel ne fut pas sa surprise d’être convoqué par son propriétaire et les agents de la ville de New York pour avoir enfreint plusieurs interdictions et se retrouver condamné pour plus de 40 000 $ d’amendes ! En effet, les lois locales ou votre contrat de location peuvent interdire la sous-location voir la location de courte durée. A New York, par exemple, vous ne pouvez pas louer d’appartements ou de chambres pour moins de 30 jours, sauf si vous vivez dans les locaux en même temps. Des lois plus restrictives existent encore à San Francisco ou à la Nouvelle-Orléans, mais également à Paris ou Londres.

L’économie collaborative dans la tourmente “Ce n’est pas parce que vous le faites via l’internet que tout est autorisé”, rappelle le journaliste du New York Times. Wu rappelle ce que nous avons déjà évoqué. L’innovation monétaire (3/5) : Différentes monnaies pour différents objectifs. Jean-Michel Cornu, directeur scientifique de la Fing continue d’explorer pour nous l’innovation monétaire (voir la première et la seconde partie). Dans De l’innovation monétaire aux monnaies de l’innovation qui vient de paraître chez Fyp éditions, il entre dans le corps du sujet et explique la nécessité qu’il y a d’avoir différentes monnaies pour remplir différents objectifs.

Nos monnaies nationales n’ont qu’un objectif unique, alors qu’on pourrait imaginer autant de monnaies que de but assignés à leur utilité. 1. Pourquoi faut-il plusieurs monnaies ? Jusqu’à présent, nous n’avons parlé que d’un monde où in fine il n’existe qu’une seule forme de monnaie permettant de tout acheter. Même si chaque pays ou groupe de pays dispose de leurs propres monnaies, celles-ci sont en général convertibles entre elles. Sans doute pourrait-on innover au niveau monétaire, mais cela est du ressort des États et des banques et nécessiterait certainement un accord international. 2. 3. 4. 5. Jean-Michel Cornu. Managing Open Innovation Technologies - Jenny S. Z. Eriksson Lundström, Mikael Wiberg, Stefan Hrastinski, Mats Edenius, Pär J. Ågerfalk.

Stratégies alternatives : ressources libres et gratuites, productio...