background preloader

Cortus

Facebook Twitter

Cortus est spécialisé dans la conception et le développement d'IP synthétisables pour processeurs embarqués Risc 32 bits et de blocs périphériques associés.

La société propose notamment une famille de coeurs 16/32 bits à basse consommation (25 µW/MHz), de petite taille (<10k portes) et haute performance qui visent les marchés traditionnellement occupés par les microcontrôleurs 8/16 bits. Advanced Processing Solutions. La société montpelliéraine Cortus s’implante aux Etats-Unis et en Corée - Languedoc-Roussillon. Les puces de Cortus à la conquête des tablettes numériques. Cortus a conclu un accord stratégique en janvier 2011 avec les groupes coréens MagnaChip et Taegee, qui ont officiellement lancé leur communication mondiale autour de ce partenariat technologique le 4 mai dernier.

Les puces de Cortus à la conquête des tablettes numériques

Créée en 2005 à Montpellier, Cortus est spécialisée dans la conception de processeurs 32 bits embarqués. Ces processeurs sont un des composants des puces électroniques utilisées dans les ordinateurs portables, tablettes numériques ou smartphones à écrans tactiles, objets de ce partenariat. MagnaChip a réalisé 780 M€ de chiffre d'affaires en 2010, dont 40 % sur les écrans tactiles. Les Français StarChip et Cortus s’allient pour offrir des solutions sécurisées pour l’IoT. Le Parisien StarChip, une division de Safran Identity & Security spécialisée dans les semiconducteurs pour éléments sécurisés, annonce une collaboration stratégique avec le Montpelliérain Cortus, un spécialiste des blocs d’IP de processeur 32 bits basse consommation.

Les Français StarChip et Cortus s’allient pour offrir des solutions sécurisées pour l’IoT

Leur objectif est de développer des solutions sécurisées pour les marchés de l’Internet des objets (IoT), du M2M et de l’industrie 4.0. Ce partenariat combine l’expertise de StarChip dans la sécurité matérielle avec les compétences de Cortus dans le développement de processeurs 32 bits basse consommation pour offrir des solutions de confiance afin de répondre aux défis des menaces de sécurité du monde interconnecté qui s’annonce. Les deux entreprises comptent récolter les fruits d’une collaboration de 6 ans dans le développement de produits pour applications télécoms et de paiement et ont livré plus de 800 millions de circuits pour le marché de la carte à puce.

Plus d’infos sur StarChip : Cortus veut faciliter l’usage de ses cœurs de processeurs 32 bits APS – L'Embarqué. Fournisseur de cœurs de microprocesseur Risc 32 bits éco-efficaces, le français Cortus lance une plate-forme de développement architecturée autour d’un FPGA Xilinx dont l’ambition est d’accélérer le travail des concepteurs de circuits intégrés de type SoC faisant appel à ses IP APS.

Cortus veut faciliter l’usage de ses cœurs de processeurs 32 bits APS – L'Embarqué

La plate-forme se déploie concrètement autour d’une carte bâtie sur le circuit programmable Spartan-6X75, de l’environnement de développement intégré Eclipse de Cortus et de la chaîne d’outils GCC de la firme montpelliéraine. La carte est compatible au niveau de ses entrées/sorties avec l’Arduino Due et peut donc être étoffée avec les modules d’extension (shields) disponibles au sein de cet écosystème open source. On y trouve aussi 1 Mo de SRam synchrone ainsi que 32 Mbits de mémoire flash SPI où peut être stockée la configuration du FPGA et qui peut être partagée avec le logiciel applicatif. Cortus adds Arduino interface to SoC dev board. Les cœurs de processeur du français Cortus se trouvent trois nouveaux partenaires logiciels – L'Embarqué. Fournisseur de cœurs de processeur Risc 32 bits éco-efficaces, Cortus a profité de sa présence au salon Embedded World 2015 pour dévoiler le nom de trois nouveaux partenaires logiciels qui pourraient contribuer à accélérer la pénétration de l’architecture APS du Français sur les marchés de l’embarqué et des objets connectés.

Les cœurs de processeur du français Cortus se trouvent trois nouveaux partenaires logiciels – L'Embarqué

Une architecture déjà présente au sein de contrôleurs réseau, de capteurs « intelligents », de contrôleurs d’affichage et de cartes SIM de nouvelle génération. Les trois nouveaux partenaires logiciels de Cortus ont pour noms Oryx Embedded, Nabto et Blunk Microsystems. Société également française, Oryx Embedded a porté sur les cœurs de processeur APS CycloneTCP, une pile de protocoles IPv4/IPv6 conçue dès l’origine pour les systèmes embarqués. Le français Cortus double la performance de ses cœurs de processeurs 32 bits pour l’embarqué – L'Embarqué. Sous la référence APS29, la société française Cortus, un spécialiste des cœurs de microprocesseurs 32 bits éco-efficaces qui a déjà su glisser ses IP dans plus de 1,2 milliard de circuits intégrés, lance une version à double unité d’exécution de l’APS25, commercialisé depuis la fin 2014.

Le français Cortus double la performance de ses cœurs de processeurs 32 bits pour l’embarqué – L'Embarqué

Quatrième membre de la famille de cœurs basés sur le jeu d’instructions Cortus v2, l’APS29 cible les systèmes embarqués qui exigent une bonne puissance de calcul, tout en recherchant une faible empreinte silicium et une dissipation énergétique modeste. Le cœur est basé sur une architecture Harvard à seize registres 32 bits, accumulateur 64 bits et pipeline à cinq à sept niveaux. Il dispose donc de deux unités d’exécution permettant de traiter jusqu’à deux instructions simultanément. Les cœurs 32 bits Cortus traitent deux instructions en parallèle.

Le français lance une IP de coeur 32 bits équipée de deux unités de traitement parallèles et fournissant 3,63 CoreMarks/MHz.

Les cœurs 32 bits Cortus traitent deux instructions en parallèle

Le montpelliérain Cortus vient d'ajouter à son catalogue de coeurs de processeur l'APS29, une IP 32 bits positionnée comme une version à hautes performances de l'actuel APS25. Basé sur le jeu d'instructions Cortus v2, ce coeur à architecture Harvard dispose de deux unités de traitement parallèles, l'une équipée d'un bloc de multiplication-accumulation, l'autre d'un simple bloc de multiplication. L'attribution des instructions sur l'une ou l'autre unité de traitement se fait de manière automatique, et il est également possible d'associer deux opérations 32 bits pour exécuter une opération sur 64 bits. Le processeur Cortus IP fabriqué par la fonderie russe JSC Angstem-T. Dans le nombre limité des fabricants de semiconducteurs Russe, JSC Angstrem est l'un des plus performants.

Le processeur Cortus IP fabriqué par la fonderie russe JSC Angstem-T

En 2007, la société s'est équipée en matériel pour la gravure de produits Cmos en 13 nm sur des wafers de 200 mm, pour la production de composants de type Advanced Micro Devices. Ils ont également décidé de scinder la société en deux parties, Angstrem-T et Angstrem-M, l'une pour la fonderie et l'autre pour la conception. Angstrem-T dispose maintenant d'une unité de gravure Cmos 90nm avec des objectifs pour passer à 65nm. Les applications typiques pour les ASICs à base de Cortus sont l'internet des objets (IdO), les cartes à puce, les capteurs intelligents et le contrôle industriel.