background preloader

Aérogel

Facebook Twitter

Portail des progrès disruptifs. Composé à 99,8% d’air l’aérogel est un matériau avec des propriétés physiques remarquables.

Portail des progrès disruptifs

Il supporte ainsi 4000 fois son poids, résiste à 1200°C et est un des isolants les plus performant. Comme le D3O, l’aérogel est étonnant et ses applications le sont encore plus. Un aérogel en graphène imprimé en 3D pour la nanoélectronique. Les chercheurs du Lawrence Livermore National Laboratory se sont illustrés plusieurs fois par des travaux sur l'aérogel.

Un aérogel en graphène imprimé en 3D pour la nanoélectronique

Ce matériau magique que l'on appelle aussi parfois le « brouillard de San Francisco » ou la « fumée gelée » est une sorte de mousse solide très poreuse avec un réseau de cavités de tailles nanométriques. Créée une première fois en 1931 par l'ingénieur chimiste Steven Kistler, elle est composée à 99,8 % d'air et présente une densité de 3 mg/cm3. Aérogel de Graphène : le nouveau matériau le plus léger au monde. Les avancées technologiques se sont toujours faites en parallèle du développement ou de la découverte de nouveaux matériaux.

Aérogel de Graphène : le nouveau matériau le plus léger au monde

Ainsi, dans divers domaines industriels la recherche du matériau offrant un maximum de résistance tout en étant le moins lourd possible est une véritable quête du Graal. En 1931, Steven Kistler suscitait l’étonnement en inventant l’aérogel, un matériau semblable à du gel dans lequel le composant liquide est remplacé par du gaz. Le matériau offre une forme solide de très faible densité et propose des fonctions d’isolation thermique très intéressantes. Puis en 2012, l’aérographite se présentait comme l’aboutissement de dizaines d’années de recherches en nanotechnologies. De l'aérogel pour améliorer le stockage énergétique. L'Université Centrale de Floride a annoncé avoir conçu un matériau carboné le plus léger au monde, de manière à ce qu'il puisse être utiliser dans des applications capables de détecter des polluants, des substances toxiques, d'améliorer les techniques chirurgicales robotisées, ou encore de permettre de stocker plus efficacement l'énergie.

De l'aérogel pour améliorer le stockage énergétique

Le nouveau matériau appartient à la famille des solides les plus légers, également connu sous le nom d'aérogel ou du surnom "fumée bleu" à cause de sa nature translucide. C'est un solide à très faible densité avec plusieurs propriétés remarquables, notamment sa capacité à isoler thermiquement.

Un aérogel en diamant seulement 40 fois plus dense que l'air. Aérogels de cellulose : des biomatériaux biosourcés pour la santé de demain - Auvergne Sciences. La cellulose est le biopolymère le plus abondant sur terre (plus de 50% de la biomasse).

Aérogels de cellulose : des biomatériaux biosourcés pour la santé de demain - Auvergne Sciences

On estime que les végétaux en produisent de 50 à 200 milliards de tonnes par an. Certaines bactéries sont également capables de produire de la cellulose à partir de substrat organique. Innovation : l’isolant du futur vient de la Lune - Chimie. ENQUÊTE EN COUVERTURE Le chimiste PCAS sera le premier français à produire de l’aérogel de silice.

Innovation : l’isolant du futur vient de la Lune - Chimie

Ce matériau très isolant, utilisé par la Nasa dans les années 1970, peut être commercialisé sous plusieurs formes. Un matériau venu de l’espace pour isoler les habitations ! Dans un bac, la substance ressemble à un amas de gros glaçons gélatineux et translucides. Un opérateur l’introduit avec précaution dans un cylindre métallique long de plus d’un mètre, puis la transformation commence. À la fin du process, des granules blanchâtres et solides sont récupérés. Aérogels de silice, les super isolants de demain / ECOLE MINES PARISTECH. Matériaux nanostructurés, les aérogels de silice constituent l’isolant thermique le plus performant du monde à pression atmosphérique.

Aérogels de silice, les super isolants de demain / ECOLE MINES PARISTECH

Spécialiste de l’étude de la transformation de la matière et de l’énergie, le CEP MINES ParisTech travaille depuis une vingtaine d’années à l’élaboration d’aérogels de silice capables d’offrir une solution fiable, compétitive et respectueuse de l'environnement au besoin grandissant d’isolation thermique des bâtiments, ceci avec le soutien de l’ADEME PCAS, groupe français spécialisé dans la chimie, souhaitait pour sa part se positionner sur ce marché et commercialiser à terme un super isolant.

Après une première collaboration axée sur les vitrages à isolation renforcée, le groupe a co-financé une thèse ADEME, couronnée par le dépôt d’un brevet en co-propriété ainsi que par un accord d’exploitation de celui-ci. Les aérogels sont des solides nanostructurés peu denses. Aérogel. Page(s) en rapport avec ce sujet : Un aérogel est un matériau comparable à un gel où le composant liquide est ....

Aérogel

Cette plaque est un matériau composite d'aérogel de silice et renforçant en ...