background preloader

Nutrition

Facebook Twitter

A faire chez soi : le Kéfir, super-boisson biologique Consommer Durable. Le 26/09/14 par Vincent.F Alors qu’approche l’hiver, ce peut etre le moment idéal pour vous lancer dans la production maison d’un ou deux litres de kéfir (ou képhir).

A faire chez soi : le Kéfir, super-boisson biologique Consommer Durable

Nous en avions déjà parlé, il s’agit d’une boisson fermentée, à base de lait ou de fruits, originaire du Caucase et possédant bien des vertus. En tant qu’aliment vivant, le kéfir (les grains de kéfir sont constitués d’un agglomérat blanc de micro-organismes vivants en symbiose : bactéries, levure, ferments) est considéré comme un probiotique et est utilisé notamment pour ses propriétés diététiques, ses effets bénéfiques sur la flore et le transit intestinal. Les grains de kéfir servent de base à la préparation consommable, le kéfir. Une boisson légèrement pétillante et alcoolisée (conséquence naturelle de la fermentation, le taux est cependant minimal : 0,5 à 1 degré).

La rupture de la chaine du froid alimentaire. La chaîne du froid ou chaîne frigorifique est l’ensemble des opérations matériels et humaines (transport, manutention, stockage) visant à maintenir un ou des produits le plus souvent des aliments à une température basse pour assurer le maintien de sa qualité.

La rupture de la chaine du froid alimentaire

Les germes dangereux pathogènes, liés aux produits alimentaires, commencent à se multiplier au-dessus d’une température de 2°. La façon de gérer ses courses et l’entretien de son réfrigérateur sont très important notamment en pleine chaleur. Les conséquences d’une rupture de la chaîne du froid : Toute hausse de la température va accélérer la croissance microbienne et donc réduire la durée de vie du produit : de la nourriture peut devenir un produit à risque. Il y a rupture de la chaîne du froid si la température dépasse 2 ou 4 degrés pour les produits très périssables ou au delà de 8 degrés pour les produits périssables. Il faut consulter la température de conservation des produits frais sur l’étiquette. Médecine anthroposophique : « Lumineuses carottes et mauvaises cacahuètes » Pour l’anthroposophie, l’alimentation doit répondre aux besoins du corps, de l’âme et de l’esprit tout en tenant compte de la nature des aliments. « Ce qui nous intéresse, explique Joël Acremant, à la fois cuisinier à l’école Rudolph Steiner de Chatou (78) et animateur de formations en alimentation dynamique, ce n’est pas seulement que l’alimentation réponde aux besoins corporels, c’est aussi qu’elle agisse sur l’état de conscience.En allégeant le corps, on rend vivante la vie de l’esprit. » Toute la pensée anthroposophique, y compris sa vision de l’alimentation, est sous-tendue par une certaine conception de l’être humain et de sa place dans l’univers.

Médecine anthroposophique : « Lumineuses carottes et mauvaises cacahuètes »

Pas de recettes donc, ni de calculs nutritionnels ou de règles diététiques, mais un regard sur les aliments et leur lien avec l’être humain. La réaction de Maillard. Lorsque l’on cuit un aliment à une certaine température, il se produit une réaction chimique, appelée la Réaction de Maillard.

La réaction de Maillard

Celle-ci peut engendrer des problèmes pour notre organisme et donc notre santé. Si aujourd’hui cuisiner bio pour une alimentation saine rentre peu à peu dans les mœurs, nous pourrions éviter les effets de cette réaction en changeant nos habitudes de cuisine, en utilisant notamment la cuisson basse température. Qu’est ce que la réaction de Maillard ? De Louis Camille Maillard à aujourd’hui Cette réaction doit son nom à un médecin et chimiste Français Louis Camille Maillard (1878 – Pont-à-Mousson |1936 – Paris).

Remise sur le devant de la scène il y a un peu plus de 10 ans, elle est au centre de nombreuses études pour mieux comprendre son mécanisme et ses répercussions sur notre organisme. La chélation des métaux lourds. Lors d'un congrès organisé par l'American College of Cardiology à San Francisco, des chercheurs ont présenté les résultats d'une étude dans laquelle la chélation des métaux lourds a amélioré de manière significative la santé de personnes ayant déjà connu un accident cardiovasculaire.

La chélation des métaux lourds

La chélation consiste en l'utilisation d'un médicament qui attrape les métaux lourds, comme le mercure ou le plomb, piégés dans l'organisme. En effet, ces métaux toxiques sont massivement présents dans l'environnement et ont contaminé toute la chaîne alimentaire : nous les stockons dans nos tissus graisseux à chaque fois que nous mangeons un aliment pollué. L'équipe du Dr Gervasio Lamas a suivi plus de 1700 personnes ayant été victimes d'un problème cardiovasculaire. Elles ont ensuite été réparties de manière homogène et aléatoire dans 4 groupes selon un protocole de design factoriel 2x2 : Les malades ont ensuite été suivis sur une période de 2 ans et demi en moyenne. Référence Lamas GA, et al. Les oméga-3. On vante beaucoup les vertus anticancer et cardioprotectrices des oméga-3.

Les oméga-3

Mais il semble que ces acides gras influencent aussi notre humeur. Explications. Oméga-3 : pourquoi ça marche ? Notre cerveau, en poids sec, se compose de 30 % d’acides gras, eux-mêmes constitués de 30 % d’acides polyinsaturés, dont la moitié d'oméga-3. Notre cerveau est constitué d’au moins 5 % d’oméga-3, d’où leur importance quand il s’agit de notre équilibre nerveux. Les oméga-3, et en particulier l’EPA, permettraient de ralentir la production de cortisol, l’hormone du stress.

L’avis du psychiatre Dr Alain Meunier En régulant le stress, ils préviennent la dépression. Le cerveau entérique.