background preloader

Marché global

Facebook Twitter

Les "NBIC" Les NBIC sont notre avenir.

Les "NBIC"

Elles vont transformer la nature de notre économie. Schumpeter : elles détruisent une économie pour faire place nette pour la suivante. Darwin : ceux qui ne s’adaptent pas aux nouvelles technologies disparaîtront, entreprises ou États. Marx : ces innovations vont changer les relations humaines dans les entreprises. Les États et le droit seront impuissants à freiner ces mutations. Le « machine learning » Qu'est ce que le "machine learning" (apprentissage automatique) ?

Le « machine learning »

Pourquoi ce domaine est-il aujourd'hui en plein essor, quelles sont ses principaux domaines d'applications ? Quelles sont les principales stratégies utilisées dans le domaine de l'analyse prédictive ? Quels sont les prérequis pour se former à cette discipline prometteuse. Les algorithmes bientôt obsolètes ? D’ici quelques mois, le centre de cancérologie Memorial Sloan Kettering à New York va recruter un jeune spécialiste en diagnostic médical d’un type un peu particulier : non pas un brillant docteur en génétique mais une intelligence artificielle (IA) développée par IBM et qui répond au nom de Watson. La déréglementation du marché et ses conséquences. « La crise actuelle n’est pas seulement la conséquence des excès des subprimes ou du comportement individuel de quelques traders.

La déréglementation du marché et ses conséquences

Elle est la conséquence directe des excès de la déréglementation. À partir des années 70, les structures économiques relativement rigides issues de l’après-guerre ont été démantelées par les tenants d’une liberté économique sans limites. Ils sont parvenus à mettre en place une triple déréglementation, monétaire, commerciale et financière, liée par l’idéologie et des intérêts croisés. La libéralisation financière pousse ainsi celle du commerce puisque les multinationales qui investissent à l’étranger cherchent ensuite à exporter.

La libéralisation monétaire pousse la libéralisation financière pour permettre aux entreprises de se couvrir contres les évolutions erratiques du cours des monnaies. La déréglementation a eu trois conséquences. Uberisation. 200 millions de personnes dans le monde sont actuellement au chômage, 30 millions de plus qu'en 2008.

Uberisation

C'est dans ce contexte qu'émerge à nouveau une grande peur, celle de voir l'homme remplacé par des machines. Les robots n'ont pas envahi nos vies, mais ils occupent nos esprits. Et une prédiction revient au goût du jour : celle du prix Nobel Wassily Leontief qui, en 1983, annonçait pour le travail humain le sort qu'a connu celui des chevaux au début du XXème siècle. La plupart des économistes restent dubitatifs face à de telles alarmes.

Le mythe moderne de la destruction créatrice - La destruction créatrice est un sujet à la mode.

Le mythe moderne de la destruction créatrice -

Joseph Schumpeter, économiste allemand du début du siècle dernier détaille le concept de destruction créatrice en 1942 dans Capitalisme, socialisme et démocratie. Enseigner le pluralisme des idées est indispensable. La gig economy. L'économie du care. Le care, c'est le soin, l'attention, l'aide.

L'économie du care

Bref, tout ce qui, à travers des liens personnels, apporte aux personnes en difficulté la béquille, les soins ou l'affection dont elles ont besoin. C'est l'antithèse de l'homo oeconomicus, individu rationnel, égoïste et préoccupé de son seul intérêt. Le care est en quelque sorte la preuve vivante que les relations sociales s'appuient aussi sur des éléments moraux et affectifs. Il convient donc d'opérer un "renversement conceptuel" à la théorie économique dominante qui ne jure que par homo oeconomicus. Economiste des sentiments - Eco Psycho. Blockchain / chaine de blocs / registre des transactions – Bitcoin.fr. Blockchain / chaine de blocs / registre des transactions La blockchain (ou chaine de blocs, ou registre des transactions), c’est le registre public de toutes les transactions Bitcoin par ordre chronologique.

Blockchain / chaine de blocs / registre des transactions – Bitcoin.fr

Elle est partagée entre tous les utilisateurs du réseau Bitcoin qui utilisent Bitcoin Core, le portefeuille logiciel de référence. Elle est utilisée pour assurer la traçabilité des transactions Bitcoin et empêcher qu’un utilisateur mal intentionné essaie de dépenser ses bitcoins auprès de deux destinataires différents au même moment. Pour incorporer un nouveau un bloc de transactions dans le registre les « mineurs » tentent de construire chacun un nouveau bloc en regroupant les dernières transactions valides en y ajoutant quelques informations générales : date, heure, somme de contrôle (« hash ») qui servira également d’identificateur au bloc. Sacred Economics - Charles Eisenstein. Le but de ce livre est de faire en sorte que l’argent et l’économie soient aussi sacrés que tout le reste de l’univers.

Sacred Economics - Charles Eisenstein

Actuellement nous associons l’argent à ce qui est profane et avec juste titre. S’il y a quoi que ce soit dans ce bas monde qui est sacré, ce n’est certes pas l’argent. L’argent semble être l’ennemi de nos meilleurs instincts, tout comme il est évident qu’à chaque fois qu’une impulsion de générosité est bloquée parce qu’on se dit « je n’ai pas les moyens » L’argent semble être ennemi de la beauté, tout comme le démontre l’expression « un vendu » L’argent semble être l’ennemi de toute reforme sociale et politique valable de par le fait que le pouvoir corporatif dirige la législation vers l’accroissement des ses propres profits.

L’argent semble détruire la Terre par notre pillage des océans, les forets, les sols et les espèces pour nourrir une avidité qui n’a pas de fin. Depuis que Jésus a chassé les marchants du temple, nous associons l’argent à quelque chose d’impure. Le coût marginal zéro. Le “prophète” est de retour avec La Nouvelle Société du coût marginal zéro.

Le coût marginal zéro

“Prophète” avec des guillemets parce que si Jeremy Rifkin annonce le proche futur, ce n’est pas sous le coup d’une lubie ou d’une révélation surnaturelle mais par les biais plus cartésiens de l’expertise, de la recherche et de la réflexion. Après La Fin du travail, L’Age de l’accès ou La Troisième Révolution industrielle, l’essayiste américain prolonge sa réflexion sur le changement de paradigme de notre époque, sur le passage de la verticalité de l’ère charbon-pétrole à l’horizontalité de l’ère internet qui pourrait nous amener vers un monde plus écologique, plus durable et plus démocratique.

La Nouvelle Société du coût marginal zéro théorise la mutation du capitalisme vers une société de gratuité et d’abondance : sous l’effet d’internet et des imprimantes 3D, chaque citoyen-consommateur pourra devenir producteur de biens, gratuits ou échangeables. Économie circulaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Économie circulaire

L'économie circulaire est une expression générique désignant un concept économique qui s'inscrit dans le cadre du développement durable et s'inspirant notamment des notions d'économie verte, d’économie de l'usage ou de l'économie de la fonctionnalité, de l'économie de la performance et de l'écologie industrielle (laquelle veut que le déchet d'une industrie soit recyclé en matière première d'une autre industrie ou de la même). Son objectif est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources d'énergies non renouvelables ; Histoire[modifier | modifier le code] Elle s'inspire notamment de Michael Braungart et de William McDonough ou plus exactement de leur formulation de la théorie du Du berceau au berceau (formalisée en 2002).