background preloader

Recherches Stage

Facebook Twitter

Remuneration de l'apprenti

L’Agefiph renforce ses aides aux personnes handicapées et aux entreprises. Toutes les aides Agefiph pour l'accès à l'emploi et à l'intégration - Recrutement et intégration - Professionnel. L'Agefiph propose, en complément des aides de droit commun, des aides destinées au recrutement et à l'intégration. 1.

Toutes les aides Agefiph pour l'accès à l'emploi et à l'intégration - Recrutement et intégration - Professionnel

Aide à l'insertion professionnelle Objectif Inciter les employeurs à recruter et à pérenniser les personnes handicapées les plus éloignées de l’emploi. Qui peut en bénéficier ? Aides pour l'embauche de travailleurs handicapés - professionnels. La demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap incombe à l'employeur, ou au travailleur handicapé s'il exerce une activité professionnelle non salariée. L'employeur doit toutefois informer le salarié de sa demande. Ce dispositif vise à compenser les conséquences du handicap sur l'activité professionnelle, qui sont évaluées sur la base des coûts pérennes supportés par l'entreprise du fait du handicap : charges liées à une organisation particulière du travail, à un accompagnement social ou professionnel, à un tutorat, à un manque à gagner du fait d'une productivité moindre du bénéficiaire de l'obligation d'emploi...

Contrat pro - Salaire minimum 2016. Le contrat de professionnalisation donne droit au paiement d'un salaire au moins égal, en 2016, aux montants figurant dans le barème qui suit.

Contrat pro - Salaire minimum 2016

Critères Le montant minimum de rémunération versée au salarié est calculé en fonction d'un pourcentage du Smic. Comment fixer la rémunération d'un apprenti ? - professionnels. Il existe un salaire minimum légal pour chaque tranche d'âge qui correspond à un pourcentage du Smic en vigueur au 1er janvier.

Comment fixer la rémunération d'un apprenti ? - professionnels

À partir de 21 ans, la base de référence est, au plus favorable pour l'apprenti, un pourcentage du Smic ou du salaire minimum conventionnel de l'emploi occupé (SMC). Dans certaines branches, en application de la convention collective, dont dépend l'entreprise, la rémunération peut être supérieure au minimum légal.

Quand l'apprenti atteint l'âge de 18 ou 21 ans, le montant de sa rémunération est majoré selon la tranche supérieure, à partir du 1er jour du mois suivant son anniversaire. Si l'apprentissage est prolongé d'une 4e année en raison d'un handicap, le pourcentage du Smic appliqué la dernière année du contrat est augmenté de 15 points pendant cette période de prolongation. Par exemple, la rémunération d'un apprenti handicapé de plus de 21 ans est fixée à 93 % du Smic (78 + 15) lors de sa 4e année de contrat.