background preloader

Cinéma d'animation

Facebook Twitter

Académie d'Orléans-Tours  L'outil informatique permet de réaliser sans trop de difficulté des films d'animation avec des élèves de l'école élémentaire.

Académie d'Orléans-Tours 

Lien vers la carte mentale Le film d'animation peut utiliser des techniques et matériaux variés : des objets animés ( voir le film réalisé par des CP-CE1 de l'école Mirabeau de Chinon suite à une classe de mer )de la pâte à modeler ( film réalisé par des stagiaires du Chinonais )du papier collé ( film réalisé par des élèves de Maternelle de Château-Renault )des personnages réels des personnages de type Playmobil ( film réalisé par des élèves de l'école d'Avoine )des matériaux de récupération ( film réalisé par des CE1 de l'école Paul Fort de Tours )voir aussi le descriptif détaillé de ce projet Ce type d'activité propose aux élèves des tâches complexes ( pas forcément compliquées !

) qui mettent en oeuvre de nombreuses compétences du socle commun : La réalisation technique du film ne pose pas de problèmes insurmontables. Le matériel. Deroulement possible. Créer un film d'animation à l'école. La réalisation d’un film d’animation en classe est l’occasion de mettre en oeuvre un projet pédagogique qui permet d’aborder et de travailler différentes compétences du programme dans le cadre d’une démarche qui donne du sens aux activités et permet de motiver les élèves.

Créer un film d'animation à l'école

Les technologies numériques actuelles (matériel et logiciels) permettent de façon très simple de réaliser ce type de projet avec des élèves (de la maternelle au cycle3). Pourquoi faire un film d’animation Éduquer aux médias Motiver / Valoriser C’est un projet pédagogique mettant en œuvre différents domaines et compétences : Maitrise de la langue : toutes les compétences liées à l’oral, la maitrise de la langue écrite et la production d’écrits (avec la lecture, le vocabulaire, la grammaire, l’orthographe et la conjugaison). Mais aussi : mathématiques / ars visuels / Histoire des Arts / sciences et technologie / Tice et en fonction des thématiques tous les autres domaines liés aux apprentissages. Des logiciels. Histoire du cinéma d'animation. Les secrets du cinéma d'animation.

Comment animer un playmobil ? À l'aide d'un playmobil et d'un radiateur, le réalisateur François Vogel nous fait découvrir l'animation image par image et donne vie à une figurine en plastique.

Comment animer un playmobil ?

François Vogel a tourné son film Stretching en quelques heures dans les rues de New York, en utilisant la pixilation, c'est-à-dire l'animation image par image d'un acteur réel. Comme souvent avec cette technique, le trucage fait mouche et interroge le spectateur : mais comment est-ce fait ? La réponse, c'est François Vogel lui-même qui nous l'offre, en photographiant un playmobil sous un radiateur.

En moins de 4 minutes, nous découvrons comment il a réalisé son film, et le principe de l'animation image par image n'a plus de secret pour nous. Animer du sable : comment est-ce possible ? Avec un peu de sable, quelques pinceaux, un gant, une lame de cutter et une plaque de verre, on peut faire des merveilles animées : non pas seulement bâtir des châteaux, mais donner à voir toutes sortes de transformations surprenantes, ainsi que des processus plus réalistes.

Animer du sable : comment est-ce possible ?

Comme toujours en animation, il y faut un grand savoir-faire et une longue patience, mais le rendu visuel très particulier obtenu grâce à cette technique en vaut la peine. > 1e vidéo : Animer du sable - Démonstration Accéléré de la réalisation par Julien Laval de deux secondes d'animation de sable sur table de verre, qui a nécessité en réalité une vingtaine de minutes. Réalisation : Ciclic. > 2e vidéo : Animer du sable - Conseils pratiques L'animateur Julien Laval explique comment fonctionne l'animation de sable sur table de verre : matériel nécessaire, difficultés, rythme de travail. Réalisation : Ciclic. Histoire du cinéma d'animation. L’animation est à l’origine du cinéma.

Histoire du cinéma d'animation

Animer, c’est en effet donner l’illusion du mouvement à partir d’une suite d’images fixes. On décompose un mouvement en une série de dessins qu’on projette ensuite tellement vite que l’œil ne perçoit pas séparément chaque phase du mouvement, mais un mouvement continu. C’est sur ce principe qu’ont été inventés les jouets optiques, puis les pantomimes d’Émile Reynaud et enfin les photographies animées des frères Lumière. Au fond, tous les films sont donc des films d'animation.Les Lumière et leurs successeurs ont laissé tourner la caméra, mais quelques artistes patients ont continué de fabriquer leurs films image par image, avec diverses matières premières : papier, poupées, peinture, pâte à modeler… jusqu’aux pixels des PC. Textes : Simon Gilardi, Denis Walgenwitz Sources : Le Cinéma d’animation, Sébastien Denis, Armand Colin, 2007Cartoons, Giannalberto Bendazzi, Liana Levi, 1991. L'animation de papiers découpés. Initiation au cinéma d'animation.

Pour bien se lancer dans ce parcours, entendons-nous d’abord sur ces mots qui désignent une multitude d’images : cinéma d’animation.

Initiation au cinéma d'animation

Demandons aux enfants s’ils connaissent l’expression "cinéma d’animation" et si oui, ce qu’elle désigne. Sans doute évoqueront-ils le dessin animé, peut-être la pâte à modeler, voire l’image de synthèse… Mais quel est le point commun entre tous ces films ? Ils ont tous été fabriqués image par image. Pour comprendre la notion d’image par image, il faut rappeler qu’au cinéma, ce qu’on croit être de l’image en mouvement, n’est qu’une succession d’images fixes. Quand la caméra tourne, c’est en fait comme si elle photographiait très vite, prenant 24 images par seconde. Ces images sont ensuite projetées très vite aussi, de sorte que notre œil ne voit pas chaque image fixe, mais une image continue et en mouvement.

Au lieu de laisser tourner la caméra, les réalisateurs du cinéma d’animation fabriquent les images une par une. Une diversité de techniques Avant-goût. Upopi #11 : Alors on joue.