background preloader

Motivation

Facebook Twitter

La motivation au quotidien - Manager Attitude. Motiver ses équipes, voilà une des prérogatives du manager. Rien n’est moins simple. Chaque collaborateur possède ses propres moteurs, ses propres objectifs, ses raisons d’avoir envie, ou non, de participer à l’effort collectif. À l’organisation, avec ses managers et ses responsables des ressources humaines, de donner aux employés les raisons d’avoir envie de s’impliquer, de donner le meilleur d’eux-mêmes, de s’améliorer. Écoute, partage de l’information et feedback, figurent au cœur du dispositif. Un dossier spécial de la rédaction, à télécharger maintenant La motivation au quotidien Nous avons invité pour vous trois experts : un enseignant chercheur, un manager, une DRH. Vous y lirez : Motiver pour accompagner l’apprentissage collectif Entretien avec Maurice Thevenet, Professeur agrégé et docteur en Sciences de gestion, enseignant à l’Essec et au Cnam Paris. Mieux comprendre pour mieux motiver : la perspective des RH L’écoute active, rien d’autre.

7 idées reçues sur la motivation des salariés. C'est la grande question que tout dirigeant est un jour amené à se poser : comment motiver ses collaborateurs sur la durée ? Alors que les salariés français apparaissent comme les champions de la démotivation à l'échelle européenne, plusieurs leviers existent pourtant pour fédérer vos troupes autour de votre stratégie (primes, intéressement, formations, opérations de team bulding...) et faire grandir les talents de vos collaborateurs.

Mais, pour emporter leur adhésion et leur engagement, commencez d'abord par vous débarrasser d'un certain nombre de poncifs sur ce qui les booste réellement. Spécialistes de la motivation, Zwi Segal, docteur en psychologie du travail et professeur en ressources humaines et Yves Duron, psychologue du travail et psychosociologue, ont détecté sept idées reçues pour démotiver à coup sûr vos collaborateurs.

Idée reçue n°1 : Penser que la rémunération est la seule chose qui peut motiver les salariés Et vous, comment motivez-vous vos collaborateurs ? Les leviers de motivation ou comment mobiliser les collaborateurs. Par Nadège OUARY Directrice RH Quelles sont, d’après vous, les sources possibles de satisfaction du personnel ? Aujourd’hui, je vous soumets ma vision de DRH. Mes expériences terrain, RH et managériales m’ont amenée à identifier divers leviers de motivation professionnelle. Je les ai représentés sur le schéma ci-après.

Que pouvons-nous entendre derrière ces mots ? Pour ma part, j’imagine facilement ce qui suit. Conditions de travail Elles doivent satisfaire au mieux le collaborateur afin qu’il puisse donner son maximum. Salaire et avantages En contrepartie du travail d'un salarié, l'entreprise doit pouvoir proposer un salaire qui, à la fois contribue à impliquer, et qui, dans un même temps, soit adapté aux exigences de compétitivité. L’employeur peut fixer librement les salaires en ayant l'obligation de respecter un salaire minimum et le principe de la négociation collective avec les partenaires sociaux.

Management Contenu de la fonction Valeurs et culture de l’entreprise Communication interne. Les 7 facteurs clés de motivation au travail. Motiver, c’est inverser le sens de l’énergie [François Proust] Motiver (ou pas) n’est toujours pas une question. Quand on sait qu’en France 75% des employés sont « non engagés » à « activement désengagés » au travail, la question se pose pourtant.Dan Ariely nous donne quelques pistes à suivre afin de remotiver ses troupes et favoriser leur épanouissement et créer une bonne ambiance de travail. Avoir des responsabilités, être fier du travail accompli, se sentir utile et valorisé, voilà des lignes directrices qui doivent être suivies afin que demain chacun se sente valorisé.

Et vous, quels sont les facteurs clés de votre motivation ? Ambiance de travail, Dan Ariely, Management, motivation, Tim Mourey article a été posté le 2013/06/18, 10:40 sous la catégorie Management. Motivation en entreprise: neuf astuces pour manager sans moyens. Pour booster l'implication de chacun, au quotidien le manager peut intervenir par petites touches grâce à des actions simples et efficaces. Et, dans une période de vaches maigres, rendre la carotte financière " accessoire " au regard du respect accordé à autrui et de la qualité de vie au travail. Deux leviers puissants de motivation qui ne doivent pas pour autant être un substitut à de réelles perspectives de carrières. Voici neuf idées pour pimenter l'ordinaire. 1.

Engagez vos troupes à créer un environnement convivial. 2. La réunion croissants du lundi matin, les pauses chouquettes de 16 heures, les pots surprise célébrant les anniversaires, le déjeuner de groupe trimestriel... 3. "Il me semble qu'il faut faire ainsi, mais je suis un peu has been, si quelqu'un a une meilleure idée.... " 4. Les individus - surtout les plus jeunes - ont soif de liberté, de souplesse. 5. Ce qui est dit est dit. 6. Sortez votre collaborateur de sa routine. 7. Etre chef comporte des privilèges. 8. 9. Techniques de motivation pour vous motiver efficacement (2/3) L’article qui suit va vous présenter quelques excellentes techniques de motivation qui vous permettront de savoir comment se motiver efficacement. Définition de motivation : La motivation détermine la raison du comportement d’un individu, plus précisément : le comportement axé sur les objectifs d’une personne .

La motivation permet aux gens de prendre des mesures en vue d’atteindre leurs buts et objectifs souhaités. La plupart des humains développent la motivation soit par des carences ou à l’extérieur par des besoins. Quand on parle de motivation, nous pouvons distinguer entre la motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque . La motivation intrinsèque peut être renforcée par l’application de techniques de motivation alors que la motivation extrinsèque nécessite des influences extérieures. Techniques efficaces de motivation : • Le pouvoir des buts et objectifs pour votre motivation : • Tableau des visions de vos objectifs : • Visualisation : La musique est motivante.

. • Se récompenser : Motivation ? trois questions clés ! Selon une importante étude européenne (1), 70 % des français considèrent le travail comme très important. Ce qui est notable, c'est qu'il s'agit du score le plus élevé d'Europe ! Derrière ce pourcentage se cachent des attentes et des motivations qui peuvent interroger certains a priori. En effet, lorsqu'on interroge les Français sur leur vision du travail « idéal », ils répondent (2) : • « pouvoir se développer et continuer à apprendre », (48 %) • « avoir le sentiment de réussir quelque chose », (40%) • « développer un sentiment d'utilité », (28,6%) • « contribuer au lien social » (27 %).

On ne saurait compter les études, les sondages, les recherches et les écrits régulièrement publiés sur cette question essentielle de la motivation. Toutefois, et à condition bien sûr que les besoins primaires soient satisfaits, il est possible de synthétiser la grande diversité de ces facteurs en trois grands besoins fondamentaux : - "Mon ami que faites-vous ?

" - « Je taille des pierres, vous voyez bien ! Renforcer l'engagement général en donnant les moyens à chacun de faire le point sur ses motivations. Et si les organisations s'intéressaient d'un peu plus près aux motivations de leurs employés ? La société Motiva, créée l'année dernière par le professeur Zwi Segal et Yves Duron, qui s'intéressent tous deux au sujet depuis 20 ans, ont développé un logiciel de diagnostic pour outiller les entreprises et leur démarche d'accompagnement. L'enjeu de la motivation n'est pas nouveau, mais il se pose désormais avec davantage d'acuité. Différentes études convergentes montrent que le niveau d'engagement des employés n'a jamais été aussi faible. Un tiers seulement le sont activement et un tiers pas du tout. Cela vaut pour la plupart des pays industrialisés.

Il existe de multiples explications à cet état de fait, mais toujours est-il que le lien entre les salariés et les entreprises s'est distendu et que les conséquences se font cruellement ressentir. « On évalue le coût du désengagement d'un employé à un tiers de son salaire annuel brut », précise Zwi Segal. Vieilles recettes et idées reçues. 15 idées pour motiver ses collaborateurs ! - Améliorer le développement personnel & professionnel par la formation sur Viadeo. Un article intéressant sur le sujet, je suis tout à fait d'accord avec ce qui est dit En résumé : 1.

Donnez à vos employés un travail qu’ils aiment faire 2. Offrez des opportunités d’avancement 3. Donnez-leur beaucoup de formation 4. Donnez à vos employés de l’autonomie et de la liberté 5. Donnez-leur un salaire compétitif 6. Pyramide de Maslow 2.0 ? Ces boîtes qui aident leurs salariés à développer des idées. Connaissez-vous la “motivation 3.0 ” ? Selon ce concept, les salariés ne travaillent plus - seulement - pour de l’argent, ils ont besoin d’autre chose. Et certaines entreprises les encouragent à développer leur propre projet… même perso ! L’anecdote est trop belle pour ne pas être répétée.

Savez-vous qui a inventé la messagerie Gmail ? Même si la très grande majorité des idées ne génèrera pas le moindre euro à l’entreprise, peu importe : les retombées sont ailleurs. « D’une façon ou d’une autre, ces initiatives rapportent quand même à l’employeur car elles permettent aux salariés de développer d’autres réseaux et de s’épanouir autrement, poursuit la DRH. Ne pas cantonner le salarié à son poste de travail « On distingue trois étapes, résume Frédéric Rey-Millet, président d’EthiKonsulting, qui a préfacé l’ouvrage. L’intrapreneuriat… ou comment créer une boîte dans la boîte Mais on peut aussi aller plus loin. Leader et manager : la motivation, quelle stratégie.

Les périodes de récession ont toujours engagé des restructurations managériales afin de faire face aux difficultés rencontrées. Par le fait, certains théoriciens ont défini des concepts tels que : - Les origines et le pourquoi de la motivation, qui se caractérise par la théorie des besoins/mobile et valeurs. Les plus connues sont celles de Maslow, Alderfer, Herzberg, ainsi que la théorie de la motivation intrinsèque (évaluation cognitive et caractéristique de l’emploi), et enfin la théorie de la justice organisationnelle et de l’équité. - Deuxième étape, les mécanismes et comment motiver ? À ce stade deux grands groupes de recherches ont été classifiés.

Vous devez tout d’abord bien vous connaître et ensuite connaître vos collaborateurs, des tests existent, tels que le MBTI, la grille managériale, etc. Peu importe ! 1) Manifester une excellente éthique de travail : "Lead by exemple". Estelle Hanot. Dan Pink sur la surprenante science de la motivation. Psychologie sociale et motivation. Aujourd'hui je voudrais vous parler de la motivation.

C'est un concept psychologique dont on parle de plus en plus dans les medias, le monde du travail ou en famille, mais comment définir ce concept exactement ? Comment fonctionne-t-il ? Comment faire pour trouver la motivation qui nous donnera la meilleure productivité et la satisfaction du travail accompli ? Essayons de répondre à ces questions. La motivation – qu'est-ce que c'est? En psychologie nous pouvons entendre parler de différents types de motivation : amotivation (manque de la motivation), motivation externe (provoquée par des facteurs qui nous sont extérieurs) et motivation interne (provoquée par des facteurs intérieurs, voire nous-mêmes).

La motivation interne et externe La plus efficace est la motivation intrinsèque (interne) qui suppose que l'individu réalise et accomplisse une tâche dans un but exclusivement déterminé par des facteurs internes. Comment trouver la motivation ? La confiance : source de motivation pour l’entreprise ? NDLR : Nous reproduisons ici, avec l'aimable autorisation de l'auteur, l'interview qu'il a donné le 21 septembre 2012 au Cercle des Echos.

Le Cercle : Pourquoi la confiance est-elle si difficile à développer dans l'Entreprise et que faire pour en créer les Les bénéfices générés par un climat de confiance ne sont pas à démontrer : Avoir confiance permet de prendre des risques qui souvent sont à l'origine des réussites. L'entrepreneur ose, accepte les aléas, prend des riques (plus ou moins calculés) : il a confiance en lui et en l'avenir. La confiance favorise l'activité économique ; elle est, comme l'écrivait Bertrand Martin (Oser la confiance) l'hormone de croissance des hommes et des organisations. Et pourtant, bien que nous soyions persuadés de ses bienfaits, nous la maltraitons, nous ne l'accueillons pas à sa juste valeur, l'Entreprise ne la prend pas suffisamment en considération : Pourquoi ? Quels sont les freins au développement de la confiance ?

Alors ! Motivation, le déclic, un nouvel éclairage grâce aux neurosciences positives (article 2/7) Les neurosciences positives, c'est quoi ? Les neurosciences englobent l’étude multidisciplinaire de la totalité du système nerveux d’un point de vue biologique, psychologique, électrochimique, économique, sociétal et plus encore. Pour le grand public, ce sont les activités du cerveau, soit les neurosciences cognitives qui retiennent particulièrement l’attention. Y ajouter une intention positive en utilisant le fruit des travaux de l'approche cognitive et comportementale a créé le courant des neurosciences positives. Les recherches empiriques et médicales nous permettent à présent de valider scientifiquement certaines affirmations de la philosophie à la psychanalyse.

IRM à l'appui, nous savons à présent de source sure que l’expérience laisse une trace dans le cerveau, rien n’est figé ni immuable. Qu'est-ce qui vient en premier : la motivation ou le bonheur ? Sans doute n'y a-t-il pas plus de réponses que pour l'oeuf et la poule. Le tri sélectif de ses propres neurones. Comment démotiver ses collaborateurs en 4 bévues simples. Extrait de la Synthèse Manageris n°212a« Nourrir le plaisir de travailler » La principale source de dynamisme au travail est le plaisir procuré par le sentiment d’avancer dans ses travaux. A condition bien sûr d’accorder de la valeur à ce qu’on accomplit !

Cette condition n’est pas difficile à remplir : il suffit de se sentir utile, sur un objectif pertinent. Mais de nombreuses bévues de management mettent régulièrement à mal le sentiment d'accomplissement. Etre averti de ces pièges minimise le risque de démotiver ses collaborateurs en leur donnant le sentiment que ce qu’ils font ne sert à rien. Pour en savoir plus : ¬ Nourrir le plaisir de travailler (Synthèse Manageris n°212a) ¬ Les ressorts de la motivation (Synthèse Manageris n°156b)