background preloader

XXe siècle

Facebook Twitter

14-18 - Guerre & Contexte

39-45 - Guerre et Contexte. Baie des Cochons. Crise de 1929. Démographie. Front populaire. Guerre froide. Guerre d'Algérie. Guerre de Corée. Guerre d'Indochine. Mur de Berlin. Plan Marshall. Aristide Briand et le projet d'Union fédérale européenne… De ce discours [2] on a surtout retenu l’expression « lien fédéral »... en oubliant pourtant largement que l’objectif de Briand était alors — surtout — de remédier efficacement — en tout cas, c’est là l’essentiel de son propos — aux entraves qui contrarient alors dangereusement les activités économiques et commerciales européennes et mondiales.

Aristide Briand et le projet d'Union fédérale européenne…

Quatre jours plus tard, le 9 septembre 1929, cette suggestion du « président du Conseil » français allait recevoir le soutien appuyé du chancelier allemand Gustav Stresemann, lors d’un nouveau discours portant sur cette même question du "désarmement douanier". Aristide Briand-Gustav Stresemann : le couple franco-allemand historique (et oublié) des années 20. Il y a 70 ans, les Françaises votaient pour la première fois.

Le 29 avril 1945, nouvelle carte d’électeur en poche, les Françaises votaient pour la première fois de leur histoire, lors des élections municipales.

Il y a 70 ans, les Françaises votaient pour la première fois

Mais, 70 ans plus tard, elles peinent encore à s’imposer dans la sphère politique en dépit des lois sur la parité. C’est un an plus tôt, le 21 avril 1944, que le droit de voter et d’être élues était enfin accordé aux femmes, près d’un siècle après les hommes, par une ordonnance du Comité français de la Libération nationale signée par Charles de Gaulle depuis Alger. Les Françaises ont obtenu le droit de vote et d’éligibilité «par un article dans une ordonnance ne portant pas sur leur citoyenneté. Leur entrée dans la République s’est faite par une porte dérobée», soulignait récemment Réjane Sénac, chargée de recherche CNRS-Cevipof et présidente de la commission parité au Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh). L’expédition allemande au Tibet de 1938-39, voyage scientifique ou quête de traces à motivation idéologique ? ››› Detlev Rose.

Le 20 avril 1938 cinq jeunes scientifiques allemands montent à bord, dans le port de Gènes, sur le « Gneisenau », un navire rapide qui fait la liaison avec l’Extrême-Orient.

L’expédition allemande au Tibet de 1938-39, voyage scientifique ou quête de traces à motivation idéologique ? ››› Detlev Rose

Le but de leur voyage : le haut plateau du Tibet, entouré d’une nuée de mystères, le « Toit du monde ». Sous la direction du biologiste Ernst Schäfer, s’embarquent pour une aventure hors du commun pour les critères de l’époque, Bruno Beger (anthropologue et géographe), Karl Wienert (géophysicien et météorologue), Edmund Geer (en charge de la logistique et directeur technique de l’expédition) et Ernst Krause (entomologue cameraman et photographe). Tous les participants à cette expédition étaient membres des « échelons de protection » (SS), mais ce fait justifie-t-il d’étiqueter cette expédition d’ « expédition SS », comme on le lit trop souvent dans maints ouvrages ?

Cette étiquette fait penser qu’il s’agissait d’une expédition officielle du Troisième Reich. 1946 - Accord Blum-Byrnes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1946 - Accord Blum-Byrnes

L'accord Blum-Byrnes est un accord franco-américain, signé le par le secrétaire d'État des États-Unis James F. Byrnes et les représentants du gouvernement français, Léon Blum et Jean Monnet, après de longues négociations. Il liquide une partie de la dette française envers les États-Unis après la Seconde Guerre mondiale (deux milliards de dollars). Les accords Blum-Byrnes. La modernisation de la France et la guerre froide.

6. 1964 – 1968 : le Plan B ou l’apogée gaullienne : la prise de distance avec l’Europe - Élections présidentielles 2012, F. ASSELINEAU. Cependant, en bon militaire, de Gaulle savait qu’il ne faut pas s’entêter à tenir une position perdue, mais être toujours apte à mettre en œuvre un plan de rechange (17).

6. 1964 – 1968 : le Plan B ou l’apogée gaullienne : la prise de distance avec l’Europe - Élections présidentielles 2012, F. ASSELINEAU

Aussi commença-t-il à changer de stratégie en prenant de plus en plus ses distances avec la construction européenne et en promouvant une stratégie d’indépendance nationale tous azimuts. Ce Plan B n’était, au fond, pas moins grandiose que le précédent et il l’avait exposé, dès le mois de décembre 1963, à Alain Peyrefitte dans un échange qu’il convient de citer ici en entier tant il est capital et tant il illustre à merveille toute l’analyse qui précède : Traité de Versailles. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Traité de Versailles

Le traité de Versailles est un traité de paix signé le 28 juin 1919 entre l'Allemagne et les Alliés à l'issue de la Première Guerre mondiale. La difficile gestion de l’après-guerre (1918 à 1929) - partie 1. 1° Une France ravagée par la guerre (hiver 1918) – La signature de l’armistice du 11 novembre 1918 consacrait la défaite de l’Allemagne, au terme d’un premier conflit mondial particulièrement destructeur.

La difficile gestion de l’après-guerre (1918 à 1929) - partie 1

Cependant, bien que se trouvant dans les rangs des vainqueurs, la France déplorait 1.3 millions de soldats tués ou disparus, soit 10% de la population active masculine. S’ajoutait à cela plus de 4 millions de blessés, dont 15 000 gueules cassées (c'est-à-dire souffrant de graves mutilations au niveau du visage.), sans compter les combattants souffrant de stress post-traumatique, ayant vécu l’horreur dans les tranchées (bombardements, morts, gaz de combats, etc.). Mon pauvre vieux ! , par Marcel SANTI, XX° siècle, musée de l'Infanterie, Montpellier. Les relations internationales de 1918 à 1939 - Pierre Milza. 1923 -1932 L'ALLEMAGNE MALADE DE SA DETTE. Politique Législative partielle du Doubs : le duel PS-FN, un test électoral Pour l’heure, la participation s’élève à 16,25 %, en hausse de presque deux points par rapport au premier tour dimanche dernier.

1923 -1932 L'ALLEMAGNE MALADE DE SA DETTE

Le duel serré oppose les... Partielle du Doubs : un sondage donne le PS vainqueur Selon un sondage Ifop-Fiducial rendu public jeudi, le candidat PS Frédéric Barbier l'emporterait dimanche avec 53% des voix face à la candidate FN Sophie Montel. A cinq jours du scrutin dans le Doubs, l’UMP opte de justesse...

IIIe République. Régime de la France du 4 septembre 1870 au 10 juillet 1940.

IIIe République

18 septembre 1981 - La France abolit la peine de mort. Le 18 septembre 1981, à Paris, l'Assemblée nationale vote la loi d'abolition de la peine de mort présentée par le garde des Sceaux, Robert Badinter, 53 ans. 369 députés votent en sa faveur et 113 s'y opposent.

18 septembre 1981 - La France abolit la peine de mort

Cette initiative met la France au diapason des autres pays d'Europe occidentale. C'est la principale mesure qui reste des deux septennats du président François Mitterrand. Un long chemin. 1965-2015 : les émeutes raciales aux USA.