background preloader

Protoplanètes

Facebook Twitter

Astronomie: Des chercheurs zurichois découvrent une protoplanète - Savoirs: Sciences. Cette protoplanète a été découverte dans un «disque circumstellaire», composé de gaz et de poussière et entourant l’étoile HD 100546.

Astronomie: Des chercheurs zurichois découvrent une protoplanète - Savoirs: Sciences

Cette dernière est éloignée de «seulement» 337 années-lumières de la terre et est déjà bien connue des scientifiques. Pour leurs recherches, les chercheurs zurichois ont utilisé le «Very Large Telescope» (VLT) de l’Observatoire européen austral (ESO), qu’ils ont dirigé sur le disque. De tels disques se forment autour de toutes les jeunes étoiles. Dans l’état actuel des connaissances, il s’agirait du lieu de naissance des planètes. De leur propre aveu, les chercheurs ont pourtant été surpris d’y découvrir une possible protoplanète. La découverte d’une protoplanète serait une sensation, estime l’EPFZ. Quelque 100’000 ans Selon lui, d’autres observations sont toutefois encore nécessaires pour confirmer qu’il s’agit bien d’une protoplanète.

Une autre explication est toutefois avancée. Théia. Page(s) en rapport avec ce sujet : En astronomie, Théia est une protoplanète de la taille de Mars qui...

Théia

Celle-ci établit que la Lune serait née d'une collision entre Théia et la Terre, ... (source : theia-partners) Impact de deux planétisimaux. STEREO sur les traces d’une ancienne voisine de la Terre. Traduction de Didier Jamet paru le 10 avril 2009 Les deux sondes spatiales jumelles formant la mission STEREO de la Nasa et du CNES pénètrent en ce moment dans une région de l’espace où pourraient se trouver les restes d’une ancienne planète qui aurait jadis tourné autour du Soleil sur une orbite proche de celle de la Terre.

STEREO sur les traces d’une ancienne voisine de la Terre

Si jamais ces sondes spatiales découvraient quelque chose, cela pourrait apporter la réponse à une énigme majeure concernant l’origine de la Lune. « Nous avons surnommé cette planète Théia » explique Mike Kaiser, scientifique de la mission STEREO au Centre Spatial Goddard. « À vrai dire, c’est encore un monde hypothétique. Nous ne l’avons en réalité jamais vu, mais certains chercheurs pensent qu’il a existé il y a 4,5 milliards d’années de cela, et qu’il est entré en collision avec la Terre pour former la Lune. » L’hypothèse Théia est le fruit des réflexions des théoriciens de Princeton Edward Belbruno et Richard Gott.

On a trouvé des traces de Théia dans la Lune. COLLISION.

On a trouvé des traces de Théia dans la Lune

Théia (impacteur) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théia (impacteur)

Vue d'artiste d'un impact géant, comme entre la Terre (à gauche) et Théia (à droite). Origine des planètes terrestres. Une pièce en 5 actes...

Origine des planètes terrestres

Kant (" Théorie du Ciel ", 1755) et Laplace (en 1796) ont indépendamment proposés un modèle semblable de formation des planètes par condensation d'un nuage de gaz et de poussières initialement froid, en rotation autour du Soleil. Ce nuage a la forme d'un disque, qui repose dans le plan de l'écliptique. Ce modèle a l'avantage d'expliquer naturellement le fait observationnel le plus évident pour l'époque : les orbites de toutes les planètes sont regroupées dans un même plan (plan écliptique).

L'idée centrale est donc de considérer ce plan privilégié comme une " trace " des conditions initiales du Système Solaire. Formation de la Lune : seraient-ce les traces de la protoplanète Théia détectées dans des roches lunaires. Enfin, les scientifiques ont trouvé les empreintes chimiques de Théia, l’objet céleste de la taille de Mars, qui est estimé avoir percuté notre jeune Terre, créant des débris qui ont plus tard formé la Lune.

Formation de la Lune : seraient-ce les traces de la protoplanète Théia détectées dans des roches lunaires

Les preuves de l’Hypothèse de l’impact géant proviennent d’études d’isotopes d’oxygène dans des échantillons lunaires des missions Apollo. Les chercheurs, dirigés par Daniel Herwartz de l’Université de Cologne en Allemagne, ont développé une technique qui garantit une parfaite séparation des isotopes d’oxygène d’autres traces de gaz. L’équipe a étudié plusieurs météorites lunaires et trois échantillons de roche de basalte ramené par les équipages des missions Apollo 11, Apollo 12 et Apollo 16, qui ont eu lieu entre 1969 et 1972.

Différence entre une proto-planète et une planète naine ? La migration emballée des proto-planètes. Une équipe franco-britannique vient d'élaborer un modèle de migration de planètes géantes à l'intérieur d'un disque proto-planétaire.

La migration emballée des proto-planètes

Menant à la fois des travaux analytiques et des simulations numériques, cette équipe, conduite par Frédéric Masset du Service d'Astrophysique du Commissariat à l'Energie Atomique (CEA/DAPNIA), propose un scénario original de chute en spirale (ou migration) de la proto-planète vers l'étoile centrale. Ces travaux, qui prévoient également la possibilité d'une migration vers les régions extérieures, ouvrent d'intéressantes perspectives et permettent de mieux comprendre les propriétés (masse et orbite) des planètes extra-solaires découvertes ces dernières années. Le scénario majoritairement admis de formation des planètes consiste en une lente agglomération de glaces et de roches au sein du disque massif entourant l'étoile centrale.

Ce disque constitue la nébuleuse proto-planétaire. Publication "Runaway migration and the formation of hot Jupiters "Masset, F. Protoplanète. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Protoplanète

Une protoplanète est un embryon de planète qui se forme dans le disque protoplanétaire[1]. Formation des protoplanètes[modifier | modifier le code] Les protoplanètes se forment à cause des collisions qui se produisent entre les différents corps planétésimaux pouvant aller jusqu'à 1 kilomètre de diamètre qui s’attirent en raison de la gravité. Selon la théorie de la formation des planètes chaque orbite des protoplanètes est légèrement perturbée par l'interaction avec les autres protoplanètes, jusqu'à ce que d'autres collisions se produisent.

La protoplanète "nettoie" ainsi la proximité de son orbite. Exemple[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Référence[modifier | modifier le code]