background preloader

Fauvisme

Facebook Twitter

Fauvisme - Google-Images. Lefauvisme. Histoire du Fauvisme. Le Fauvisme,Analyse et presentation du mouvement pictural et du style,caractéristiques,principaux peintres,écoles,toiles et tableaux. Laisser un commentaire ou donnez votre avis : Le Fauvisme. (1905) En 1901 Henri Matisse ancien élève de Gustave Moreau rencontre deux jeunes peintres, André Derain et Maurice de Vlaminck.

Le Fauvisme,Analyse et presentation du mouvement pictural et du style,caractéristiques,principaux peintres,écoles,toiles et tableaux.

Ensemble ils cherchent de nouvelles manières de peindre. Ils utilisent un dessin simple souvent volontairement gauche et juxtaposent des couleurs violentes pour traduire le mouvement et la profondeur. Fauvisme. Le fauvisme est un mouvement pictural francais, découlant du pointillisme et du post-impressionisme qui connut une certaine renommée après l'exposition du Salon d'Automne de 1905.

Fauvisme

Le fauvisme se caractérise par la simplification des formes, des perspectives et des ombres et surtout l'utilisation des couleurs pures provenant directement de leur tube. C'est lors du troisième Salon d'Automne du 18 octobre au 25 novembre 1905, sur l'avenue des Champs-Élysées que fut réuni l'ensemble des peintres qui ont donné leur nom au fauvisme. Le Salon d'Automne fut créé le 31 Octobre 1903 au Petit Palais, à l'initiative du Belge Franz Jourdain (1847-1935), architecte, homme de lettres et grand amateur d'art et de ses amis Eugène Carrière, G.

Fauvisme : la haine du conformisme. Contexte historique L’esprit de révolte du tandem Derain-Vlaminck Le terme de « fauvisme » apparaît en 1905, dans le cadre du Salon d’automne.

Fauvisme : la haine du conformisme

Le critique d’art Louis Vauxcelles, qui baptisera plus tard les « cubistes », est le premier à employer le mot « fauve » pour désigner la salle dans laquelle exposent Derain, Vlaminck ou Matisse. Le titre du premier chapitre de l’ouvrage de Louis Vauxcelles, consacré au fauvisme, évoque l’esprit de révolte dans lequel s’enracine le mouvement : « Le Fauvisme : une école ? Non, une troupe d’émeutiers recrutée par deux anarchistes de vingt ans à Chatou ». Analyse des images Refaire le monde Intérieur de cuisine et Le vieil arbre sont deux œuvres peintes au cours de l’année 1904-1905.

Interprétation « Donatello chez les fauves » 38_-_Fauvisme_XIXe_siecle-2.pdf. Fauvisme. Le fauvisme. La peinture fauve s’attache particulièrement au travail de la couleur.

Le fauvisme

Les œuvres sont facilement reconnaissables par l’emploi sur de larges surfaces de couleurs aux teintes éclatantes. Les images figuratives tendent, par la simplification des formes, à une certaine ébauche d’abstraction. Le fauvisme apparaît en France à la même période que l’expressionnisme en Allemagne. Mais si l’expressionnisme allemand se caractérise par une atmosphère tourmentée, parfois violente, la forme d’expressivité du fauvisme est tout autre. La dynamique de ce groupe est beaucoup plus positive et pleine de vitalité. Ce mouvement s’inscrit dans la continuité des recherches entamées par Cézanne à l’époque des impressionnistes. Cette notion est poussée encore un peu plus loin par Gauguin. Fauvisme. Fauvisme de fauve. Mouvement pictural français du début du xxe s.

fauvisme de fauve

Né en 1904, disparu quatre ans plus tard sans constituer à proprement parler une école ni élaborer une doctrine, le fauvisme rassemble des artistes préoccupés par la création d'un nouveau langage pictural, essentiellement fondé sur la couleur. Les Fauves C'est le critique d’art Louis Vauxcelles qui donne son nom au fauvisme. A l'occasion du Salon d'automne de 1905, où une sculpture classicisante d'un certain Marque est présentée dans une salle réunissant des œuvres aux couleurs très vives, signées Camoin, Flandrin, Matisse, Marquet, Rouault, il écrit dans le journal Gil Blas : « La candeur de ce buste surprend au milieu de l'orgie de tons purs : Donatello parmi les fauves. » La violence de ces toiles passe alors pour exprimer une sauvagerie inhumaine. Composition du groupe.

Le fauvisme et ses influences sur l’art moderne. André Derain, Les deux péniches, 1906 « L’orgie des tons purs » La « cage aux fauves » du Salon d’Automne, 1905 « Le fauvisme est venu du fait que nous nous placions tout à fait loin des couleurs d’imitation et qu’avec des couleurs pures nous obtenions des réactions plus fortes. » « La couleur surtout et peut être plus encore que le dessin est une libération. » Henri Matisse, Écrits et propos sur l’Art Régulièrement accrochés dans les premières salles du Musée national, les artistes fauves annoncent par la couleur la modernité et les bouleversements artistiques du début du XXe siècle.

Le fauvisme et ses influences sur l’art moderne

Mouvement artistique et artistes. Georges Rouault, Fondation, site consacré à l'œuvre et à la vie de l'artiste Georges Rouault. Mouvement artistique et artistes. Artiste fauve français. Matisse était un graveur, un dessinateur et un sculpteur, mais il est plutôt connu en tant que peintre.

Artiste fauve français

Matisse est fréquemment considéré, aux côtés de Marcel Duchamp et Picasso, comme l'un des trois artistes qui ont beaucoup contribué à définir l’évolution révolutionnaire dans les arts plastiques durant les premières décennies du 20e siècle, responsable des développements significatifs dans la sculpture et la peinture. Bien que Matisse ait été d'abord marqué comme un fauve, dans les années 1920 Matisse était de plus en plus reçu comme un défenseur de la tradition classique de la peinture française.

Sa maîtrise de la langue expressive de la couleur et le dessin, affiché dans un corps de travail couvrant plus d'un demi-siècle, lui a valu la reconnaissance de ses pairs en tant que figure de proue de l'art moderne. Il a découvert «une sorte de paradis» et il a décidé ensuite de devenir un artiste. MATISSE. Maurice de Vlaminck. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maurice de Vlaminck

Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Vlaminck. Maurice de Vlaminck, né à Paris le 4 avril 1876[1] et décédé à Rueil-la-Gadelière (Eure-et-Loir) le 11 octobre 1958, est un peintre du courant Fauvisme et Cubisme. Il était aussi écrivain : romans, essais et poèmes, avec pas moins de vingt-six livres. Peintre de figures, portraits, nus, paysages, paysages animés, paysages urbains, intérieurs, natures mortes, fleurs et fruits, peintre à la gouache, aquarelliste, graveur, dessinateur, illustrateur. Biographie[modifier | modifier le code] Fils d'un violoniste et d'une pianiste, il passe son enfance au Vésinet.

C'est en 1900 qu'il rencontre André Derain qui restera son ami pour la vie. En 1905, il s'installe à Rueil-Malmaison, tandis que Derain gagne le midi, comme beaucoup d'artistes de ce temps. Vlaminck, ayant alors trois filles, n'est pas envoyé au front durant la Première Guerre mondiale. . • Les baigneuses. Les peintures de Maurice de Vlaminck en vidéo. Les peintures fauvistes de Kees Von Dongen en vidéo 1. Mercredi 31 décembre 2014 3 31 /12 /Déc /2014 00:07 Cornelis Theodorus Marie ( dit Kees) Van Dongen (1877-1968) est issu d'une famille bourgeoise hollandaise de Rotterdam.

Les peintures fauvistes de Kees Von Dongen en vidéo 1.

Il suit les cours de l'Académie Royale des Beaux Arts à partir de 1894 sous la Direction de Van Maasdjik, avec qui il apprend le dessin, et s'imprègne de l'art de Rembrandt et de Franz Hals, pour dessiner et peindre essentiellemnt des paysages.L'année 1897 lui donne l'opportunité de venir à Paris, où il parvient à exposer quelques dessins et illustrations inspirées de scènes de la rue, dans une démarche proche de Steinlen ou de Toulouse Lautrec avec lesquels il se lie d'amitié. Il fait différents petits métiers pour survivre, tout en réalisant des dessins dénonçant l'âpreté de la vie et les injustices sociales pour le journal "l'Assiette au Beurre".

Jusqu'en 1905, il réalise en tout près de 300 illustrations pour ce journal. Les peintures fauvistes de Kees Von Dongen en vidéo 2. Mercredi 31 décembre 2014 3 31 /12 /Déc /2014 00:15 L'année 1910 lui permet de quitter Paris et le Quartier Montmartre, ses boulevards, ses cafés-concerts, pour voyager, en Italie, en Espagne, puis au Maroc.

Les peintures fauvistes de Kees Von Dongen en vidéo 2.

Il découvre l'intensité et la chaleur de la lumière, les teintes ocres et vives, la brillance des matières et des tissus, les multiples nuances du blanc, qui accentuent encore sa fascination et son goût pour les couleurs vives et chaudes, et en particulier pour le rouge. Il acquiert une aisance matérielle et une notoriété qui lui permettent alors de mener une vie mondaine, d'organiser des réceptions et des fêtes extravagantes courrues du tout Paris, de participer à des expositions de plus en plus nombreuses. L'année 1913 marque la fin de sa période fauviste.