background preloader

Exoplanètes

Facebook Twitter

Exoplanètes habitables : le palmarès des planètes à observer de plus près. On n'a toujours pas trouvé la jumelle parfaite de la Terre, mais ce n'est pas faute de chercher.

Exoplanètes habitables : le palmarès des planètes à observer de plus près

La chasse aux exoplanètes a pris une ampleur particulière grâce au télescope spatial Kepler, dont le palmarès s'élève à lui seul à plus de 2.300. Dans cette liste, aucune ne correspond de près aux paramètres de la Terre. Mais certaines s'en rapprochent un peu, et une équipe emmenée par Stephen R.Kane, du département de physique et d'astronomie de l'université d'Etat de San Francisco (USA) vient d'établir un catalogue des planètes "Kepler" classées en fonction de leur potentiel à héberger une vie éventuelle.

Voici donc les 5 exoplanètes les mieux placées dans ce catalogue de l'habitabilité possible. Exoplanètes - Google-Images. L'exoplanète Kepler-62f pourrait bien être habitable. Illustration de Kepler-62f, une planète 1,4 fois plus grosse que la Terre, qui, sous certaines conditions, pourrait bien être habitable. © Nasa Ames, JPL-Caltech, T.

L'exoplanète Kepler-62f pourrait bien être habitable

Pyle L'exoplanète Kepler-62f pourrait bien être habitable - 2 Photos Sur les 3.422 planètes connues (source Exoplanet.eu, 31 mai 2016) gravitant autour d’autres étoiles que le Soleil, à ce jour deux dizaines sont considérées comme potentiellement habitables, car présentes dans la région qui entoure leur étoile – la zone habitable – où il ne fait ni trop chaud ni trop froid. Dans ces conditions, il est permis de penser que de l’eau, s’il y en a, puisse demeurer à l’état liquide. La Nasa découvre 1.284 exoplanètes, dont 9 potentiellement habitables. Sur les désormais 3.409 exoplanètes découvertes, 2.325 l’ont été par le satellite Kepler de la Nasa.

La Nasa découvre 1.284 exoplanètes, dont 9 potentiellement habitables

Ici, une illustration de la pluralité des mondes. © Nasa Ames, W. Stenzel La Nasa découvre 1.284 exoplanètes, dont 9 potentiellement habitables - 3 Photos Depuis que la chasse aux planètes situées autour d’autres étoiles que le Soleil s'ouvrit, il y a plus de 20 ans, avec la découverte de 51 Pegasi b (alias Dimidium, nom validé par l’UAI), le satellite Kepler, lancé en 2009, a permis aux chercheurs de réaliser des pas de géants. Au cours des quatre années de sa première mission (malheureusement interrompue suite à un problème technique ; à présent, il est employé pour une seconde mission nommée K2), le télescope spatial a épié minutieusement les changements de luminosité de quelque 150.000 étoiles dans une seule direction de la voûte céleste. Kepler explose le compteur des exoplanètes découvertes depuis 1995. Une exoplanète habitable autour de Proxima du Centaure ? Cherchez-là... En l’espace d’une vingtaine d’années, de nombreuses exoplanètes ont été découvertes.

Une exoplanète habitable autour de Proxima du Centaure ? Cherchez-là...

Les scientifiques de l’Eso (European southern observatory ou Observatoire européen austral) utilisent diverses techniques afin de les mettre en évidence. Les explications dans cet épisode d’Esocast. Vidéo > Esocast : comment les exoplanètes sont-elles détectées ? Les exoplanètes sont des planètes situées en dehors de notre Système solaire.

Vidéo > Esocast : comment les exoplanètes sont-elles détectées ?

On en dénombre actuellement presque 2.000 avérées mais il en existe sans doute bien d'autres. Liste d'exoplanètes potentiellement habitables. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste d'exoplanètes potentiellement habitables

Cet article dresse une liste d'exoplanètes potentiellement habitables selon leur similitude avec la Terre calculée au moyen de l'indice de similarité avec la Terre (ISAT). La liste est fondée sur une méthodologie et des estimations fournies par le laboratoire d'habitabilité des planètes de l'université de Porto Rico à Arecibo (en)[1]. Notion de planète potentiellement habitable[modifier | modifier le code] Vue d'artiste de Gliese 581 d, une exoplanète un temps décrite comme potentiellement habitable, dont l'existence est remise en cause.

En astronomie et en astrobiologie, une zone habitable est la région autour d'une étoile où la pression atmosphérique des planètes est suffisante pour maintenir l'eau à l'état liquide sur sa surface[2],[3]. Liste du catalogue des exoplanètes habitables[modifier | modifier le code] Les données dans le tableau suivant est à partir du catalogue des exoplanètes habitables (Habitable Exoplanets Catalog)[1]. Kepler-186f: "Il y a sûrement des exoplanètes habitables plus proches" L'exoplanète Kepler-186f est-elle une jumelle de la Terre?

Kepler-186f: "Il y a sûrement des exoplanètes habitables plus proches"

Non, c'est plutôt une cousine. Elle est légèrement plus grande et surtout son Soleil est moins lumineux. Ce qui est compensé par le fait que son orbite - environ 130 jours - est beaucoup plus petite. La première exoplanète habitable de même taille que la Terre a été découverte. Une équipe internationale d’astronomes a découvert la première planète hors du système solaire d’une taille comparable à la Terre et sur laquelle l’eau pourrait exister à l’état liquide, rendant la vie possible.

La première exoplanète habitable de même taille que la Terre a été découverte

Cette découverte conforte la probabilité de trouver des planètes soeurs de la Terre dans notre galaxie, la Voie Lactée, estiment ces scientifiques dirigés par une astronome de la Nasa et dont les travaux sont publiés dans la revue américaine Science jeudi. «C’est la première exoplanète de la taille de la Terre trouvée dans la zone habitable d’une autre étoile», souligne Elisa Quintana, une astronome du SETI Institute au centre de recherche Ames de la Nasa, qui a mené cette recherche. «Ce qui rend cette découverte particulièrement intéressante c’est le fait que cette planète baptisée Kepler-186f est de taille terrestre en orbite autour d’une étoile dite naine, plus petite et moins chaude que le soleil, dans la zone tempérée où l’eau peut être liquide», précise-t-elle. Des exoplanètes plus habitables que la Terre. Vue artistique d’exoplanètes terrestres.© NASA/JPL-Caltech Des exoplanètes deux à trois fois plus massives que la Terre pourraient se révéler plus adaptées à l’apparition de la vie que notre planète.

Des exoplanètes plus habitables que la Terre

Dans cette hypothèse, deux astronomes proposent d’étudier avec la plus grande attention le système planétaire qui semble entourer l’une des étoiles les plus proches du Soleil, Alpha Centauri B, pour y chercher des mondes « super habitables. » « Pour être habitable, un monde (planète ou lune) n’a pas besoin de se situer dans la zone d’habitabilité d’une étoile. De même, un monde circulant dans cette zone d’habitabilité n’est pas nécessairement habitable. » Voilà comment René Heller (McMaster University, Hamilton, Ontario, Canada) et John Armstrong (Weber State University, Ogden, Utah, États-Unis) introduisent l’article intellectuellement stimulant qu’ils viennent de publier (revue Astrobiology) et dans lequel ils développent leur concept de « mondes super habitables. »

Une planète de taille terrestre dans la zone habitable d’une étoile naine. L’annonce de la détection d’une exoplanète pratiquement de la même taille que la Terre, située à une distance de son étoile qui pourrait lui permettre d’abriter de l’eau sous forme liquide, constitue un pas de plus vers la découverte d’une jumelle de notre planète.

Une planète de taille terrestre dans la zone habitable d’une étoile naine

Vue d’artiste de l’exoplanète Kepler-186fLa détection de Kepler-186f, une exoplanète pratiquement de la taille de la Terre située dans la zone habitable de son étoile, est un pas de plus vers la découverte d’une exoplanète semblable à la Terre. La méthode de détection utilisée ne permet pas d’obtenir une image directe de ce corps, cette représentation n’est donc que le fruit de la collaboration entre les astronomes et les illustrateurs pour tenter d’imaginer à quoi cette exoplanète pourrait ressembler. Les quatre autres planètes du système de Kepler-186 sont représentées : l’une d’elles est en transit devant l’étoile.© NASA Ames/SETI Institute/JPL-CalTech Images de synthèse. Kepler découvre les plus petites planètes habitables.

L'article à lire pour comprendre les exoplanètes comme Kepler-452b. Par Louis San Mis à jour le , publié le Kepler-452b. Exoplanète - Sciencesetavenir.fr Actualités. La NASA a découvert 26 nouvelles exoplanètes. La dernière livraison du télescope spatial Kepler de la NASA est particulièrement fournie. Onze nouveaux systèmes planétaires et au moins 26 exoplanètes (en dehors du système solaire) ont été découverts.

Les 26 corps célestes identifiés sont tous plus gros que la Terre. Les plus petites mesurent 1,5 fois le rayon de la Terre tandis que les plus grosses ont un diamètre un peu supérieur à celui de Jupiter, notre plus grosse planète jovienne (ou géante gazeuse ). La probabilité de trouver une planète tellurique et dans une "zone d'habitabilité" (distance par rapport à son étoile où il devient susceptible de trouver de l'eau liquide à la surface de la planète) n'est pas négligeable. Il faudra donc de nouvelles observations et études avant de savoir si oui ou non ces planètes sont potentiellement habitables.

En bleu , les planètes de notre système solaire, de haut en bas (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune). Cliquer pour agrandir. Source : TV5. Exoplanètes : 1 000 nouveaux mondes. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Jérôme Fenoglio Pour le Nobel, il faudra encore patienter. Mardi 8 octobre, les deux premiers découvreurs d'une exoplanète - les Suisses Michel Mayor et Didier Queloz en 1995 - auxquels le prix est promis par la rumeur depuis des années, ont vu, une nouvelle fois, la récompense leur échapper. La distinction est partie vers la big science de la physique des particules et les théoriciens du boson de Higgs, récemment identifié par le gigantesque accélérateur du Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN) de Genève. Tant pis. Pour l'heure, la recherche des planètes lointaines, hors de notre Système solaire, s'est largement passée de l'honneur suprême, et des budgets en milliards d'euros, pour s'assurer une visibilité maximale.

Palmarès des exoplanètes les plus remarquables. Les astronomes cherchaient des exoplanètes depuis la fin du XIXe siècle. Ces 20 dernières années, ils ont réussi à en recenser 1028. Exoplanète. Une exoplanète, ou planète extrasolaire, est une Pendant longtemps, l'existence d'exoplanètes n'a pu être prouvée par l'observation. La distance, mais également le manque de luminosité de ces objets célestes si petits en comparaison des étoiles autour desquelles ils orbitent ont rendu la détection impossible.

Ce n'est que dans les années 1990 que les premières sont détectées de manière indirecte, puis depuis 2008 de manière directe. En date du 18 février 2009, 340 exoplanètes ont été découvertes, toutes de masse supérieure à celle de la Terre[1]. Un biais dans les méthodes de détection utilisées fait qu'on a détecté surtout des planètes assez spécifiques comparées à celles présentes dans le dispositif solaire. EN IMAGE. Les exoplanètes potentiellement habitables. Le 26 février dernier, la Nasa annonçait avoir fait une extraordinaire moisson d'exoplanètes (c'est à dire de planètes situées hors de notre système solaire) grâce au télescope spatial Kepler.

Pas moins de 715 nouveaux mondes venaient alors d'être découverts, portant ainsi leur nombre à plus de 1.700 à ce jour. La planète qui avait une queue de comète. A 30 petites années-lumière de nous, dans la constellation du Lion, se situe une étoile assez peu remarquable, en tout cas pas assez pour avoir reçu un véritable nom. C'est une naine rouge, pas vraiment très lumineuse, et vous pourriez toujours la chercher dans le ciel sans jamais la voir, du moins pas à l'oeil nu.

On a découvert une planète potentiellement habitable, "presque jumelle" de la Terre. Les exoplanètes, ou planètes extrasolaires. Qu'est ce qu'une exoplanète ? Les planètes du système solaire Du point de vue astronomique, la Terre appartient au système solaire, c'est-à-dire à l'ensemble des corps célestes qui sont liés au Soleil par l'attraction gravitationnelle. Parmi ces corps, on distingue les cinq planètes visibles à l'œil nu dans le ciel nocturne et connues depuis l'Antiquité : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne; deux planètes découvertes plus récemment par des observations télescopiques : Uranus (1781) et Neptune (1846); et plusieurs planètes naines, dont Cérès (1801), Pluton (1930), et Eris (2003).

Au total, on compte donc huit planètes (Terre incluse) en orbite autour du Soleil. Les planètes du système solaire sont des corps sphériques à croûte rocheuse dans le cas des planètes dites telluriques, et des sphères de gaz et de glace dans le cas des planètes géantes (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). Les exoplanètes : des planètes hors du système solaire. Exoplanète. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue d'artiste des trois étoiles de l'exoplanète HD 188753 Ab (l'une des étoiles étant couchée), à partir d'un hypothétique satellite de cette dernière. On a découvert une planète potentiellement habitable, "presque jumelle" de la Terre. Des scientifiques ont découvert la planète la plus susceptible d’abriter de la vie à ce jour. Des astronomes ont peut-être fait l’une des découvertes les plus incroyables de tous les temps en ce qui concerne l’espace. Une exoplanète noire intrigue les astrophysiciens.

Une vue d'artiste de l'exoplanète TrEs-2b avec des lunes autour d'elle. © David A.