background preloader

Art volé

Facebook Twitter

Spoliation d'œuvres d'art sous le Troisième Reich. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Spoliation d'œuvres d'art sous le Troisième Reich

La spoliation d'œuvres d’art sous le Troisième Reich, désignée aussi en allemand par le terme Raubkunst, est la dépossession massive et planifiée d'œuvres d'art par des agents du parti nazi sous le Troisième Reich, en Allemagne et à travers l'Europe de 1933 à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Histoire[modifier | modifier le code] Himmler offre un tableau à Hitler pour son anniversaire, en 1939. Des services nazis de confiscation spécialement institués (telles les agences Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg), entreprennent, à partir de listes[1] établies bien avant le déclenchement de la guerre, le pillage et la confiscation de collections publiques et privées dans tous les pays qu'ils occupent ainsi que la spoliation des Juifs qui commence en Allemagne dès 1933[2]. La destruction totale de l'art polonais est estimée à 20 milliards de dollars, ou 43 % de l'héritage culturel polonais.

Des millions d'œuvres d'art volées sous l'occupation : le grand pillage nazi. ENQUÊTE - Entre 1941 et 1945,Hitler ordonna le vol à grande échelle des richesses artistiques privées et publiques en France.

Des millions d'œuvres d'art volées sous l'occupation : le grand pillage nazi

Non sans résistances. Récit. Source Le Figaro Magazine Eté 1940. Après sa victoire foudroyante, à l'ouest, Hitler, qui a déjà successivement annexé, au cours des années précédentes, l'Autriche, la Tchécoslovaquie et la Pologne, occupe la Hollande, la Belgique, le Luxembourg et le nord de la France, en attendant la zone sud du pays. Le long exode des tableaux volés par les nazis. Dans «le Musée disparu», Hector Feliciano a enquêté sur le pillage en France.

Le Musée disparu.

Le long exode des tableaux volés par les nazis. Dans «le Musée disparu», Hector Feliciano a enquêté sur le pillage en France.

Enquête sur le pillage des oeuvres d'art en France par les nazis, d'Hector Feliciano; Austral, 149F. Le Pillage de l'Europe. Les oeuvres d'art volées par les nazis de Lynn H. Nicholas; Seuil, 180F. On a tort de penser que la révolution nationale est seulement politique et économique. Des préjugés existants à des extrémités inouïes», constate Lynn Nicholas, une chercheuse américaine, dans son livre le Pillage de l'Europe. Hitler, en effet, s'intéressait à l'art. Derrière des boîtes de conserve, 1 500 tableaux volés par les nazis.

Un soir de septembre 2010, une équipe de douaniers allemands se livre à un contrôle de routine à bord du train EC 197, qui relie Zurich à Munich.

Derrière des boîtes de conserve, 1 500 tableaux volés par les nazis

Un voyageur âgé d’allure fragile est prié de présenter ses papiers. Il s’appelle Rolf Nikolaus Cornelius Gurlitt, né le 28 décembre 1933 à Hambourg, de nationalité autrichienne. Il dit habiter à Salzbourg. Les douaniers deviennent suspicieux lorsqu’ils découvrent 9 000 euros en liquide dans sa sacoche. Le transport d’une telle somme entre la Suisse et l’Allemagne est légal, mais l’homme est visiblement nerveux. «Fraction infime». Cornelius Gurlitt est un fantôme.

Près de 16 000 œuvres jugées non conformes à l’idéologie nazie sont exposées à Munich, puis à travers tout le Reich en 1937. Trois tableaux volés par les nazis restitués par la France. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laurent Carpentier « Nous sommes heureuses du changement d'attitude de la France, souffle avec émotion l'une des trois héritières du Baron Cassel van Doorn.

Trois tableaux volés par les nazis restitués par la France

Sans cette politique ''proactive'' [elle reprend à dessein le terme de la ministre de la culture Aurélie Filippetti] notre travail de recherche est quasiment impossible. » Le banquier belge était venu s'installer avant-guerre dans le sud de la France avec sa famille et sa collection de 3 478 œuvres. Les objets français volés par les Nazis. Avecl’autorisation de « L’internaute » ---- http ;//www.linternaute.com/actualite/magazine/objets-voles-nazis/ Extraits d’un travail réalisé par "L’internaute", où vous retrouverez l’intégrale du document diffusé.

Les objets français volés par les Nazis

Ces quelques images complètent nos documents de travail sur ROSE VALLAND. 1-Pillage organisé--- Entre 1940 et 1944, une unité spéciale appelée Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (ERR) était chargée de sélectionner, de collecter et de rapatrier en Allemagne les objets qui avaient un intérêt pour les Nazis. Ici, des ouvrières trient des articles ménagers en 1942-1943. Top 10 des œuvres d'art volées par les nazis. Ayant pour ambition de créer son propre musée, Adolf Hitler a organisé une large campagne de vol d’œuvres d'art appartenant aussi bien à des collectionneurs juifs qu'aux pays conquis.

Top 10 des œuvres d'art volées par les nazis

Si certaines ont été retrouvées, d'autres sont toujours dans la nature. Dès 1939 et jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le régime du Troisième Reich a été le plus grand voleur d’œuvres d'art de toute l'histoire. Amateur de peinture, Hitler avait pour ambition de créer un musée d'art européen à Linz : le « Führermuseum ». Ainsi, des milliers de peintures et de sculptures ont traversé les frontières pour arriver en Allemagne, transitant par le musée du Jeu de Paume, pour le cas de la France.

Si les courants contemporains tels que le cubisme et l'art abstrait étaient alors considérés comme « l'art dégénéré » par les nazis, des œuvres majeurs de ces courants ont tout de même été volées, et pour certaines revendues à très bas prix. 1- « Le portrait d'Adele Bloch-Bauer I », Gustav Klimt (1907) Source : Un Rubens volé par les nazis à la famille Nardus enfin retrouvé à Bonn. Le "tableau Méléagre et Atalante" de Rubens enfin retrouvé dans les réserves du Musée de Bonn (Allemagne).

Un Rubens volé par les nazis à la famille Nardus enfin retrouvé à Bonn

Cette toile faisait partie de la collection Léo Nardus, qui tient son nom de son propriétaire, un passionné d'art qui avait réussi à se constituer une belle collection de 160 pièces. On y retrouve les noms de Rembrandt, Rubens, Hals, Botticelli et de nombreux primitifs italiens. A son départ en Tunisie en 1921, Léo Nardus ne peut emmener ses oeuvres d'art. Le climat n'étant pas propice à leur conservation et leur transport s'avérant compliqué. Où est le trésor qu'ont volé les nazis pendant la seconde guerre mondial. Où est le trésor qu'ont volé les nazis pendant la seconde guerre mondial - Vu 5811 fois.

Où est le trésor qu'ont volé les nazis pendant la seconde guerre mondial

Spoliation d’œuvres d’art par les Nazis - Maxima et Willem-Alexander vont restituer un tableau volé. Le roi Willem-Alexander des Pays-Bas et son épouse la reine Maxima vont redonner à ses héritiers légitimes un tableau d’un peintre néerlandais du XVIIème siècle qui se trouve depuis 1960 dans les collections royales, dans le cadre de la restitution d’œuvres d'art spoliées par l'administration du Troisième Reich.

Spoliation d’œuvres d’art par les Nazis - Maxima et Willem-Alexander vont restituer un tableau volé

La toile peinte au XVIIème siècle, visible sur plusieurs sites de médias néerlandais, représente un paysage peuplé de quelques petits personnages. Parmi ceux-ci, au premier plan figure une paysanne en sabots, portant un bébé dans son dos et accompagnée d’un enfant, qui marche alors qu’un cavalier précédé de son chien passe dans son champ de vision. La reine Maxima veut restituer rapidement le tableau litigieux. La Suisse récupère une collection de tableaux volés par les nazis. Le Musée des Beaux-Arts de Berne, en Suisse, doit se préparer à collectionner également les ennuis…Il vient d’accepter de recevoir le legs d’un collectionneur d’art allemand, Cornelius Gurlitt, décédé en mai dernier à l‘âge de 81 ans, mais cet héritage est très controversé car il comprend plusieurs tableaux volés à leurs propriétaires juifs par le régime nazi. En tout, le véritable trésor, estimé à un milliard d’euros, est constitué de 1 280 peintures, dessins et sculptures de grands maîtres comme Monet, Renoir, Cézanne, Degas, Delacroix, Courbet, Rodin, Dürer, Munch, Picasso, Chagall…Cette riche collection est sortie de l’oubli en 2012 après sa découverte par la police allemande dans l’appartement qu’occupait Gurlitt à Munich.

Beaubourg : les tableaux n'étaient pas un don, mais un vol des nazis. Capture d’écran du site du musée Beaubourg affichant l’œuvre « Composition » (1939), l’un des trois tableaux de Löwenstein exposés au musée (Musee Beaubourg) Le 16 novembre, par arrêté administratif, trois tableaux de la collection du peintre Fédor Löwenstein (1901-1947) ont été radiés de l’inventaire des collections permanentes du musée Beaubourg.

Prévue par le code du patrimoine, cette procédure rarement mise en œuvre se justifie par le fait que ces tableaux ne provenaient pas d’un « don » comme l’indiquait leur fiche signalétique mais du pillage par les les nazis pendant l’Occupation de l’atelier de Fédor Löwenstein. Une véritable enquête policière. L'histoire de trois tableaux volés par les nazis. Le 11 mars, Aurélie Filippetti a remis trois tableaux aux ayants droit de leurs propriétaires spoliés par les nazis lors de la Seconde guerre mondiale. Fruits d'un changement de méthode de l'Etat, ces restitutions interviennent la veille de la sortie française du film de George Clooney, « Monuments Men », qui évoque le travail du groupe d’experts mis en place par le général Eisenhower en 1944 pour récupérer les milliers d’œuvres d’art volées par les nazis.

Paysage montagneux du peintre flamand Joos de Momper (1564-1635) En dépôt au musée des beaux-arts de Dijon depuis 1953, cette huile sur bois faisait peut-être partie d’un ensemble plus vaste. L’œuvre est rendue aux ayants droit du baron Cassel van Doorn, banquier belge non juif qui possédait plusieurs résidences en France. Pillage: La Suisse détiendrait la clé d'œuvres volées par les nazis. Plaque tournante pour la vente et le transfert d’œuvres d’art pillées par les nazis, la Suisse serait à même de combler des lacunes permettant la restitution de ces œuvres. Selon des experts interrogés par swissinfo.ch, les documents mis en ligne à cet effet par le gouvernement ne suffiraient pas. Le temps est compté pour les survivants des familles juives dont les collections d'art ont été pillées ou confisquées par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Comme les demandes de restitution deviennent plus complexes et couvrent différentes juridictions, de nombreux héritiers renoncent à faire les démarches.

En juin dernier, l'Office fédéral de la culture a mis en ligne une série de documents et d'informations pour faciliter la coordination des efforts des musées et chercheurs dans l'identification de l'art spolié par les dignitaires nazis. Réapparition de 1500 œuvres d’art volées par les nazis. OFC - Office fédéral de la culture -L'art spolié. La saline Grasleben, août 1945 © bpk / Zentralarchiv, SMB Un grand nombre d'œuvres d'art ont été confisquées en Allemagne et dans les pays annexés et occupés entre 1933 et 1945 pendant le régime national-socialiste.

Certaines d'entre elles sont arrivées en Suisse durant et après cette période. 1945-1995: LA SAGA DES TABLEAUX VOLÉS. Découverte de Trésors.