background preloader

Amas globulaires

Facebook Twitter

SCIENCES POUR TOUS Les amas globulaires. Un amas est un groupe d’étoiles physiquement liées par la gravitation, formées dans des conditions semblables en un temps relativement court, et évoluant dans les mêmes conditions.

SCIENCES POUR TOUS Les amas globulaires

L’étude des amas fournit des renseignements de première importance sur la formation et l’évolution des étoiles. De plus, elle introduit à une théorie dynamique qui a permis d’expliquer la structure des amas et d’étudier leur stabilité. Astrophotographies par Denis JOYE. Galaxies Nébuleuses diffuses.

Astrophotographies par Denis JOYE

Les amas stellaires (amas globulaires et amas ouverts) Le VLT découvre un nouveau type d'amas globulaires. Eso1519fr — Communiqué de presse scientifique 13 mai 2015 Des observations effectuées au moyen du Très Grand Télescope de l'ESO au Chili ont permis de découvrir un nouveau type d'amas globulaires “sombres” autour de la galaxie géante Centaurus A.

Le VLT découvre un nouveau type d'amas globulaires

Bien qu'ils ressemblent à des amas classiques, ces mystérieux objets sont bien plus massifs et donc susceptibles d'abriter de vastes quantités de matière noire, voire d'imposants trous noirs – une telle découverte, si elle se trouvait confirmée, serait totalement inattendue et incomprise. Club d'Astronomie du FLEP - Les amas globulaires. Un amas globulaire est l'un des plus beaux objets célestes, de forme pratiquement sphérique, il est composé de cent mille à un million d'étoiles, compactement groupées dans un diamètre compris entre vingt et cent cinquante années lumière, pour une masse évaluée entre dix mille et un million de masses solaires.

Club d'Astronomie du FLEP - Les amas globulaires

Cependant quelques uns présentent une forme légèrement ellipsoïdale attribuée à une faible rotation sur lui-même. Dans un tel amas le nombre d'étoiles augmente au fur et à mesure que l'on pénètre à l'intérieur. Sa structure peut être décrite par trois paramètres : Le rayon du noyau central où la densité peut atteindre quelques centaines d'étoiles dans un cube de une année lumière de côté, alors qu'au voisinage du Soleil la densité n'est que de une étoile pour un cube de dix années lumière de côté.

Le rayon extérieur représentant la limite que peut atteindre une étoile sans s'échapper de l'amas. Amas Globulaire Archives – Le Cosmographe. De grandes civilisations extraterrestres dans les amas globulaires ? Il y a bien des extraterrestres quelque part !

De grandes civilisations extraterrestres dans les amas globulaires ?

C’est, en tout cas, ce que pensent la plupart des astronomes. Statistiquement parlant, il n’y a pas de raison que nous soyons seuls dans l’univers. Mais, jusqu’à maintenant, nous n’avons pas encore reçu de preuve qu’ils existent réellement. Et si c’était juste parce que nous les cherchions au mauvais endroit ? A.S.C.T Section Astronomie. En juin, les nuits normandes sont courtes, très courtes.

A.S.C.T Section Astronomie

Et il n'y a pas de nuit vraiment noire avant la mi-juillet. On pourrait croire que, dans ces conditions, l'observation des objets du ciel profond ne devienne quasiment impossible. Si celà est vrai pour les lointaines galaxies et les pâles nébuleuses, par contre certains astres restent suffisamment lumineux pour être observés : les amas globulaires d'étoiles, véritables diamants de l'été.

M75 Photo NOAO Coup de chance : c'est justement en été que brille l'écrasante majorité (pas moins de 25 !) De la vie extraterrestre dans les amas globulaires? Les amas globulaires sont des objets fascinants à bien des égards.

De la vie extraterrestre dans les amas globulaires?

Les astronomes les considèrent comme des regroupements très denses d’étoiles dont la formation remonte à la naissance de la Voie lactée. Dans ces régions, des millions d’astres se condensent au niveau d’une sphère dont la taille peut varier d’une cinquantaine à une centaine d’années-lumière. Ces caractéristiques attirent bien entendu la curiosité des scientifiques et notamment de certains astronomes en quête de vie intelligente dans l’univers. C’est le cas de Rosanne Di Stefano, astrophysicienne du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics. Des milieux propices au développement de formes de vie Lors de la 227ème convention de l’American Astronomical Society qui s’est tenue récemment en Floride, la scientifique a exposé sa théorie selon laquelle les amas globulaires représenteraient dans l’univers des milieux propices au développement d’une vie extraterrestre avancée. L'enfance tumultueuse des amas globulaires 15 avril 2014. Amas d’étoiles. Les amas d’étoiles Un amas d’étoiles est un regroupement d’étoiles visible dans le ciel.

Amas d’étoiles

Dès le premier regard, on distingue deux types d’amas : les amas ouverts, contenant un petit nombre d’étoiles -de quelques dizaines à quelques milliers- assez régulièrement espacées. Les amas ouverts ne présentent pas de structure apparente, et leur couleur générale est bleue. les amas globulaires, qui rassemblent un très grand nombre d’étoiles -de quelques dizaines de milliers à quelques millions- et qui montrent une forme sphérique évidente. Comme leur nom l’indique, ils présentent un aspect globuleux, avec une concentration d’étoiles si forte vers le centre que leurs images se confondent. Cette différence visuelle n’est pas la seule, loin de là.

Les amas globulaires. L'évaporation des amas globulaires Le parcours des amas globulaires autour de la galaxie les oblige à traverser périodiquement le plan galactique, qui, en comparaison avec les régions désertes du halo, représente une forte concentration de matière.

Les amas globulaires.

Il s'ensuit de fortes perturbations gravitationnelles pour les étoiles de l'amas, qui, elles, suivent des orbites autour du centre de gravité de celui-ci. A chaque traversée du disque, un amas globulaire perd donc progressivement de ses étoiles. Après plus de dix milliards d'années d'existence, et des centaines de révolutions, on comprend que le phénomène l'affecte notablement.

Les amas globulaires actuels sont beaucoup plus pauvres en étoiles qu'ils ne l'étaient au moment de leur formation. Plusieurs de ces structures ont effectivement été découvertes, sans qu'il soit cependant toujours possible de désigner l'objet qui leur a donné naissance (peut-être parce qu'il a été complètement cannibalisé par la Voie lactée). Amas globulaire.

Constitués de quelques centaines de milliers d’étoiles rassemblées dans une sphère dont le diamètre n’est que de quelque centaines d’années-lumière tout au plus, les amas globulaires sont des concentrations très denses d'étoiles de forme sphérique en orbite autour des noyaux des galaxies.

Amas globulaire

Ils ont joué un rôle décisif en astronomie lorsque Harlow Shapley a entrepris, à partir de 1914, d’utiliser ceux en orbite autour de la Voie lactée pour déterminer la taille de la Galaxie et la position qu’y occupait le Soleil. Il arriva finalement au résultat escompté en 1918. Dans le cas de la Voie lactée, on connaît à présent 158 amas globulaires, mais il est probable qu’il en existe 10 à 20 fois plus. On sait qu’ils sont majoritairement formés d’étoiles âgées d’au moins 10 milliards d’années et ayant atteint un stade d’évolution similaire. Amas globulaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Extraterrestres : faut-il les chercher dans les amas globulaires ? Les amas globulaires renfermeraient-ils des planètes habitables et des extraterrestres ? Ici, l'amas globulaire 47 Tucanae photographié par Hubble.