background preloader

Action painting

Facebook Twitter

Action Painting. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Action Painting

Action Painting L'Action Painting, traduit littéralement peinture active, désigne aussi bien une technique qu'un mouvement pictural. C'est un art abstrait apparu au début des années cinquante à New-York. Ce terme a été proposé en 1952 par le critique américain, Harold Rosenberg, pour caractériser l'importance de la gestualité dans le travail de certains artistes expressionnistes abstraits.

L'autre tendance de cette école de New-York est composée d'artistes regroupés sous le courant Color Field (Clyfford Still, Mark Rothko, Barnett Newman). Caractéristiques[modifier | modifier le code] Cette attitude artistique privilégie l'acte physique de peindre. Kline utilise des fragments de ses propres dessins qu'il agrandit et reporte sur des grands formats. Quelques-uns de ces artistes[modifier | modifier le code] Les peintres les plus marquants de ce mouvement furent : Lien externe[modifier | modifier le code] (en) Quiz ; Un artiste ou un singe?

Jackson Pollock. Pendant les années 1940 l’approche radicale de Jackson Pollock à la peinture à révolutionné le potentiel de tout l’art contemporain qui suivait.

Jackson Pollock

Dans une certaine mesure, Pollock s'est rendu compte que le voyage vers la réalisation d’une œuvre d'art est aussi important que l'œuvre d'art elle-même. En un sens, les innovations de Jackson Pollock, Willem de Kooning, Franz Kline, Mark Rothko, Philip Guston, Hans Hofmann, Clyfford Still, Barnett Newman, Ad Reinhardt, Richard Pousette-Dart, Robert Motherwell, Voulkos Peter et d'autres ont ouvert la porte à la diversité, et mis à la portée de tous l'art qui les a suivi. Les nouveaux mouvements artistiques des années 1960 ont essentiellement suivi l'exemple de l'expressionnisme abstrait et en particulier les innovations de Pollock, De Kooning, Rothko, Hofmann, Reinhardt et Newman. Selon Rosenberg la toile était «une arène dans laquelle agir». À propos de l'auteur Arts3 Network Chroniqueur - présentement à la recherche de colaborateur.

Dripping. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dripping

En arts plastiques (dont les arts décoratifs), le dripping (de l´anglais to drip, « laisser goutter ») consiste à faire des superpositions de plusieurs couleurs d'un même spectre sur des surfaces horizontales originales, mais aussi sur une toile. Jackson Pollock fit son premier dripping sur une voile de bateau. Le pouring (« coulée ») (de l'anglais to pour, « verser », « couler »), quant à lui, consiste à laisser couler les différentes couleurs sur la toile de façon continue. On peut par exemple percer un trou au fond d'un pot de peinture afin qu'il s'en écoule un mince filet de couleur qui prend alors toutes les sinuosités des mouvements pendulaires que lui donne le balancement du bras.

Ces techniques furent inventées par Janet Sobel (1894–1968), peintre américaine d'origine ukrainienne. Le dripping et le pouring résultent du all-over. Portail de la peinture. Jackson Pollock. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jackson Pollock

Pour les articles homonymes, voir Pollock. Jackson Pollock Signature de Jackson Pollock Œuvres réputées Jackson Pollock a réalisé plus de 700 œuvres, peintures achevées, essais peints ou sculptés et dessins ainsi que quelques gravures. En 1945, Pollock épousa l'artiste peintre Lee Krasner qui a eu une influence décisive sur sa carrière et sur la valorisation de son œuvre. Biographie[modifier | modifier le code] 1912-1937[modifier | modifier le code] Jackson Pollock naît dans l'Ouest américain. En 1923, Jackson, alors âgé de onze ans, « fait quelques rencontres occasionnelles avec des groupes d'Indiens ». Durant l'été 1927, Jackson montre les premiers signes d'alcoolisme. Son père meurt en 1933 d'une crise cardiaque. Dans les années de crise économique, avec la politique du New Deal de Roosevelt, le Federal Art Project de la WPA soutient les artistes tant dans la création que dans l'enseignement. 1937-1944[modifier | modifier le code]

Jean Raine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean Raine

Pour les articles homonymes, voir Raine. Jean Raine Jean Raine peignantDistillation du Quotidien (1981) 450 cm × 300 cm Acrylique sur papier marouflé sur toile Jean Raine, né Jean-Philippe Robert Geenen, est un peintre, poète, écrivain et cinéaste belge né le 24 janvier 1927 à Schaerbeek (Bruxelles), mort à Rochetaillée-sur-Saône près de Lyon le 30 juin 1986 (à 59 ans). Biographie[modifier | modifier le code] Jean Raine peignant La Broyeuse de Tête à manivelle (1972) 220 × 300 cm Acrylique sur papier; ensuite marouflé sur toile collection : PMMK Ostende.

Affiche du Manifeste de Jean Raine en 1951. Carton d'invitation en mars 2007. Dernier carton d'invitation en mars 2008. Dès ses années de lycée, Jean Raine publie dans la revue de poésie créée par son professeur de français, Fernand Verhesen, il se lie d’amitié avec ses condisciples Luc de Heusch, avec lequel il collabore plus tard à de nombreux films, et Hubert Juin qui l’initie au surréalisme.