background preloader

1789 - Année Révolution

Facebook Twitter

La révolution française. Chapitre : la révolution française - cours d'histoire pour les élèves de seconde - Boubou - Cours. Chapitre 5  La révolution française banque.

Chapitre : la révolution française - cours d'histoire pour les élèves de seconde - Boubou - Cours

Pour entretenir le clergé, on vote la constitution civile du clergé. Les prêtres recevront un salaire de l'état, mais ils devront prêter serment à la Constitution. Ceux qui acceptent de jurer s'appellent les jureurs, ceux qui refusent, les réfractaires. La Révolution française (1789-1792) Auteur : BelisaireVisualisations : 52591Modifié : 17/12/2014 à 20h21 L'année 1789 constitue une rupture fondamentale dans l'Histoire de la France.

La Révolution française (1789-1792)

Le Trésor étant vide, le roi Louis XVI finit par se résoudre, sur l'avis des privilégiés, à convoquer les États généraux pour le 5 mai. Cette convocation trouve son origine dans les graves difficultés financières de la monarchie et l'opposition des « privilégiés » (noblesse et clergé) devant la volonté de mettre en œuvre des réformes novatrices (en particulier la réforme fiscale destinée à faire reposer l'impôt sur tous). Ces États généraux finissent par prendre l'ascendant sur un roi dépassé par les événements. En à peine quelques mois, ce sont des siècles de monarchie absolue qui sont mis à bas avec l'abolition des privilèges le 4 août. La révolution française : l'affirmation d'un nouvel univers politique - Réviser le cours - Histoire. Introduction La Révolution française est un événement majeur de la fin du xviiie siècle.

La révolution française : l'affirmation d'un nouvel univers politique - Réviser le cours - Histoire

Née des difficultés de la monarchie et des contestations de l'absolutisme, elle marque une rupture totale avec l'ancien régime (la période précédente) dans le domaine politique, mais aussi économique, social et culturel.La France se modernise et change de visage. Un nouvel univers politique et social émerge : les Français n'étaient que des sujets, ils deviennent des citoyens impliqués dans la vie politique d'une nation souveraine unifiée.Mais la Révolution crée aussi des divisions durables dans la société française, entre les plus progressistes et les plus conservateurs. I. La Révolution Française - Histoire.

En 1789, c’est la fin de l’Ancien Régime .

La Révolution Française - Histoire

Le roi a décidé le 5 mai 1789 de réunir les Etats-Généraux afin de faire remonter les Cahiers de Doléances qui sont les témoins écrits des difficultés rencontrées par le peuple. Le 17 juin les députés du tiers Etat se déclarent Assemblée nationale car ils sont déçus des séances. Le 20 juin, ils prêtent serment dans la salle du Jeu de Paume afin de ne pas se séparer avant d’avoir élaboré une constitution. L’assemblée nationale devient constituante. 1789-1799 - La Révolution française. Du tiers état à la Nation Le 5 mai 1789, le roi Louis XVI et Necker ouvrent solennellement les états généraux.

1789-1799 - La Révolution française

Louis XVI n'a plus d'argent en caisse et a besoin de l'accord des représentants des trois ordres (clergé, noblesse et tiers état) pour lever de nouveaux impôts et réformer ceux existants. Dès l'ouverture des débats, les représentants du tiers état dénoncent la division de l'assemblée en trois ordres qui les met automatiquement en minorité lors des votes, face aux représentants des ordres privilégiés, le clergé et la noblesse. Ces deux ordres ne représentent qu'une toute petite partie de la population française et souhaitent maintenir les privilèges leur permettant de ne pas payer d'impôts. La Révolution Française.

Introduction Dès l'annonce de l'ouverture des états généraux, le souhait de changer la Nation émanait de tous les milieux et on appréhendait avec anxiété ou enthousiasme cet instant.

La Révolution Française

Déjà, un fort élan politique parcourait le pays, Louis XVI et Necker étaient inquiets. La Révolution française. Fiche d'activités : la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

la Révolution française

Doc 2 p 64 : carte des départements en 1790 ; Doc 1 p 64 : l'usage de nouvelles mesures ; Doc 1 p 78 : la Marseillaise. Qui est l'auteur ? Date ? Textes hébergés - Divers - Conclusion de la Grande Révolution. Conclusion de Pierre Kropotkine Lorsqu'on voit cette Convention, si terrible et si puissante, s'effondrer en 1794-1795, , si fière, si pleine de forces, disparaître, et tomber en 1799, après le régime démoralisant du Directoire, sous le joug militaire d'un Bonaparte, on est porté à se demander: " A quoi bon , si la nation doit de nouveau retomber sous le joug?

Textes hébergés - Divers - Conclusion de la Grande Révolution

" Et, dans tout le courant du dix-neuvième siècle, on n'a pas manqué de poser cette question, que les timides et les satisfaits ont exploitée à souhait comme un argument contre les révolutions en général. Les pages précédentes offrent la réponse. Ceux-là seulement qui n'ont vu dans qu'un changement de gouvernement, ceux qui ont ignoré son œuvre économique, ainsi que son œuvre éducative, ceux-là, seuls, ont pu poser une question pareille. que nous trouvons aux derniers jours du dix-huitième siècle, au moment du coup d'État du dix-huit brumaire, n'est plus d'avant 1789.

C'est une nouvelle France qui se constitue dès 1792-1793. La révolution. Révolution française. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Révolution française

Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. Le serment du Jeu de Paume le 20 juin 1789. Les signataires du serment du Jeu de paume. Contexte historique Un acte de courage politique accompli dans des conditions de fortune 17 juin 1789, face à l’inertie générale, les députés du Tiers Etat aux Etats généraux se constituent, en Assemblée nationale.

Les signataires du serment du Jeu de paume

La majorité du clergé vote, le 19, sa réunion au Tiers. Le roi qui ne veut pas reconnaître ces mesures prescrit la fermeture de la salle où le Tiers se rassemble. Les députés se rendent, le 20 juin, à la Salle du jeu de paume et décident de prêter serment de ne se séparer qu’après avoir donné une constitution à la France. La situation n’est pas alors sans danger pour les députés qui bravent la volonté royale à quelques pas du fastueux palais de Versailles.

1789 Serment du Jeu de Paume. Le Serment du Jeu de Paume Le Serment du Jeu de Paume : l'acte fondateur de la démocratie française Afin de résoudre la grave crise financière que traverse son gouvernement, Louis XVI convoque au printemps 1789 les Etats Généraux, c’est-à-dire la réunion des trois ordres, noblesse, clergé et tiers état. Les députés du tiers état espèrent des réformes. Rapidement déçus, ils refusent de se soumettre au pouvoir royal. Refusant de siéger par ordre, ils s'allient avec quelques députés du clergé et se constituent solennellement en Assemblée nationale le 17 juin 1789. . « Nous jurons de ne jamais nous sépareret de nous réunir partout où les circonstances l’exigeraient, jusqu’à ce que la Constitution du royaume fût établie et affermie par des fondements solides. » Les temps forts de la Révolution : la chronologie.

Les temps forts de la Révolution (2) Les Guillotinés de la Révolution française. L'Art en Question 4 : Marie-Antoinette et ses enfants de Vigée-Lebrun - Du "plan com" à la guillotine (10 min) Le 14 Juillet 1789 - partie 1. Le 14 Juillet 1789 - partie 2. Le 14 Juillet 1789 partie 3. Le Tiers état. Contexte historique La convocation des états généraux Les mesures prises par la royauté, à la fin de 1788, pour la réunion des états généraux – élection des représentants du tiers et rédaction de cahiers de doléances par les trois ordres, noblesse, clergé et tiers état- font le jeu du tiers état.

Elles lui imposent et lui permettent pour la première fois de s’organiser et d’énoncer clairement ses positions. En conséquence, la littérature politique foisonne pendant l’hiver 1788-1789, la liberté de presse étant tacitement reconnue. Plus de 5 000 libelles, traités, essais et pamphlets sont édités. Analyse des images Le plus célèbre pamphlet de 1789 Cette brochure, parue à Paris sous l’anonymat, sort en librairie au moment de la convocation des états généraux, en pleine crise politique.

. « Qu’est-ce que le tiers état ? Les personnage de la Révolution Française.