2 - Couche Liaison

Facebook Twitter

3 - Couche réseau

Adresse MAC. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adresse MAC

Une adresse MAC (Media Access Control[1]), parfois nommée adresse physique[2], est un identifiant physique stocké dans une carte réseau ou une interface réseau similaire. A moins qu'elle n'ait été modifiée par l'utilisateur, elle est unique au monde. Le MAC (acronyme de Media Access control) n'a aucun rapport avec le Mac d'Apple (diminutif de Macintosh). Contrôle d'accès au support. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Contrôle d'accès au support

Description[modifier | modifier le code] Le rôle de la sous-couche MAC est principalement de : Une adresse MAC est une suite de 6 octets (souvent représentée sous la forme hexadécimale 01:23:45:67:89:ab) qui identifie de façon unique chaque interface réseau. Historique[modifier | modifier le code] La sous-couche MAC était à l'origine assurée par un matériel spécifique (inclus par exemple sur les cartes réseaux Ethernet). Couche liaison de données. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Couche liaison de données

Dans le domaine des réseaux informatiques, la couche de liaison de données est la seconde couche des sept couches du modèle OSI. La couche de liaison de données est la couche de protocole qui transfère des données entre les nœuds adjacents d'un réseau étendu (WAN) ou entre des nœuds sur le même segment d'un réseau local (LAN). La couche de liaison de données fournit les moyens fonctionnels et procéduraux pour le transfert de données entre des entités d'un réseau et, dans certains cas, les moyens de détecter et potentiellement corriger les erreurs qui peuvent survenir au niveau de la couche physique. Ethernet pour les réseaux locaux (multi-nœuds), le protocole point à point (PPP), HDLC et ADCCP pour des connexions point à points (double nœud) sont des exemples de protocoles de liaison de données.