background preloader

WG Sebald

Facebook Twitter

L’étude du roman et des quatre récits qui figurent au programme s’attachera à mettre en évidence l’originalité et la spécificité de l’univers de W.

G. Sebald, dont les thèmes récurrents sont, pour citer les plus saillants, l’exil ou le départ forcé, la perte d’identité et la recherche de soi, la judéité, l’histoire allemande, et la réflexion sur le passé national-socialiste.
On veillera à ne pas réduire les différences entre Austerlitz et Die Ausgewanderten ; l’étude de ces deux œuvres tiendra donc compte de la spécificité de chacune d’elles. On prendra également soin de ne pas se limiter aux seuls aspects thématiques : les candidats devront procéder à une analyse précise et systématique de l’art de la narration, c’est-à-dire des procédés et moyens formels mis en œuvre par l’auteur, y compris la fonction dévolue à l’instance narrative, qui sont à l’origine de sa réputation de prosateur. Le traitement réservé à la question du récit biographique et, plus généralement, à l’écriture de l’histoire et du souvenir devra en particulier retenir l’attention. On pourra s’interroger encore sur le rôle joué par les éléments hétérogènes insérés dans le flux narratif (documents iconographiques, digressions…).

L'effet de réel. Roland Barthes anciens (le succès du show Toutankhamon le montre assez), le tourisme des monuments et des lieux historiques.

L'effet de réel

Tout cela dit que le « réel » est réputé se suffire à lui-même, qu'il est assez fort pour démentir toute idée de « fonction », que son énonciation n'a nul besoin d'être intégrée dans une structure et que Y avoir-été-là des choses est un principe suffisant de la parole. Dès l'Antiquité, le « réel » était du côté de l'Histoire ; mais c'était pour mieux s'opposer au vraisemblable, c'est-à-dire à l'ordre même du récit (de l'imitation ou « poésie »). Ce nouveau vraisemblable est très différent de l'ancien, car il n'est ni le respect. Tel-00735697, version 1 - Mathias Enard, les plaques tectoniques Europe/Orient. « Boussole ?

Mathias Enard, les plaques tectoniques Europe/Orient

Une encyclopédie intime et démonstrative, déguisée en roman, du métissage inévitable et manqué entre les deux mondes ; de ses enchantements vécus et de ses illusions perdues. Bref, une histoire d’amour qui a mal tourné ». C’est ce qu’écrit Philippe Lançon dans Libération. Il n’a pas beaucoup apprécié le livre qui a obtenu le Prix Goncourt de l’année. « Un recyclage narratif », résume-t-il. Mais qui est le je qui tient la plume de Boussole ? Celle des romans satiriques sur le milieu universitaire, dont le modèle insurpassé demeure Un tout petit monde de David Lodge.

550. Le Texte Etranger.

Die Ausgewanderten - WG Sebald

Austerlitz. Biblio_agreg_de_2015_sebald. Benjamin und das Exil. W.G. Sebald: Intertextualität und Topographie. Literatur im Krebsgang: Totenbeschwörung und memoria in der ... W.G. Sebald: Die Dialektische Imagination - Ben Hutchinson. Figuren der Erinnerung: Studien zum Werk W. G. Sebalds - Christian Schulte. Literarische Foto-Texte: zur Funktion der Fotografien in den Texten Rolf ... - Thomas von Steinaecker. Kaleidoskopisches Erz„hlen: Die gegenseitige Durchdringung von Fotografie ... - Julia Kraushaar. Präsenz und Realisierung - Bernd Harbeck-Pingel. W.G. Sebald. Littérature et éthique documentaire (2014) RÉSUMÉS : Philippa COMBER: Le fil d'Ariane.

W.G. Sebald. Littérature et éthique documentaire (2014)

Diss. Texte%20sebald.%20o.rohe.pdf. W. G. Sebald, l’anatomiste de la mémoire. 1L’œuvre de W.G.

W. G. Sebald, l’anatomiste de la mémoire

Sebald, auteur majeur de la littérature allemande, est encore peu abordée par la critique de langue française, alors même que les critiques de langue allemande ou anglaise s’y intéressent depuis plusieurs années. En ce sens, le numéro de Recherches Germaniques dirigé par Ruth Vogel-Klein et publié suite à un colloque organisé à Paris en 2004 apparaissait comme précurseur en réunissant des études en français et en allemand consacrées à l’auteur d’Austerlitz1. Si le nom de Sebald figure dans de nombreux articles et études portant sur la représentation de la mémoire et de l’Histoire dans la littérature, une seule monographie lui a été pour l’instant consacrée par Martine Carré dans un essai publié au Presses Universitaires de Lyon et principalement centré sur la figure de l’auteur2.

La conscience historique de la littérature, à l’âge de « l’après » 1Le livre de Lucie Campos, issu d’une thèse de littérature générale et comparée soutenue en 2010 à l’université de Poitiers, propose une lecture croisée des œuvres, désormais consacrées, de J.

La conscience historique de la littérature, à l’âge de « l’après »

M. Coetzee, I. Kertész et W. G. Sebald en tâchant de définir les « poétiques de l’après » qu’elles dessinent dans un contexte historique et théorique précisément marqué par la prédominances des « post », notamment ceux des « postcolonial studies » et des pensées critiques qui réfléchissent « aux effets de la Shoah sur la représentation littéraire » (p. 14). 2Le livre s’ouvre sur une réflexion de Coetzee qui eut un grand retentissement, lors du discours qu’il tint en 1987 lors de la remise du prix de Jérusalem : il y présentait la littérature sud‑africaine des années 1980 comme une « littérature entravée » (cité p. 11). 3Le livre est donc amené à prendre en charge trois grands types de questions transversales. 9Kertész, lui, détourne les codes du témoignage.

Mémoire narrative, mémoire épisodique : la mémoire selon W. G. Sebald (LhT Fabula) If I say, rightly, « I remember it », the most different things can happen, and even merely this : that I say itLudwig Wittgenstein, Philosophical GrammarNotre esprit retient si peu, tout sombre sans cesse dans l’oubli, rejoint la partie de la vie qui s’est déjà éteinte ; goutte à goutte, le monde s’épuise, coulant vers sa perte, car l’histoire de la multitude de lieux et d’objets qui n’ont pas eux-mêmes le pouvoir de mémoire, n’est jamais entendue, jamais décrite, jamais transmise.W.

Mémoire narrative, mémoire épisodique : la mémoire selon W. G. Sebald (LhT Fabula)

G. Sebald, AusterlitzMnemosyne, one must admit, has shown herself to be a very careless girlVladimir Nabokov, Speak MemoryThe now ; the now. Mind this : in this is allEarl of Shaftesbury 1La mémoire est une notion difficile pour les philosophes. Les poètes et les écrivains sont probablement bien mieux placés pour en faire leur objet d’investigation. Fabula, Atelier littéaire : Politique et poetique de la dette. "L'écriture réflexive de Sebald, lecteur de la littérature allemande de l'après-guerre.

Fabula, Atelier littéaire : Politique et poetique de la dette

Politique et poétique de la dette", par Vanessa Lejzerowicz Dans presque toutes les petites nations de toutes les parties du monde, aussi peu civilisées soient-elles, les chants viennent des pères, les chansons rapportant la geste de leurs ancêtres constituent le bien le plus précieux de leur langue, de l'histoire et de leur art poétique [...]. Johann Gottfried Herder, Traité sur l'origine des langues (1772), trad. 0000002140.pdf. Sur quelques motifs de Sebald, par Frédéric Lefebvre. Winfried G.

Sur quelques motifs de Sebald, par Frédéric Lefebvre

Sebald, semble-t-il, a toujours écrit des poèmes.Dans les années 1980, le professeur Sebald publie son « poème élémentaire » D’après nature, son premier livre littéraire [1].Il y évoque sa mère enceinte de lui, à l’été 1943. Elle ne le sait pas encore. Entre Dresde, Bamberg, Nuremberg, Windsheim, Fürth, c’est une géographie du sud de l’Allemagne et de la Bavière. Elle veut retourner dans son pays, à la frontière de l’Autriche, tout au sud. W. G. SEBALD, Un archéologue de la mémoire. Tour à tour archiviste, pèlerin ou confesseur, W.

W. G. SEBALD, Un archéologue de la mémoire

G. Sebald remonte les strates de l'histoire, essentiellement de l'histoire allemande et juive, détecte leurs correspondances cachées et leurs épiphanies. Politique de la catastrophe : mélancolie et dépolitisation de l'histoire dans l'oeuvre de WG Sebald. En outre, la notion d’histoire des vaincus s’élargit dans l’œuvre de Sebald pour désigner non seulement l’ensemble des perdants et des victimes de l’histoire – les exilés, les Juifs, les colonisés – mais aussi tous ceux dont l’histoire ne garde pas la trace – anonymes, animaux, fous, mélancoliques, victimes indirectes.

Politique de la catastrophe : mélancolie et dépolitisation de l'histoire dans l'oeuvre de WG Sebald

Accablé par l’idée de « tout ce qui tombe dans l’oubli chaque fois qu’une vie s’éteint » , le narrateur sebaldien prend la mesure du caractère dérisoire de son entreprise de sauvetage de l’ensemble des oubliés avec d’autant plus d’acuité qu’il lui est finalement impossible de répondre à l’appel d’ une seule victime du passé. .

Une figure auparavant discrète et pudique s’est imposée au centre du tableau : la victime. Retour sur W.G. Sebald, chasseur de fantômes. Qu'est-ce qui sépare un entretien avec un auteur d'une conversation avec un écrivain ? Une certaine qualité de son. La trace d'une véritable complicité entre les personnes doublée d'une sorte d'intimité avec l'oeuvre. Ou ce léger souffle que l'on ne s'aventurerait pas à définir autrement que comme la reconnaissance de sa voix. Voilà pourquoi certains face à face, rares il est vrai, peuvent donner de bons livres au-delà de l'éphémère journalistique auquel ils ont été souvent destinés.

Plutôt que d'en dresser la liste, j'aime autant vous inviter à lire L'Archéologie de la mémoire (traduit de l'allemand par Delphine Chartier et Patrick Charbonneau, 185 pages, 20 euros, Actes sud), recueil de conversations avec W.G. Sebald réglait d'un trait la question de son réalisme fonctionnel : "prose narrative" tranchait-il sans prétendre inventer un genre pour autant.

Sebald vidéos sur dailymotion. HOMMAGE A SEBALD. W. Sebald Fiction - Valérie Mréjen - Nouveau festival / 3ème édition. W. Sebald Fiction - Muriel Pic - Nouveau festival / 3ème édition. W. Sebald Fiction - Martine Carré « Ecriture de soi ? Ecriture du lien ? » - Nouveau festival / 3ème édition. Wgsebald.de: Der Schriftsteller W. G. Sebald. Der Schriftsteller W. G. Sebald. Sebald Symposium 2006. The coordinators of the 2006 Sebald Symposium are proud to welcome participants and audience members alike to one of the pre-eminent research institutions in the United States.

We are pleased at this opportunity to host a discussion of the most current academic work concerning German writer W.G. Sebald. The papers presented at this symposium were produced by up-and-coming scholars from some of the finest universities in the world. This symposium was conceived as a starting point in an effort toward a multi-perspectival understanding of the works of W.G. Wgsabald.de home. Wgsebald.de Bilder. Wgsebald Bilderbuch Bereyter. Paul Bereyter Geleise bei S. Exkursion 'Lehrerabrichtungsanstalt' Lauingen 1934/35 Volksschule von S. Mit Helen Hollaender aus Wien Bereyter (links) als Hauslehrer in Besançon. Wgsebald.de Väter. Wgsebald.de Medien. Wgsebald.de: Filme. Filme. Lieux sebaldiens. Norwich Du temps et des lieux, chez W. G. Sebald et quelques autres.

Lieux sebaldiens Archives d’Etat (Karmelitska, Prague) Bering (Mer de, Ile de) W. G. Sebald. LA MÉMOIRE, L'HISTOIRE, L'OUBLI. Dans le prolongement de Soi-même comme un autre (1990) le livre de Paul Ricœur La Mémoire, l'histoire, l'oubli (Seuil, Paris, 2000) vient couronner une œuvre commencée en 1950 sous le signe d'une philosophie de la volonté. Cette immense enquête, qui se déploie à travers une patiente description phénoménologique de la mémoire et de l'oubli, apporte la dernière touche à ce que Ricœur appelle une « phénoménologie de l'homme capable ». Fruit d'une recherche exigeante et d'un travail acharné, l'ouvrage apporte également sa contribution à un thème largement présent dans le débat public à travers les notions de « lieux de mémoire » ou de « dette de mémoire ».

À cet égard, son thème civique central est la quête d'un juste équilibre entre trop de mémoire et pas assez de mémoire. Son odyssée fait croiser à Paul Ricœur tous les grands philosophes qui, de Platon et Aristote jusqu'à Husserl et Bergson, se sont intéressés au problème de la mémoire. Cours de philosophie/Leçon XXV. La mémoire. La mémoire est la faculté par laquelle un état de conscience passé se reproduit en nous avec ce caractère que nous le reconnaissons pour passé. Ces deux conditions sont nécessaires à la mémoire. Cette définition nous montre combien est inexacte l'expression: je me souviens de tel objet. On ne se souvient pas des choses, mais seulement des états de conscience où ils ont été primitivement représentés. Bergson : Qu'est-ce que la mémoire ? La mémoire fait que nous avons une histoire; avoir une his- toire, c’est vivre. La mémoire est donc le fait fondamental du vivant; car le vivant dure. Sa conscience s’étend sur une infinité de plans, qui vont du plan du rêve au plan de l’action; rêver, c’est se plonger dans le passé; agir, c’est se poser sur le présent.

Dans le rêve, le moi coïncide avec sa mémoire; dans l’action, il coïncide avec la conscience de son corps. 1. 10406ac.pdf. Le mythe nazi - Philippe Lacoue-Labarthe, Jean-Luc Nancy. WDR sendet ein Hörspiel von W.G. Sebald über Immanuel Kant. Wdrhoerspielspeicher_2015-07-11_jetzundkoemptdienachtherbeyansichtenausdemlebenundsterbendesimmanuelkant_wdr3.