background preloader

Qu'est ce que l'addiction au numerique

Facebook Twitter

Dépendance au smartphone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le smartphone a rapproché les amis loin, mais a aussi éloigné aussi bien les amis proches et la famille. – mourou_groupe2_psy

La dépendance ou l'addiction au smartphone est un phénomène qui apparaît entre 2000 et 2010 avec la large diffusion de l'IPhone puis d'autres types de smartphones.

Dépendance au smartphone

Il relève, au moins en partie, de la cyberaddiction (dépendance à Internet) qui peut se développer, notamment dans le cadre du nomadisme numérique, ou révèle souvent d'autres addictions[1]. Dépendance au jeu vidéo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bonjour, Il y a eu un souci donc je recommence . Certes la dépendance au jeu vidéo existe mais si les jeux vidéos nous passionnent, peut-on parler de dépendance alors nous pouvons dire que nous sommes dépendants du chocolat, du cinéma, des livres et des autres,etc... Les spécialistes cherchent à voir des pathologies partout mais il est vrai que les parents doivent veiller à ce que leurs enfants ne s'enferment pas dans un monde virtuel. – benomar_groupe1_psy

La dépendance au jeu vidéo désigne un trouble psychologique caractérisant un besoin irrésistible et obsessionnel de jouer à un jeu vidéo.

Dépendance au jeu vidéo

L'addiction aux jeux vidéo entraînerait chez le joueur des comportements au caractère répétitif et compulsif, comme chez les joueurs pathologiques ou les consommateurs de substances psychoactives. Controverse[modifier | modifier le code] Le 6 mars 2012 l'Académie nationale de Médecine précise qu'il est préférable de parler de « pratique excessive » que d'addiction aux jeux-vidéo et cela pour deux raisons[1] : il n'y a à ce jour aucun consensus scientifique sur l'existence d'une réelle addiction aux jeux vidéo ;le terme « pratique excessive » est plus approprié car moins stigmatisant.

Ainsi, le psychanalyste Yann Leroux affirme pour sa part qu’« Il n’y a pas d’addiction aux jeux vidéo[2]. » De même, Keith Baker, spécialiste de l'addiction, a créé en 2006 un centre de désintoxication. Dépendance à Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oui bien sûr que wikipedia n'est pas parfait mais ça permet de s'interroger et d'aller plus loin dans sa recherche. ravie que ça suscite autant de réactions et de recherches de chacun sur ce sujet. bonne continuation. – frappier_groupe2_psy

La. Nomadisme numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nomadisme numérique

Le nomadisme numérique ou la mobilité connectée (qui intègre éventuellement la mobilité virtuelle réputée offrir tout ou partie des avantages que la mobilité dans l'espace, sans certains de ses inconvénients, dont la nécessité de se déplacer physiquement) désigne les usages et usagers des technologies électroniques et informatiques sans-fil permettant d'accéder aux médias numériques et à des informations numériques, les modifier ou de communiquer par la téléphonie mobile ou par Internet et travailler En ligne et hors-ligne quel que soit l'endroit où l'on se trouve.

Si le réseau des points d'accès continue à se développer, l'utilisateur sera potentiellement relié à l'info-sphère quand il voudra et où il voudra (et éventuellement même quand il ne voudra pas craignent certains prospectivistes). §Innovations, tendances[modifier | modifier le code] §Téléphonie et informatique nomade[modifier | modifier le code] §Limites[modifier | modifier le code] Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Bonjour, c'est un rapport qui dénonce la mise en danger de la santé des jeunes et questionne aussi sur le fait que le ministère de la santé ne s'y intéresse pas. C'est une source fiable! – benomar_groupe1_psy

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Un test pour mesurer son degr de d pendance. Addiction à Internet. Addiction au numérique. La cyberdépendance traquée dans les lycées. L'association mulhousienne Le Cap, spécialisée dans les addictions, a lancé ce lundi une opération inédite de sensibilisation à la "cyberdépendance", un phénomène généré par l'usage compulsif d'internet, des consoles et autres téléphones portables.

La cyberdépendance traquée dans les lycées

L'opération, baptisée "Deux jours sans écrans", sera menée du 12 au 16 novembre dans quatre lycées haut-rhinois, à raison de deux jours par établissement. A cette occasion, les quelque 6000 élèves concernés seront invités à se passer de tout écran pendant deux jours. Lycéens, parents et enseignants pourront également se renseigner sur les dangers d'une "cyberconsommation" excessive auprès des professionnels de l'association (médecins, psychologues, éducateurs...). Les symptômes sont doubles, à la fois somatiques (troubles du sommeil, maux de têtes, altération de l'appétit) et psychiques (désintérêt général, désinvestissement relationnel).


  1. iseux_groupea_psy Feb 17 2016
    Bonsoir, Présenter les définitions des différentes addictions est fort enrichissant, c'est une très bonne idée. Bonne continuation, Amandine