Interviews d’André Giordan

Facebook Twitter

André Giordan et Francine Pellaud : la didactique dans la peau. Dans un précédent article, André Giordan présentait les anciennes éditions des Journées internationales de l’Enseignement scientifique (JIES).

André Giordan et Francine Pellaud : la didactique dans la peau

Un focus s’impose sur le Laboratoire de Didactique et d’Épistémologie des Sciences (LDES) de l’Université de Genève qu’il a fondé en 1980 ainsi que sur le parcours de Francine Pellaud, qui fut longtemps son assistante. André Giordan se balade à Chamonix comme chez lui. Entre une conférence au Chalet des Aiguilles et une « plénière » à l’École nationale de ski et d’alpinisme (ENSA), il prend le temps de répondre à nos questions. Pour la première fois depuis qu’il a lancé les Journées Internationales sur l’Éducation Scientifique il y a 32 ans, André Giordan peut enfin souffler, lui qui vient de passer le témoin aux membres du groupe Traces (voir notre article). (Re)construire les connaissances - Propos transcris par LEILA HERBÉ, article Éducation. André Giordan plaide pour une intégration des facteurs cognitifs, affectifs et environnementaux dans la pédagogie.

(Re)construire les connaissances - Propos transcris par LEILA HERBÉ, article Éducation

Il reprend les principaux acquis de son « modèle allostérique », fondé sur la « métamorphose des conceptions » des apprenants. Sciences Humaines : Dans votre ouvrage intitulé Apprendre ! André Giordan Interview par M. Huet, Eureka, Libération. Interview par M.

André Giordan Interview par M. Huet, Eureka, Libération

Huet, Eureka, Libération André Giordan, vous êtes un scientifique connu sur le plan international et vous suivez depuis plus de vingt ans les questions d’éducation. Alors que reste-t-il chez les jeunes en fin de scolarité, après 12 années de sciences ? J'ai peine à le dire, mais il ne reste pas grand chose. Hors-série Recherche appliquée (4/10)5 questions à… André Giordan : donner envie d’apprendre. Que reprochez-vous aux méthodes d'enseignement actuelles ?

Hors-série Recherche appliquée (4/10)5 questions à… André Giordan : donner envie d’apprendre

Jusqu'à pré­sent, on a tou­jours ensei­gné à tra­vers des modèles, des a priori, sans jamais se pré­oc­cu­per vrai­ment de la façon dont un enfant élabore son savoir. On pré­sup­pose depuis tou­jours qu'il suf­fit de mon­trer et de dire pour qu'automatiquement il apprenne.