background preloader

Photos

Facebook Twitter

Dan Saelinger Visuals. Photographer - home. Dishes Revisited with Daily Objects. Surreal Lovers by Eugenia Loli. Chema Madoz. Les images de Chema Madoz pourraient dater d’un siècle.

Chema Madoz

Pourtant, cet espagnol, né en 1958 à Madrid, n’a commencé à produire ces photos d’objets hybrides qu’à partir de 1990. Après s’être principalement concentré sur la prise de vue en extérieur et le portrait, il prend en photo cette année-là, sur un fond de tissu, une clé à laquelle il a greffé une serrure. La même année, au hasard d’une promenade dans la rue, il croise un laveur de vitrines sur son échelle. Dans le verre, se reflète un double du perchoir en bois, donnant l’impression qu’on pourrait presque passer à travers. Révélation. . © Chema Madoz Inspiré par d’autres artistes espagnols qu’il étudie ou côtoie ainsi que par toutes les énergies de la Movida, Chema Madoz se lance donc dans la photographie d’objets familiers, intemporels et dont le point commun est une grande simplicité de forme. Après avoir couché ses idées sur papier, Chema Madoz part à la recherche des objets qui vont l’aider à leur donner vie.

ALAIN DELORME Photography. Harlem, la culture des 70s. Mardi 29 septembre 2015 par Sophie Marchand Lorsque l'on pense à un quartier emblématique de New York, Harlem en est certainement un des meilleurs représentants.

Harlem, la culture des 70s

Situé au Nord de la ville, il a toujours été central tant dans la vie politique, que dans les évolutions culturelles et sociales de la ville. Berceau des luttes en faveur des droits civiques, lieu de concentration et d'expression de la culture afro-américaine, il a à la fois incarné une double figure : celle d'un espace favorisant une créativité extraordinaire qui côtoie pourtant une forte criminalité. Et justement lorsque l'on plonge dans ces photos des années 70, prises par Jack Garofalo, un photographe français, on est radicalement confronté à la spécificité de ce village dans la ville. Et l'on redécouvre - dans la chaleur d'un été - le meilleur des années 70, de la mode à la place centrale de la musique et de la communauté.

Alexander mcqueen. Emma Burlet - Home. [76 images] La Sélection du Week End n°159. C’est l’heure de la Sélection du Week-End n°159 !

[76 images] La Sélection du Week End n°159

Comme chaque semaine, voici une sélection de WTF, de cosplay retro, de pubs vintages, d’illustrations trash, de photos bizarres, de délires surréalistes et j’en passe, sans contexte ni explication, glanée dans les méandres sans fin de l’Internet… Retrouvez toutes les Sélections du Week End précédentes ici. Je vous souhaite à tous un excellent week-end ! Look De Rue. Ali-mahdavi. Ellen Von Unwerth. Miyazaki, Izumi: Photography, Gallery. Alice hawkins. U_36_346341101070_Emma_Maclaren_by_Thierry_Le_Goues_Editorial__Marie_Claire_Italy_September_2010.jpg (JPEG Image, 823 × 1114 pixels) - Scaled (89%) Mario sorrenti. Mario sorrenti. Craig mcdean. Craig mcdean. Craig mcdean. Gwyneth Paltrow, Robert Downey Jr., and Charlize Theron Re-create Hitchcock Scenes. Une jeunesse sud-africaine. Une jeunesse sud-africaine. Reclaiming the female form through photography. “The female body is overly sexualised and objectified, I want to help women reclaim their bodies as their own rather than a product of the media and those around them,” says American photographer Cary Fagan.

Reclaiming the female form through photography

Based in Texas, Fagan’s images lead the viewer through a mystery of grainy charm and offbeat angles that can only be achieved with a film camera as he explores his fascination with the female form. “I hope to strike human imagination when my work is viewed upon by others,” he explains. “I like to think that there is a sense of simplicity with a tease of minimalistic flavour.” His latest series “Pale” is a dreamy narrative of beaches, bedrooms and beauty: “These photos are taken through different tastes of inspiration from things I see on the Internet, witness in person, or through emotion,” Fagan explains, continuing, “I generally create the story as the photo is being processed – I enjoy the idea of my viewers creating their own stories for my photographs.

Annie Leibovitz: Archive. Shelly Mosman. Un entretien Boum! Bang! La photographe américaine Shelly Mosman excelle dans l’art de faire ressortir subtilement les personnalités de ses sujets. Elle offre ainsi des portraits d’une intensité captivante, à la fois travaillés et naturels. © Josh Sundby, Portrait de Shelly Mosman, 2014 B! Shelly Mosman: J’ai obtenu mon diplôme MCAD (Minneapolis College of Art & Design) en 1995. B! Shelly Mosman: Mes influences sont l’histoire dans l’art du portrait, les peintures de 1500 à 1800 ainsi que le fonctionnement des studios photo du milieu des années 1800. En images : les oeuvres de Kiripi Katembo Siku. Les résultats du Traveler Photo Contest 2015 sont dévoilés !