L'Express-Without information we are nothing

Facebook Twitter

L’expérience L’Express – les français et l’information. Quelle est la relation des français avec l’information ?

L’expérience L’Express – les français et l’information

Alors que les habitudes de consommation de l'information se sont vues bouleversées par internet et les médias sociaux, L'Express s'est penché sur cette question avec une étude au titre explicite : « Without information are we nothing ? ». Une étude dont le dernier volet repose sur une expérience de privation d'information durant 24h d'étudiants du Celsa et de Sciences Po (voir la vidéo à la fin de l’article)... La conclusion principale tient en quelques mots : en France, l’information en continu est désormais perçue comme un besoin permanent. Les français auraient développé une véritable dépendance, 30% des personnes interrogées déclarant ne pouvoir s'en passer plus d'une journée.

Consommation Media 2011. Nouvelle formule. Avons-nous bien travaillé?

Nouvelle formule

Nous journalistes, de télé, de radio, de presse écrite, sur le Web, comment avons-nous traversé cette semaine de mort, de larmes et d’hystérie? Avons-nous commis des erreurs – des « manquements » comme les appelle déjà le CSA, qui s’est auto-saisi du dossier? En avons-nous trop fait? Ou pas assez? Aurions-nous pu agir autrement? Ces questions et d’autres, généralement énoncées avec moins de diplomatie, ont commencé à circuler sur les réseaux dès le lendemain de l’attentat chez Charlie, quand toutes les rédactions de France – et pas seulement! Les médias ont-ils involontairement renseigné les terroristes? Celle-là, je dois avouer, piteusement, que nous l’avons commise aussi, laissant l’info quelques minutes en ligne avant de réaliser que, contrairement à ce que nous pensions, nous seuls étions au courant, et de la retirer.

Deux remarques: – Nous sommes journalistes, notre travail, c’est d’informer, c’est ce que nous avons fait. Infolab. Chaque mois, « Infolab » traitera d’une grande thématique autour des enjeux de l’information.

Infolab

Nous continuons le projet en nous focalisant ce mois-ci sur les aspects générationnels (l’étude a démontré que la notion de « génération Y » était a minima très contestable) et les nouvelles responsabilités en cours pour les médias vis-à-vis du traitement de l’information. Troisième contribution de ce thème : la marque sociale, par Pierre Bellanger, le fondateur et président de Skyrock. « Skyrock a pour vocation la libre expression populaire de la nouvelle génération. En radio, Skyrock est lapremière radio de France des moins de trente-cinq ans avec plus de quatre millions d’auditeurs chaque jour. Sur Internet, skyrock.com est le premier réseau social de blogs français et européen avec plus de 33 millions de blogs ».

Ce texte est une conférence donnée à l’occasion du séminaire Forum Média et Tendances organisé en mars dernier par Aegis Media. Une transaction humaine est toujours double. 72% des Français s’informent plus qu’il y a 5 ans, selon les premiers résultats du programme d'études d'Express Roularta Services. Express Roularta Services prive la génération Y d'informations. « Without Information are we nothing ? » L’information est surconsommée par les mobinautes et les lecteurs de presse magazine. Cette page provient du site La presse magazine.

« Without Information are we nothing ? » L’information est surconsommée par les mobinautes et les lecteurs de presse magazine

Elle a été imprimée le à . L'original est disponible en ligne à l'adresse suivante : CP13122010.pdf (Objet application/pdf) Etudes - Without Information Are We Nothing? Etudes - Without Information Are We Nothing? L’Express avec Iligo – Insight Agency, mène une grande étude sur les nouveaux modes de consommation de l’information des français.

Etudes - Without Information Are We Nothing?

Intitulée « Without Information, are we nothing ? », l’étude sera publiée début 2011. Des étudiants de Sciences Po et du CELSA vont du 13 au 17 décembre être privés d’information afin d’analyser en situation ce que serait un monde sans média, et les conséquences notamment sur le lien social. Marie A. Putallaz: Un avis? :) RT @richardvs:... Etude sur les tendances de consommation des Français par L'Express - Infolab. Information : et si on prenait un peu de recul ? Etude sur les tendances de consommation de l’information des Français #Infolab. Citoyens !

Etude sur les tendances de consommation de l’information des Français #Infolab

On n’en est pas peu fiers, de cette formidable étude qui nous a occupés depuis août dernier. L’information : une notion dont tout le monde parle mais qui comporte une complexité extrême quand on essaie de coucher sur papier une définition exacte. Without information, are we nothing ? Cela fait plusieurs mois que Laurent nous parle de la grande étude sur les nouvelles pratiques de consommation de l’information des français sur laquelle il travaille à l’Express.

Without information, are we nothing ?

Alors forcément, quand il nous annonce hier qu’elle est sortie, ni une ni deux, on s’est plongé dans la soixantaine de slides de synthèse. Et force est de constater la richesse du travail qui réussit à dresser un état des lieux du rapport des français à l’information. Vaste programme, et pourtant, l’étude est étonnamment facile à prendre en main. Son point fort : elle donne à voir autant qu’elle analyse. Etudes - L'express repense l'information. Dans une étude réalisée en trois volets sur les tendances de consommation des media, Express Roularta Services et iligo mettent en évidence des résultats très complets sur cette tendance.

Etudes - L'express repense l'information

Ces conclusions permettent par la même occasion, la mise en avant de quelques pistes de développement pour les media. L'objectif principal étant de remettre au centre les contrats de lecture et de conserver une proposition de valeur pour le lecteur. Mais ce lecteur avide d'information semble parfois un peu perdu: 97% des Français s’informent de manière quotidienne en y consacrant chaque jour 2h16 (ils sont 72% à déclarer s’informer plus qu’il y a 5 ans).

Ils vont même plus loin car 30% d'entre eux ont un besoin irréversible de s'informer hors évenements d'actualités "graves". Ils sont totalement dépendants de l'information, et cette dépendance touche finalement plus fortement les tranches d'âges les plus mûres (ou les plus engagées ?...) La valeur de l’information passée au crible de l’Info Lab par L’Express. Avec Info Lab, l’Express lance un grand projet de réflexion portant sur le rôle de l’information dans la socio-culture française.

La valeur de l’information passée au crible de l’Info Lab par L’Express

Au centre : une étude sur les tendances de consommation de l’info, réalisée avec Iligo sur une base quanti et quali, qui a le mérite de rationnaliser et mettre du sens derrière de nouveaux enjeux pour tous. En gimmick, une expérience de « privation de l’information » malheureusement étendue à tout type de média, moins riche mais plus ludique notamment pour les participants, étudiants sur-connectés de Sciences po et du Celsa. Le tout est disponible sur une plateforme qui égrennera de nouvelles informations et permettra de prolonger le débat tout au long des prochaines semaines.