background preloader

Veille Technologique: Disque Dur

Facebook Twitter

Systèmes de fichiers journalisés pour Linux. Matteo Dell'Omodarme matt@martine2.difi.unipi.it Copyright © 2001 par Matteo Dell'Omodarme Un système de fichiers est le logiciel employé pour organiser et gérer l'information stockée sur disque ; il assure l'intégrité des données à la condition que les données écrites sur disque sont identiques quand elles sont relues plus tard.

Systèmes de fichiers journalisés pour Linux

En plus des données contenues dans les fichiers, le système de fichier stocke et gère aussi d'autres informations au sujet des fichiers et de lui-même (i.e. informations de date et d'heure, propriétaire, permissions d'accès, taille du fichier, emplacement de stockage sur le disque, etc...) Ces informations sont communément appelées meta-données. Usure des SSD : et après 1 Po.

Nos confrères de The TechReport ont lancé il y a plusieurs mois un test intéressant : ils ont décidé de mesurer l'usure de plusieurs SSD grand public.

Usure des SSD : et après 1 Po

Six SSD étaient en lice au départ : un Corsair Neutron GTX de 240 Go, un Intel 335 de 240 Go, un Samsung 840 de 250 Go, un Samsung 840 Pro de 256 Go et enfin deux Kingston HyperX 3K de 240 Go. Ils ont atteint 1 Po Less SSDActuellement, ils ont atteint 1 Po de données écrites sur les SSD, et tous n'ont pas survécu. Le premier Kingston, sur lequel ils écrivaient des données incompressibles, est mort après 728 To de données écrites, soit tout de même environ 2 900 fois sa capacité. Le second Kingston recevait quant à lui des données que le contrôleur SandForce pouvait compresser à la volée, ce qui lui permet de mieux résister dans le temps : quand le premier indiquait avoir écrit 728 To, le second n'avait réellement inscrit que 501 To dans la mémoire flash. Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ? Quand on parle de SSD, les idées reçues sont nombreuses.

Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?

Les SSD, d'un point de vue grand public, sont assez récents : on trouve des modèles abordables depuis le début de l'année 2008 (si tant est que payer un peu moins de 900 € pour 64 Go est abordable). Cet état de fait implique que les réflexes acquis avec les disques durs et les informations lues dans un test un peu ancien sont souvent à oublier, car la technologie évolue très vite. Dans ce dossier, nous nous sommes intéressés à quelques idées reçues, des affirmations vues régulièrement sur des forums, des informations posées dans de vieux tests, des problèmes mal compris, etc.

En voici la liste : « Les SSD consomment moins que les disques durs », « Mettre un SSD récent sur un vieux contrôleur SATA ne sert à rien », « Les SSD sont totalement silencieux », « Il ne faut pas défragmenter un SSD », « L'usure des SSD est un problème », « On récupère facilement les données sur un SSD » et « Chiffrer un SSD ralentit l'ordinateur ». Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?

Installer un rack pour son disque dur. Monter ses disques en RAID 0. HDD INTERNE DESKTOP. Disque dur SSD. Disque SSD. SSD. HDD. RAID (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

RAID (informatique)

Pour les articles homonymes, voir Raid. Schéma de principe d'une grappe de disques en RAID 5 La technologie RAID a été élaborée par un groupe de chercheurs de l'université de Californie à Berkeley en 1987. Ces derniers étudièrent la possibilité de faire reconnaître deux disques durs ou plus comme une seule entité par le système.

Ils obtinrent pour résultat un système de stockage aux performances bien meilleures que celles des systèmes à disque dur unique, mais doté d'une très mauvaise fiabilité. En 1988, les différents RAID, de type 1 à 5, étaient formellement définis par David Patterson, Garth Gibson et Randy Katz dans la publication intitulée « A Case for Redundant Arrays of Inexpensive Disks (RAID)[4] ». En effet, dans une architecture de type SLED, la bonne conservation des données est dépendante de la moindre défaillance du disque dur. Le système de redondance le plus simple et le plus largement utilisé est le calcul de parité. . . Technologie de stockage rapide Intel® (Intel® RST) — RAID 0, 1, 5, 10, matrice RAID, RAID-Ready.

RAID 0 (entrelacement)RAID 0 utilise les fonctionnalités de lecture/écriture de deux ou plusieurs disques durs travaillant ensemble pour optimiser les performances de stockage.

Technologie de stockage rapide Intel® (Intel® RST) — RAID 0, 1, 5, 10, matrice RAID, RAID-Ready

Données d'un volume RAID 0 volume est organisée en blocs qui sont réparties sur les disques de sorte que les lectures et écritures pouvant être exécutées en parallèle. Cette technique de « répartition » est la plus rapide de tous les niveaux de RAID, en particulier pour la lecture et l'écriture de fichiers de grande taille. Monde réel où RAID 0 peut être utile notamment de chargement de fichiers volumineux dans le logiciel, l'enregistrement de fichiers vidéo volumineux dans vidéo logiciel d'édition ou de création d'images de CD ou de DVD avec un production de CD/DVD de retouche d'image. Les disques durs en RAID 0 volume sont combinés pour former un seul volume qui s'affiche sous la forme d'un seul lecteur virtuel pour le système d'exploitation.