background preloader

Le théâtre antique : comédie et tragédie

Facebook Twitter

Collection adressée aux latinistes de troisième pour un travail en prolongement avec le cours de français.

Les Origines du Théâtre. Le théâtre à Rome. Le théâtre antique. Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Des premiers hommes aux Grecs Naissance de la tragédie La scène théâtrale grecque Les théâtres permanents en pierre, dont les ruines sont encore visibles, sont construits après le ive siècle av.

Le théâtre antique

J. Les théâtres en plein air, semblent avoir été conçus pour accueillir un orchestre (espace circulaire plat, réservé au chœur), au bas d’une scène surélevée pour les acteurs, ainsi qu’une rangée de gradins en demi-cercle, construits à flanc de colline autour de l’orchestre. Ces théâtres pouvaient accueillir jusqu'à 20 000 spectateurs. Les acteurs (uniquement masculins) portent des vêtements ordinaires ou parfois des costumes, mais aussi des masques plus grands que leur visage, permettant de mieux les voir et d'indiquer la nature de leur personnage.

Le plus ancien texte que nous connaissons sur l'art du théâtre est "la Poétique" d’Aristote (330 av. Dionysies, tragédie et comédie Dionysos A partir de 545 av. La tragédie antique grecque La "comédie nouvelle" Le théâtre latin. I - Les origines En 364 avJC, les Romains empruntèrent aux Etrusques leurs danses et les utilisèrent lors des jeux.

Le théâtre latin

Mais c'est en 240 que naît officiellement le théâtre romain : les magistrats chargent un Grec, Andronikos, de donner les premiers Ludi Scaenici (jeux scéniques). Pour cela, il traduit en latin des pièces du théâtre grec. 'et seulement par la suite que des auteurs (Plaute, Térence, Sénèque) écriront des pièces originales, mais très fortement inspirées du modèle grec. Au début les nobles Romains refusent qu'un théâtre soit construit dans Rome.

II - Organisation. Le théâtre. Autres loisirs ENTREZ !

le théâtre

VENITE, CIVES ! Les Romains et les spectacles Les Romains apprécient beaucoup les spectacles . Les représentations sont fréquentes et variées, données d'abord dans des structures en bois, puis dans des constructions permanentes, parfois de très grande taille, édifiées pour les accueillir : amphithéâtre, cirque, théâtre . Ceux-ci se multiplient à travers l'empire à partir du 1er siècle après Jésus-Christ. Mais les Romains construisent également des stades où, entre autres spectacles, ont lieu des concours sportifs tels que les pratiquaient les grecs, et des odéons, où sont donnés des concerts.

La porte centrale était réservée au personnage principal et les deux portes latérales, plus petites, réservées aux hôtes et aux personnages secondaires. La scène est-elle plus étroite ou plus profonde que dans le théâtre grec? L'orchestra des théâtres romains est dallée de marbres, voire de mosaïques. 2. 3. Il faut faire d'emblée deux précisions : Sénèque : Tragédies : Octavie. Retour à l'entrée du site table des matières de SÉNÈQUE Oeuvre numérisée par Marc Szwajcer Claudius Drusus César, après la mort de Messaline, mère de Britannicus et d'Octavie, qu'il avait condamnée à périr à cause de son mariage avec Silius, épousa en secondes noces Agrippine, fille de son frère Germanicus et veuve de Cn.

Sénèque : Tragédies : Octavie.

Domitius Enobarbus Néron, et donna sa fille Octavie en mariage à Néron, fils de sa nouvelle épouse. Claude et Britannicus étant morts par le poison, Néron répudie Octavie qu'il déteste, pour épouser Poppéa Sabina. Déjà la brillante Aurore chasse du ciel les étoiles criantes : le Soleil déploie sa chevelure de flammes, et rend au monde la clarté du jour. O ma mère! Plût au ciel que la cruelle main des Parques eût coupé la trame de ma vie avant cet instant où j'ai vu ton sein déchiré par le fer, et ton visage souillé de ton sang ! O jour à jamais funeste ! Quelle misère peut se comparer à la mienne? Hélas ! Malheureuse princesse! Le même qui me fera descendre chez les morts. Le théâtre. L'institution des jeux scéniques à Rome remonte, selon la tradition, à 364 av.

Le théâtre

J.C. (Tite Live) Elle est d'origine étrusque. A l'occasion des fêtes populaires, qui rythment l'année, s'étaient déjà développés des spectacles qu'on peut apparenter à la farce. ils étaient grossiers, voire obscènes , chants fescennins, atellanes (les acteurs sont très typés, ils improvisent sur un canevas comme dans la comedia dell arte), satires (mélanges de parties parlées, de mimes, de danses), manifestation certaine de l'exubérance et de la joie de vivre des participants. A cette tradition du terroir vont se substituer, sans l'évincer complètement, sous l'influence des Grecs avec lesquels les Romains sont dès longtemps au contact dans l'Italie du sud et en Sicile, les pièces de théâtre qui nous sont plus familières, les tragédies et les comédies. La tragédie. Le théâtre antique.