background preloader

Formations_musique

Facebook Twitter

Typographie

Création & Développement multimédia. La composition typographique est d'abord une histoire de mariage; la rencontre entre plusieurs styles ou familles de caractères.

Création & Développement multimédia

On retiendra qu'il faut rarement (excepté pour des compositions spécifiques) en utiliser plus de 2 ou 3 différentes. Une fonte bien faite offre suffisamment de polices (Thin, Light, Regular, Bold, Heavy, Black…) pour permettre d'obtenir des contrastes et ainsi attirer l'œil du lecteur. Il faut le surprendre, provoquer des « accidents » mais ne pas le heurter. On assiste encore trop souvent à des « hérésies typographiques ».

Alors mieux vaut privilégier la sobriété et s'en tenir à des associations harmonieuses en évitant de mélanger tout et n'importe quoi. Une police décorative de type rétro ou western ne se mariera assurément pas avec des caractères calligraphiques, de la même manière qu'une police de la famille des mécanes n'a pas grand chose à voir avec une garalde dont les origines peuvent remonter au XVIIe siècle. Dictionnaire encyclopédique et critiques des publics. Page Plugin - Social Plugins. The plugin will by default adapt to the width of its parent container on page load (min. 180px / max. 500px), useful for changing layout: If the width of the parent element is bigger than the Page plugin's width it will maintain the value defined in data-width: The plugin will never be smaller than 180px: Adaptive width can be switched off by unchecking Adapt to plugin container width and the plugin will rendered at the specified width irrespective of the parent container.

Page Plugin - Social Plugins

No Dynamic Resizing The Page plugin works with responsive, fluid and static layouts.

Veille

Japon. TIME article. TIME Magazine Domestic SPECIAL ISSUE, Spring 1995 Volume 145, No. 12 Forget antiwar protests, Woodstock, even long hair. The real legacy of the sixties generation is the computer revolution Newcomers to the Internet are often startled to discover themselves not so much in some soulless colony of technocrats as in a kind of cultural Brigadoon - a flowering remnant of the '60s, when hippie communalism and libertarian politics formed the roots of the modern cyberrevolution. At the time, it all seemed dangerously anarchic (and still does to many), but the counterculture's scorn for centralized authority provided the philosophical foundations of not only the leaderless Internet but also the entire personal-computer revolution.

We - the generation of the '60s - were inspired by the "bards and hot-gospellers of technology," as business historian Peter Drucker described media maven Marshall McLuhan and technophile Buckminster Fuller. "Ask not what your country can do for you. {Video Tutorial} How to download Youtube video using Chrome - no tools or websites. How to Download Youtube Media With Developer Tools.

Atelier des Musiques Actuelles. Veille Hadopi.

Ressources livre

Rue89.nouvelobs. Ces sites sont discrets.

rue89.nouvelobs

Pour y accéder il faut connaître leur nom car ils n’apparaissent pas dans les résultats de recherche. Les adresses s’échangent entre amis, collègues et passionnés. En anglais, on les appelle joliment des « bibliothèques de l’ombre », des « shadow libraries ». Corne d’abondance pour certains, cauchemar des ayants droit, ce sont des sites web où l’on trouve des milliers et des milliers de livres numériques sous toutes leurs formes – des PDF, des ebooks, des epubs. Les pirates lambdas Illégal, le téléchargement de contenus protégés par le droit d’auteur est malgré tout entré dans nos vies numériques quotidiennes. Dans celles de Paul et Sergio par exemple. Merci, votre inscription a bien été prise en compte. « Je pirate pour le travail, parce que j’ai souvent besoin de comparer des versions allemandes et françaises du même texte.

Sergio, thésard en lettres, dit pirater régulièrement sur Sci-Hub : Et donc il cherche dans les bibliothèques clandestines du Web. Instagram Search and Management.

Pédagogie

Ressources images. Médiathèque. Ressources musique. Grands magasins et fièvre consumériste. 1820.

Grands magasins et fièvre consumériste

Un lieu inédit ouvre ses portes à Paris : le Petit Saint-Thomas, le premier des grands magasins français. C'est une révolution : l'entrée est libre, les rayonnages sont remplis de produits vendus à des prix fixes et clairement affichés, et une politique d’échange et de retour est mise en place. Quant aux invendus, ils sont liquidés à prix cassés : les soldes sont nées. Le Petit Saint-Thomas se veut plus qu'un magasin : un lieu où l'on aime à flâner et se montrer. Sous l'Empire et la Restauration, il existe au rez-de-chaussée un café fréquenté par "une superbe clientèle", raconte le journal Le XIXe Siècle : Très vite, d’autres entrepreneurs suivent le modèle du Petit Saint-Thomas et les grands magasins fleurissent dans la capitale : Le Bon Marché en 1852, Le Printemps en 1865, Le Bazar de l’Hôtel de Ville et La Samaritaine en 1904. Pour en savoir plus, vous pouvez lire dans les collections numériques de la BnF :

Transparence des informations – Google.