background preloader

Autisme et familles

Facebook Twitter

Mon fils, un si long combat. L'accompagnement de la fratrie mineure d'un enfant atteint d'autisme et de déficience intellectuelle, selon leurs besoins. Évaluation des effets d’un groupe d’accompagnement parental sur le stress et la qualité de vie après l’annonce du diagnostic de Trouble du Spectre Autistique (TSA) chez leur enfant. Elsevier: Article Locator. Spécificités d'accompagnement de personnes porteuses d'autisme à l'âge adulte en France. Sami Richa , L'information des parents des enfants autistes. L’autisme ou trouble autistique, se caractérise par des anomalies qualitatives de l’interaction sociale, des troubles de la communication et des intérêts et activités restreints et répétitifs.

Sami Richa , L'information des parents des enfants autistes

Cette condition génère un handicap majeur, vécu par l’enfant dès son plus jeune âge. Le constat qui est le point de départ de notre présente étude est qu’il existe une information lacunaire de la part des parents des enfants autistes concernant l’handicap de leur enfant. L’hypothèse qui sous-tend notre étude est que l’on peut améliorer la démarche d’accompagnement des enfants, en insistant sur une information adéquate et intelligente délivrée aux parents de ces enfants. Les enfants autistes et leurs parents en Valais romand. Autisme : comment rendre les parents fous ! - Bernadette Costa-Prades. Développement et qualité de vie des frères et sœurs adolescents de sujets porteurs d'autismes : une étude pilote. « L'enfant et sa famille, usagers des territoires ! » Le champ des établissements et des services sociaux et médico-sociaux a subi depuis une trentaine d’années des transformations profondes, et avec lui s’est modifiée la nature du rapport entretenu avec les enfants et les adolescents accueillis.

« L'enfant et sa famille, usagers des territoires ! »

La complexité actuelle de ce secteur réside en partie dans le fait que les problématiques présentées par ces jeunes se retrouvent circonscrites au sein d’entités génériques et globales. Ces dernières ont été validées dans le cadre de la refonte des annexes XXIV, également de la réforme de la protection sociale et judiciaire de l’enfance en danger ou délinquante, enfin de la réorganisation des structures d’hospitalisation et de sectorisation. Par conséquent, nous proposons, dans un premier temps, de réfléchir à l’incidence du regard porté sur la singularité de l’enfance et de l’adolescence dans la construction des schémas régionaux d’organisation des structures sociales et médico-sociales. 12. Quand le handicap s'immisce dans la famille. Étayer les relations parents–enfants en groupe de jeux quand l’enfant souffre d’autisme ou de troubles envahissants du développement.

Enjeux des offres thérapeutiques autour de l'autisme. Notes Travail présenté en atelier au Colloque « Pratiques et Evaluations des psychothérapies », Dijon, 29 novembre 2007.

Enjeux des offres thérapeutiques autour de l'autisme

Maître de conférences en psychologie, équipe d’accueil 4050, Université de Rennes 2, Haute Bretagne. Vers une culture d'accompagnement de la personne autiste. Après la puberté : un Sessad pour adolescents. Trouver sa place dans la société est un enjeu normal de l’adolescence, et personne ne songe à brusquer la séparation d’un jeune d’avec ses parents.

Vers une culture d'accompagnement de la personne autiste. Après la puberté : un Sessad pour adolescents

Pour les personnes autistes, c’est souvent le contraire. Les familles, angoissées par la recherche d’une place si difficile à trouver, sautent sur les offres qui se présentent... quand le jeune n’est pas évacué brutalement pour cause de limite d’âge d’un dispositif pour enfants ! La situation sociale encourage donc la pathologie, d’autant que la clinique montre statistiquement une recrudescence de la symptomatologie à cette période. Comment sortir de ce scénario catastrophe où les parents, et souvent les professionnels de l’enfance, se sentent impuissants ? L’autisme dans la presse spécialisée destinée aux travailleurs sociaux : évolution des discours, enjeux de pratique, de recherche et de formation. Elsevier: Article Locator.

Accompagnement ou psychothérapie : qui fait quoi ? Les facteurs spécifiques peuvent eux-mêmes être l’objet d’une dérive, se voir dégradés, perdre de leur pureté, et cela amène alors à réduire, de fait, l’ensemble du processus thérapeutique à un simple accompagnement.

Accompagnement ou psychothérapie : qui fait quoi ?

Parmi ces facteurs spécifiques, nous envisagerons seulement ici le cadre, l’analyse du transfert et du contre-transfert, la fonction de transformation et l’interprétation, qui tous peuvent se voir être l’objet d’une dérive affadissante. La question du cadre a) La qualité de l’intégration de la bisexualité psychique du cadre est essentielle, avec la nécessité d’un équilibre suffisamment bon entre une fonction contenante (qui renvoie aux registres du féminin et du maternel) et une fonction limitante (qui renvoie aux registres du masculin et du paternel).

La qualité de l’intégration de la bisexualité psychique du thérapeute est également très importante (lequel fait d’ailleurs partie intégrante du cadre, tout en en étant le garant). Verbalisation ou interprétation ? La prise en charge de l’autisme : le traitement médiatique. Open Access Résumé Les controverses autour des pratiques de prise en charge de l’autisme sont fortement médiatisées.

La prise en charge de l’autisme : le traitement médiatique

Les associations de parents d’enfants autistes, qui ont obtenu que l’autisme soit reconnu « Grande Cause nationale 2012 », se focalisent sur la critique de la psychanalyse et la promotion des méthodes comportementales. La majorité des médias reprennent la notion de scandale français et très peu donnent une vision plus mesurée de la situation et rendent compte du travail réalisé par les psychiatres et leurs équipes auprès des familles et de leurs enfants. Autisme : état des lieux et horizons - Pierre Delion, Bernard Golse. L'enfant autiste: un guide pour les parents - Marc Belhassen, Olga Chaverneff. Corporéité et famille: actes du colloque international "Corps en famille ... - André Mariage, Patrice Cuynet.

La violence qui se cache derrière le problème de l'autisme. 100 Idées pour accompagner un enfant avec autisme: dans un cadre scolaire ... - René Pry. Psychiatrie sociale et problèmes d'assistance qualité de vie et processus d'adaptation des familles d'un enfant ayant un trouble autistique ou un syndrome d'asperger. Une expérience particulièrement stressante pour la vie quotidienne des parents est de s’occuper d’un enfant atteint d’un trouble chronique.

Psychiatrie sociale et problèmes d'assistance qualité de vie et processus d'adaptation des familles d'un enfant ayant un trouble autistique ou un syndrome d'asperger

La naissance d’un enfant est une situation transitionnelle qui engage un processus d’adaptation dans la famille pour faire une place à ce nouvel être (Pelchat, Lefebvre et Levert, 2005). Lorsque l’enfant présente un handicap ou un problème de santé, le stress ressenti par les parents est d’autant plus important (Cohen, 1995 ; Dodgson, Garwick, Blozis, Patterson, Bennett et Blum, 2000 ; Stewart et Mischel, 2000 ; O’Brien, 2001). La famille doit en effet réajuster ses habitudes et ses modèles de vie pour s’accommoder au trouble chronique et au membre handicapé (Griffith et Griffith, 1997).

Le handicap d’un enfant bouleverse les parents et trouble le fonctionnement de la famille ; il est source de sentiments de colère, d’anxiété, de frustration, de ressentiment, d’injustice, de perte de contrôle, d’impuissance, de culpabilité, etc. Intervention précoce et qualité de vie de la famille dans le cas d'autisme. Des progrès ont été réalisés ces dernières années dans les recherches et dans les pratiques biomédicales, psychologiques, éducatives et sociales (Philipek et al., 1999 ; American Academy of Child and Adolescent Psychiatry, 1999).

Intervention précoce et qualité de vie de la famille dans le cas d'autisme

C’est le cas de l’intervention précoce. Ainsi, en 1987, Lovaas a constaté que 9 enfants sur les 19 du groupe expérimental suivaient ultérieurement une scolarité normale et qu’il n’était plus fait référence à l’autisme – alors que les enfants des deux groupes contrôles bénéficiant d’une intervention moins intensive (dix heures par semaine ou moins) faisaient moins de progrès, et qu’un seul sur les 40 présentait un fonctionnement normal et fréquentait une classe ordinaire. Comment les psychanalystes peuvent aider les enfants avec autisme et leurs familles. Accompagnant de personnes avec autisme et troubles apparentés : une nouvelle licence professionnelle pour un nouveau métier.