background preloader

Stmg

Facebook Twitter

Guide international pour résoudre n’importe quel problème. La Lutte contre les discriminations. Dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services, sur la base de 20 critères prohibés par la loi : La Lutte contre les discriminations Le Défenseur des droits combat les inégalités fondées à partir des 19 critères prohibés par la loi, comme l’origine ou le handicap, dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services.

La Lutte contre les discriminations

Discrimination sur l’engagement syndical dans une entreprise de fruits et légumes Focus du : 16/11/2012Simone est commerciale en contrat à durée déterminée depuis 2005, dans une entreprise de fruits et légumes. Discrimination sur la couleur de peau dans un centre de formation Focus du : 13/11/2012Nathalie, Florence, Martine et Karine préparent dans un centre de formation des Yvelines un diplôme d’Etat d’auxiliaires de vie sociale. « Les discriminations liées à l'âge augmentent » Visite d’un campement de Roms à Chassieu près de Lyon Actualités Questions / Réponses Saisir S'informer.

Productions du séminaire STMG. VERDI : Veille en Economie-gestion par flux Rss DIjon (196) DSI : trois étapes pour s’imposer dans l’entreprise numérique. 1.

DSI : trois étapes pour s’imposer dans l’entreprise numérique

Installer le numérique dans le périmètre traditionnel de la DSI À l'évidence, la DSI est la mieux placée pour s'imposer dans la numérisation de son périmètre traditionnel : le système d'information interne, destiné aux employés. "Le système d'information interne doit se transformer pour suivre l'évolution du salarié, qui devient un individu numérique", explique Hugues Meili, PDG de Niji. Dans l'entreprise, il veut retrouver le même type d'outils que dans sa vie privée.

Cela se traduit par le BYOD, les réseaux sociaux d'entreprise et la mobilité. Le système d'information numérique est en outre de plus en plus lié aux communications, qui restent souvent éclatées entre les équipes infrastructures, réseaux et desktop. 2. Deuxième challenge : accompagner la transformation de la relation avec le client – entreprise ou consommateur – sous l'impulsion du numérique. 3. Big data. 2013, c’est bien l’année du big data.

Big data

Imaginez ces énormes gisements de données à vos pieds, il n’y a qu’à se baisser pour en profiter. Etes-vous prêts pour la révolution big data ? The Big One, vous connaissez ? C’est le nom donné à ce tremblement de terre dévastateur qui devrait survenir sur la côte ouest des Etats-Unis. Le big data, c’est exactement pareil !

Big data signifie le plus simplement du monde « Grosses quantités de données ». Selon l’agence Century Link, en 2015, ces datas représenteraient 18 millions de fois le contenu de la bibliothèque du Congrès aux Etats-Unis, considérée comme la plus grande bibliothèque du monde. Pour vous donner une image, c’est un peu comme le loup de Tex Avery devant le très mignon petit chaperon rouge. Q5- systèmes d'information façonnent-ils l'organisation du trava. Management du SI Systeme d'information.

La DSI et le management Le DSI nouveau est arrivé Depuis déjà une bonne quinzaine d'années, on ne cesse d'annoncer l'avènement de la nouvelle DSI, Direction des Systèmes d'Information, véritable levier de l'avantage concurrentiel.

Management du SI Systeme d'information

Il est vrai qu'après pas mal d'hésitations, la mutation est enfin en marche. Et même si encore de trop nombreuses entreprises restent les deux pieds dans le même sabot et ne voient dans le Système d'Information qu'un problème supplémentaire, le virage est malgré tout bien amorcé. Atout stratégique et gouvernance Pour que la DSI soit la carte d'atout de la stratégie d'entreprise, il convient de rebâtir, et ce depuis les fondamentaux, ses principes de fonctionnement puis de préciser son rôle, voire sa mission au sein de l'organisation et de ses partenaires.

IT management et lisibilité des technologies Management du SI, les technologies en oeuvre Les 7 dossiers du chapitre IT Management Page suivante Direction des SI. La théorie de l’intelligence collective appliquée au Réseau Social d’Entreprise. Si certaines entreprises considèrent effectivement leur nouveau réseau social comme un petit outil utile à leur prestige et à leur positionnement, il ne faut pas perdre de vue la finalité première du RSE, qui est d’apporter une véritable valeur ajoutée pour tous les collaborateurs.

La théorie de l’intelligence collective appliquée au Réseau Social d’Entreprise

Le concept de « valeur ajoutée », toutefois, reste relativement vague et peut rendre perplexe, voire sceptique un certain nombre de chefs d’entreprises. C’est la raison pour laquelle le cabinet d’étude Useo, spécialisé notamment dans l’analyse du développement des réseaux sociaux appliqués au monde économique, propose de parler plutôt d’une « intelligence collective », dont l’émergence serait favorisée par la montée en puissance du RSE.

Le cabinet d’étude a pu distinguer quatre phases distinctes, correspond à quatre stades de développement et de maturité d’un réseau social. Ses conclusions sont particulièrement encourageantes quant à la viabilité des RSE. Phase A : Collaboration. SCIENCES DE GESTION PREMIERE STMG. Textes des programmes de la série STMG — ÉcoGest.