background preloader

Chap5 l ESS

Facebook Twitter

La Louve premier supermarché coopératif et participatif à Paris. La Louve est un supermarché participatif qui permet d’avoir accès à des produits de qualité, favorables aux producteurs et respectueux de l’environnement à prix réduits.

La Louve premier supermarché coopératif et participatif à Paris

La Louve est un supermarché d’un nouveau genre qui prend modèle sur le supermarché de Park Slope Food Coop à Brooklyn, New York. Coopératif et participatif, il ouvrira ses portes début 2016 à Paris, 18ème. Le supermarché fonctionne sur un modèle d’autogestion innovant qui permet de réduire les coûts tout en payant un prix juste aux producteurs. Comment ? Les membres de la coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. s’engagent à travailler bénévolement 3 heures tous les 3 mois pour garantir le fonctionnement du supermarché. Les engagements du supermarché permettent d’assurer cette qualité. Coopérer pour consommer solidaire. États-Unis : un supermarché coopératif propose des produits de qualité à bas prix. Situé dans le quartier de Brooklyn (New York), à sa devanture, ce magasin ressemble aux autres supermarchés.

États-Unis : un supermarché coopératif propose des produits de qualité à bas prix

Ici, c'est le statut des employés qui est différent. Ils sont à la fois clients, actionnaires et travailleurs. "Je dois travailler 2h45 ce matin, mais ensuite je suis tranquille pour un mois", lance un homme. Le magasin n'accepte que des membres de la coopérative. En arrivant, ils doivent badger leur carte et peuvent entrer si leurs heures de travail ont été faites. Après avoir fait leur travail bénévole, les clients / actionnaires / employés peuvent faire leurs courses autant de fois qu'ils le souhaitent durant le mois. Le JT JT de 13h du mardi 2 février 2016 L'intégrale. Thématique : Économie sociale et solidaire.

Qu'est-ce qu'une Scic ? La Scic, créée par la loi 2001-624 du 17 juillet 2001, est : UNE SOCIÉTÉ Société de personnes qui prend la forme commerciale : société anonyme (SA), société par actions simplifiées (SAS) ou société à responsabilité limitée (SARL).

Qu'est-ce qu'une Scic ?

Inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés et soumise aux impôts commerciaux. Fonctionne comme toute société soumise aux impératifs de bonne gestion et d’innovation. La décision de toute société ou association déclarée de modifier ses statuts pour se transformer en Scic n'entraîne pas la création d'une personne morale nouvelle. COOPÉRATIVE 1 personne = 1 voix en assemblée générale La valeur nominale de la part sociale est fixée par les statuts.

Les collectivités territoriales, leurs groupements et les établissements publics territoriaux peuvent devenir associés et détenir jusqu’à 50 % du capital. La-finance-solidaire-de-quoi-parle-t-on. Savez-vous qu'il est extrêmement simple de donner du sens à son épargne tout en la faisant fructifier ?

la-finance-solidaire-de-quoi-parle-t-on

La finance solidaire est un circuit de financement dont l’épargnant est la clé de voûte. En plaçant tout ou partie de votre argent sur un produit d’épargne solidaire, vous pouvez financer l’accès à l’emploi et au logement pour des personnes en difficulté, des activités écologiques, l’entrepreneuriat dans les pays en développement… en vous permettant de dégager des intérêts. Comment ça fonctionne ? Quels sont les impacts sociaux et environnementaux ? Comment devenir épargnant solidaire ?

La finance solidaire relie les épargnants qui cherchent à donner du sens à leur argent à des entreprises et associations à forte utilité sociale et environnementale, qu’ils financeront via la souscription de produits d’épargne solidaire. Une épargne qui offre une double rentabilité Un mécanisme de solidarité au cœur même du produit d’épargne Une épargne collectée par les acteurs de la finance solidaire. Economie sociale. Qu'est-ce que l'économie sociale ?

Economie sociale

Les coopératives de toutes natures (salariés, usagers...), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent l'économie sociale, terme générique pour désigner ces groupements de personnes (et non de capitaux) jouant un rôle économique. Le concept « économie sociale » a été reconnu officiellement par décret en 1981. Ses principes Les organismes de l'économie sociale respectent les principes suivants : • liberté d'adhésion, • non lucrativité (excédents non redistribués par rémunération du capital apporté), • indépendance à l'égard des Pouvoirs Publics, • gestion démocratique selon le principe : " une personne, une voix ". Son importance Presque tous les foyers vivant en France sont en contact avec l'économie sociale. Quant aux associations, elles sont présentes partout : monde sportif, culturel, éducatif, familial, sanitaire et social, environnement… Sa représentation CRES (Chambres régionales de l’économie sociale)

Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire ?